1. //
  2. // 8e journée
  3. // CQFR

Liverpool à la folie, Agüero tout puissant

Chelsea enchaîne, Agüero fracasse Tottenham et Liverpool s'impose à l'arrache. Ailleurs, Southampton impressionne, West Ham confirme et Arsenal patine, comme Manchester United. Bref, un nouveau beau week-end en Angleterre.

Modififié
2 9
  • L'équipe du week-end : Southampton

    Où vont-ils s'arrêter ? C'est désormais la question que tout le monde pose de l'autre côté de la Manche. Annoncés morts avant même le début de la saison, suite au dégraissage massif opéré cet été, les Saints new look de Ronald Koeman continuent d'impressionner, semaine après semaine. Ce weekend, les coéquipiers de Morgan Schneiderlin ont ainsi enchaînés avec leur cinquième victoire en huit matchs, leur permettant de s'accrocher à leur troisième place, au moins jusqu'au weekend prochain. Un 8-0 tout propre face à Sunderland, et une nouvelle preuve de leur métamorphose réussie. À l'image de Graziano Pellè, troisième meilleur buteur du championnat derrière les monstres Diego Costa et Agüero, et de Dušan Tadić, auteur d'un but et de quatre passes décisives face aux Black Cats, les recrues semblent marcher sur l'eau. Les Intouchables.

  • Joueur du week-end : Sergio Agüero

    Si la performance de Tadić a marqué les esprits, que dire du one-man-show de Sergio Agüero ? Face à Tottenham, l'attaquant argentin a martyrisé la défense des Spurs, à commencer par Younès Kaboul. Une activité incessante et quatre buts qui lui permettent de recoller aux basques de Diego Costa au classement des buteurs. Lorsqu'il retrouve ce niveau de jeu, le désormais ex-gendre de Diego Maradona n'a pas d'équivalent dans le championnat anglais, rappelant par instants la facilité qu'avait Suárez à se jouer des défenses la saison passée. Ce weekend, le Kun s'est même permis de devenir le meilleur buteur de City en Premier League en manquant un penalty. Le luxe des très grands.

  • Le but du week-end : Cesc Fàbregas

    Généralement à la dernière passe, Cesc Fàbregas a profité du déplacement à Crystal Palace pour ouvrir son compteur en championnat sous les couleurs de Chelsea, permettant à son équipe de faire le break. Surtout, le but de l'ancien blaugrana est une merveille collective qui fera même dire au Mou après le match qu'il a vu « une œuvre d'art » . Au départ de l'action, le numéro 4 effectue un une-deux avec Hazard à l'entrée de la surface avant de réitérer avec Oscar, qui lui remet dans la course, et lui permet d'ajuster tranquillement Speroni, le tout en une touche de balle. Qui a dit que Fàbregas était allergique au tiki-taka ?

  • La décla du week-end

    « Je ne peux pas continuer à protéger des gens qui ne veulent pas courir et s'entraîner, et qui ont une vingtaine de kilos de trop. Que suis-je censé dire ? Continue à prendre tes 60 000, tes 70 000 livres par semaine sans t'entraîner. » Passablement énervé après la défaite concédée sur le fil par ses joueurs face à Liverpool (2-3), Harry Redknapp a taillé en pièce Adel Taarabt en conférence de presse d'après-match. Répondant à un journaliste lui demandant pourquoi le Franco-Marocain n'était pas sur la feuille de match, l'oncle de Frank Lampard a tiré à vue, concédant même qu'il « aurait pu courir plus que lui. » On lui a parlé du voyage minceur en Tanzanie ?

  • Analyse définitive : Wilfried Zaha va-t-il éclore à retardement ?

    Porté aux nues après avoir été élu meilleur jeune de Championship en 2011-2012, et après son transfert à Manchester United pour 18 millions d'euros, le jeune ailier avait connu une première saison galère chez les Red Devils, avec deux apparitions en Premier League, et un prêt à Cardiff City en deuxième partie de saison. Revenu à Crystal Palace en prêt, Zaha a démontré ce weekend qu'il n'avait rien perdu de ses qualités. Sorti du banc à la 69e, l'ailier a enchaîné passement de jambe et petit pont sur Filipe Luís, avant de servir sur un plateau Fraizer Campbell pour le but du 2-1. Assez pour récolter les éloges de son coach, Neil Warnock : « Super. Je ne pense pas qu'il ai pu bien se développer, quand vous allez à Man United, ils n'ont pas le temps pour cela. (...) S'il arrive à ajouter ce petit plus à son jeu - ne pas perdre la balle dans sa moitié de terrain, et mettre la balle là où il le veut, c'est une menace pour n'importe qui. » De quoi saliver sur une future doublette Januzaj - Zaha.

  • Vous avez raté QPR-Liverpool et vous n'auriez pas dû :

    Oui, il faisait beau dimanche après-midi. Et il est tout aussi vrai que pendant plus d'une heure, Liverpool marchait à l'envers, à l'image de Balotelli ou de José Enrique, dont les prestations individuelles faisaient presque peine à voir. Malgré deux belles occasions de Leroy Fer en première période, toutes les raisons étaient donc bonnes pour éteindre sa télé et aller profiter d'un bel après-midi. Mais quelle erreur, puisque les dieux du football ont finalement décidé qu'il s'agirait du scénario le plus fou de la saison. Ainsi, entre le premier but égalisateur de Vargas à la 87e minute et le but du 3-2 se sont écoulés 8 minutes et 8 petites secondes très exactement. La vraie folie de la Premier League.

  • La polémique autour de la théière : Arsenal est-il déjà Sánchez-dépendant ?

    Wilshere, Ramsey, Rosický, Cazorla, Özil... Avec ces noms-là dans son effectif, Arsène Wenger possède assez d'arguments pour déstabiliser les défenses adverses et placer ses attaquants en position idéale. Pourtant, la faute aux blessures, ou aux méformes, c'est une nouvelle fois Alexis Sánchez qui a dû enfiler son costume de sauveur, samedi dernier face à Hull City (2-2). Après avoir ouvert la marque au terme d'un superbe rush individuel, le Chilien s'est à nouveau démené pour offrir à Welbeck le but égalisateur dans les derniers instants du match. À la création comme à la finition avec 6 buts et 3 passes décisives toutes compétitions confondues, le Chilien est assurément la valeur ajoutée tant attendue au système offensif des Gunners. Mais est-ce vraiment bon signe ?

  • La bourde du weekend : Vito Mannone

    S'il a vécu un véritable cauchemar au St Mary's Stadium, encaissant pas moins de huit buts, le portier italien des Black Cats ne peut en vouloir qu'à lui-même sur le sixième but, œuvre de Dušan Tadić. En effet, l'ancien d'Arsenal manque totalement son dégagement, et fait une jolie passe décisive au Serbe, qui enveloppe bien son ballon. Du coup, on comprend mieux sa proposition de rembourser les fans ayant fait le déplacement.

  • La stat' inutile : 10

    Comme le nombre de buts contre son camp inscrits par Richard Dunne depuis ses débuts. C'est donc le premier joueur à atteindre un nombre à deux chiffres en la matière, depuis la création de la Premier League. Chat noir.

  • Et sinon...

    - Lorsqu'un journaliste lui demande les ingrédients de la victoire de Chelsea à Crystal Palace (1-2), José Mourinho demande un stylo et une feuille sur laquelle il écrit « Big Balls » . Classe.
    - West Ham a inscrit 6 buts de la tête depuis le début de saison, faisant d'eux les spécialistes du jeu aérien. La patte d'Andy Carroll ?
    - C'est la première fois depuis le début de la Premier League que Liverpool bénéficie de deux buts contre son camp durant le même match.
    - Arsenal a été mené lors de ses quatre matchs à domicile depuis le début de saison.
    - Sur ses 24 derniers matchs de championnat, avec Twente puis Southampton, Dušan Tadić a inscrit 10 buts et délivré 14 passes décisives. Un extraterrestre.
    - Manchester United n'a pas gagné à l'extérieur depuis le 5 avril et un 0-4 à Newcastle. Comment dit-on « reconstruction » en hollandais ?


    Par Paul Piquard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dunne is a f****** Legend! Ce mec est un génie, j'adore!
    C'est Warnock le coach de Palace, pas Pearson qui lui est à Leicester.
    La PL estvle championnat le plus passionnant, 8-0 c est pas avec des mentalités de coachs de ligue 1 et des arbitres fous qu'on verrait ça.
    Ian Curtis
    A noter le bon retour en force de l'Eredivisie avec Tadic, Pelle et Blind et surtout, Koeman.
    Finalement, ptet que peu importe le championnat, vaut mieux attendre qu'un joueur confirme après une bonne saison avant de le déraciner.
    Pour une fois que c'est pas Liverpool qui se met des CSC, on ne va pas se plaindre !!!
    PhoenixLite Niveau : Loisir
    Message posté par Coutinho
    La PL estvle championnat le plus passionnant, 8-0 c est pas avec des mentalités de coachs de ligue 1 et des arbitres fous qu'on verrait ça.

    C'est également pas avec des vraies défenses qu'on voit ce genre de score.
    ClchnrAtm7 Niveau : DHR
    Southampton est vraiment impressionant! Vu les pertes de cet été, c'est clair que tout le monde les voyais régresser mais au final le non-départ de Schneiderlin couplé aux arrivées de Pellè, Tadic et Mané a boosté l'équipe!

    Attention à l'avenir à James Ward-Prowse et Nathaniel Clyne qui, selon moi, seront titulaires en sélection dans moins de 5 ans. Le petit Ward-Prowse a du génie dans les pieds c'est indéniable!
    - Lorsqu'un journaliste lui demande les ingrédients de la victoire de Chelsea à Crystal Palace (1-2), José Mourinho demande un stylo et une feuille sur laquelle il écrit « Big Balls ». Classe.


    Autant j'ai jamais pu le blairer, autant là, ça relève clairement du génie.
    - Lorsqu'un journaliste lui demande les ingrédients de la victoire de Chelsea à Crystal Palace (1-2), José Mourinho demande un stylo et une feuille sur laquelle il écrit « Big Balls ». Classe.


    Autant j'ai jamais pu le blairer, autant là, ça relève clairement du génie.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    2 9