Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Arsenal (3-3)

Liverpool arrache le nul dans les derniers instants

Au terme d'un match complètement fou où Liverpool a alterné le très bon et le moins bon, les Reds sont parvenus à arracher le 3-3 à la dernière minute. Le foot anglais comme on l'aime.

Modififié

Liverpool FC 3-3 Arsenal FC

Buts : Firmino (10e et 20e), Joe allen (90e) pour Liverpool // Ramsey (15e) et Giroud (25e et 55e) pour Arsenal

Liverpool refait le même coup que l'année dernière, avec un autre acteur dans le rôle du sauveur. L'année dernière, c'était Martin Škrtel qui égalisait à la dernière minute pour les Reds. Cette année, c'est Joe Allen, un petit Gallois chétif et barbu, indésirable à Liverpool. Depuis le début de la saison, il n'a disputé que six petits matchs en Premier League. Et pourtant, Jürgen Klopp décide de le faire entrer à la 82e minute, à la place d'Emre Can, l'un des meilleurs sur le terrain avec Firmino. Huit minutes plus tard, alors que Liverpool n'y croit presque plus, Benteke, qui vient également d'entrer en jeu, est à la réception d'un long ballon. Il remet la balle au centre d'une tête toute moisie. Et qui est là pour surgir et reprendre de volée ? Joe Allen, bien sûr. Jürgen Klopp peut être fier de son coaching.

Une première mi-temps de folie


Liverpool entre dans le match tambour battant et met énormément d'engagement et d'intensité. Notamment Emre Can qui démarre direct par de gros passements de jambe et des passes lumineuses. À la 10e minute, c'est lui qui profite de la grotesque perte de balle de Walcott pour allumer Petr Čech à l'entrée de la surface. Le gardien d'Arsenal repousse directement dans les pieds de Roberto Firmino. 1-0. Les Gunners sont constamment en sous-effectif au milieu de terrain. Tiraillés entre Giroud et Özil qui veulent presser, et Mertesacker et Koscielny qui veulent défendre bas, Flamini et surtout Ramsey ne savent pas où se placer. Pourtant, c'est bien le Gallois qui permet à Arsenal d'égaliser contre toute attente, en partant dans le dos de Sakho, sonné après un contact aérien avec Giroud.

Les Reds ne se démontent pas et continuent à étouffer leurs adversaires en exerçant un intense pressing, sous l'impulsion de Henderson. Et c'est après une série de récupérations hautes que Firmino déclenche une frappe sublime qui vient se loger dans la lunette de Čech. Encore une fois, les hommes de Jürgen Klopp ne parviennent à tenir le score que cinq petites minutes. Le temps pour Olivier Giroud de venir glisser le ballon entre les jambes de Mignolet, sur corner. Sakho est encore battu. À partir de là, Liverpool lève clairement le pied et laisse les Londoniens installer leur jeu. Usés par leur pressing tout terrain du début de match, les Reds passent tout près de la sanction. Heureusement pour eux, Giroud manque l'immanquable. Firmino, toujours aussi chaud bouillant, voit sa reprise de volée lécher la barre transversale.

Giroud vs Allen


Au retour des vestiaires, les Reds tentent de remettre les mêmes ingrédients qu'en première mi-temps en pressant tout de suite. Arsenal est parfois mis en difficulté, surtout que Walcott s'entête à ne faire aucun effort défensif. Plus à l'aise lorsqu'il a le ballon, l'ailier anglais y va de son petit slalom avant de trop croiser sa frappe. Quelques minutes plus tard, Héctor Bellerín devance Milner et déboule comme un boulet de canon côté droit. Deux passes plus tard, Olivier Giroud sort un enchaînement sublime pour claquer la balle dans le petit filet. Arsenal mène pour la première fois du match, sans être forcément impressionnant. Un coup dur sur la tête des Reds, qui perdent énormément de ballons.

On sent que Liverpool a du mal physiquement. Il faut dire que Milner et Henderson, très actifs au milieu de terrain, reviennent tout juste de blessure et semblent complètement cramés. Mesut Özil commence à pointer le bout de son nez en délivrant quelques gestes techniques de grande classe. Mais le meneur de jeu allemand s'agace des mauvaises passes de ses partenaires. À force de coups de pied arrêtés, Liverpool commence à doucement reprendre confiance. Au fur et à mesure que le chronomètre tourne, les Reds se mettent à pousser de plus en plus. Per Mertesacker et ses potes semblent imprenables, tandis que Klopp lance toutes ses cartes. Notamment la carte Joe Allen, qui vient mettre tout le monde d'accord à la dernière minute. Le miracle s'est encore produit.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall