Liverani torpille Zamparini

0 0
Lorsque l'on critique tout le monde, on finit par se prendre le boomerang en pleine face. C'est ce qui est en train de se passer avec Maurizio Zamparini, le président de Palerme.

De fait, Fabio Liverani, dont le contrat à Palerme s'est terminé en juin dernier, a tenu à dire ses quatre vérités par presse interposée à son ancien patron. Sans pincettes. « Les conflits permanents, inévitablement, enlèvent quelque chose sur le long terme. Tant qu'il y avait Sabatini ({ancien directeur sportif) il n'y avait pas de problèmes. Mais lorsqu'il a démissionné, il n'y avait plus de filtre, et le tsunami Zamparini est arrivé directement, au niveau maximum. Un jour, c'était moi, un autre Delio Rossi, puis Balzaretti, puis Miccoli, puis Bovo. Quand, chaque semaine, tu t'en prends à quelqu'un, c'est normal qu'il y ait moins d'harmonie dans les vestiaires et sur la pelouse. Et cette harmonie peut te donner 7 ou 8 points en plus au bout du compte} » a-t-il affirmé.

Liverani, la saison dernière, n'a joué que 12 matches. Encore une fois, le coupable est tout désigné. « Le président voulait rajeunir l'équipe. D'accord. Mais lorsque tu changes, et que tu te prives de joueurs comme Kjaer, Simplicio, Cavani, Bresciano, et que tu fais un choix sociétaire en les remplaçant par des jeunes, tu ne peux pas prétendre aux mêmes choses » a-t-il analysé.

On attend avec impatience la réponse de l'intéressé. Toujours un régal.

EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0