1. //
  2. //
  3. // Départ Lisandro López

Lisandro, le son du silence

Maintes fois annoncé et toujours reporté, le départ de Lisandro pour Al-Gharafa a réussi à prendre tout le monde de court. Un peu à l’image du parcours de l’Argentin à Lyon, cette star qui refusait d’en être une.

Modififié
Bientôt mi-juillet à Tola Vologe. Ça ne sent pas tout à fait la reprise. Du moins, pas encore celle où il faudra disputer deux tours préliminaires pour avoir le droit de revenir en Ligue des champions. Suffit de voir Malbranque lancer des vannes au milieu du groupe ou Licha traîner pour échanger quelques mots avec la presse pour s’en convaincre. Cette légèreté contraste sévère avec la chaleur écrasante qui s’est emparée de Lyon et avec le climat encore plus lourd qui entoure les échanges entre Aulas et Gomis. Mais on s’en fout. On est là pour voir du foot. Et comme à chaque fois qu’on le retrouve sur les bords du terrain d’entraînement, Licha en a à revendre. De quoi faire le bonheur de tout suiveur qui voudrait comprendre ce qu’est un attaquant. Avec l’Argentin, la démonstration est tellement simple qu’elle confine à l’épure : une accélération mortelle sur les cinq premiers mètres, une décontraction toute naturelle arrivé face au gardien et l’exécution du geste qu’il a prévu d’envoyer. Le contraste avec les autres est saisissant. Au point de se croire aux répétitions d’avant récital. D’un côté, celui qui n’a jamais eu à se forcer pour pratiquer l’art de la fugue. De l’autre, tous ceux qui en sont encore à réciter leurs gammes.

Raisons personnelles

Depuis, le retour de la compétition officielle, la vraie, a fini par avoir raison de ces derniers restes de légèreté. L’aller-retour face à Zurich est passé par là et Licha l’a traversé comme un spectre. Aucun tir en 180 minutes et une petite passe décisive qu’on oublierait presque entre l’ouverture lumineuse de Fofana et le but qui soulage de Grenier. C’est à peine si le Gaucho est là pour servir dans le registre qui fut le sien une bonne partie de la saison dernière, le lisandrisme. Où il est moins question de se planter dans la surface que de décrocher, secouer, lancer des appels, contre-appels. Autrement dit, de jouer sans ballon jusqu’à en devenir invisible. Si l’on devait trouver une des « raisons personnelles » invoquées pour justifier son départ, c’est sans doute celle-là qu’on retiendrait en premier. Lisandro sait trop quoi faire du ballon face aux buts pour seulement se contenter de le laisser aux autres. En arriver là, ça voulait donc dire partir.

Bien sûr, on pourrait considérer le moment retenu comme particulièrement maladroit. En vrai, il ne tient en rien du hasard. Un peu comme Juninho à qui il a fallu une dernière embrasée pour sceller ses adieux avec l’OL – 100e but, supplique à genoux des supporters, larmes de Lacombe, malaise sur OLTV –, l’Argentin a attendu la fin d’un cycle, le sien, pour boucler son histoire lyonnaise. En astronomie, on appelle ça une révolution. Et le parcours de Lisandro entre Saône et Rhône s’y apparente. Débarqué à Lyon en vue d’un tour préliminaire de Ligue des champions, il part exactement dans les mêmes circonstances. En 2009, il faut faire oublier Karim Benzema qui vient de se lancer à la conquête du Real. Le montant record du transfert surprend. En même temps, l’imminence de la reprise ne porte pas à la négociation serrée. Alors, si le FC Porto en veut 26 millions, on lui donne 26 millions. Et ce sera comme ça pour le reste de l’été avec Cissokho, Bastos et Gomis qui déboulent pour plus de 70 millions d’euros. Si le départ de tous les autres – et celui manqué de Gomis – a souvent résonné comme le solde de ces dépenses somptuaires, autrement connues sous le titre d’ « années Puel » , celui de Licha n’a jamais été considéré de la sorte. Comme si Aulas, à qui on ne prête pour seule raison le bilan comptable d’OL Groupe, voulait faire une exception qui renverrait pour une fois à l’affect : « Avec Juninho et Sonny Anderson, Lisandro est ma plus belle rencontre. »

Parenthèse refermée

Au-delà de ses qualités d’attaquant qui le voit sacrer meilleur joueur de Ligue 1 par ses pairs dès sa première saison, le miracle du lisandrisme tient aussi dans sa personnalité. Où un joueur qui refuse de parler à la presse, en français qui plus est, parvient à faire l’unanimité dès ses premières apparitions. Qu’on y repense, alors qu’il arrive dans les mêmes conditions et glane un titre au bout de la saison, Lucho n’a jamais suscité que la reconnaissance des esthètes. Rien à voir avec l’affection presque instantanée déclenchée par Licha. Au risque, il est vrai, de ne retenir de sa carrière lyonnaise que ces quelques moments où l’émotion l’emporte sur tout le reste. Une affaire que Biolay avait résumée à sa manière : « La gloire, il en a rien à secouer. Mais une fois sur le terrain, quel engagement ! Quelle colère ! Il est même sans pitié. Pour moi, c’est le type même du joueur argentin. » C’est une lettre qu’il lit dans les vestiaires de Bernabéu et qui mène tout droit à la divine surprise de ce huitième de finale de mars 2010. C’est un brassard qu’il rend en janvier dernier et qui amorce l’idée d’un départ. Ce sont ces dernières larmes qui remuent tout Gerland face à Rennes le 26 mai. Ce seront sans doute ces dernières embrassades qu’il faudra lâcher samedi après-midi avant la première de la saison, face à Nice.

Tout cela a forcément un coût. Pour les suiveurs d’abord, qui y ont vu des caprices de diva et un genre d’instabilité émotionnelle à même d’expliquer des prestations toujours plus irrégulières. Pour le premier intéressé ensuite, lassé de devoir composer avec les à-côtés du football moderne : « Je n’aime pas le milieu du foot. Il ne colle pas à ma personnalité. (…) Les mentalités, le monde des transferts, des agents…. Je ne vais pas être hypocrite, mais c’est juste que j’aime le foot… Et la discrétion. » (L'Équipe) À Al-Gharafa, Licha devrait pouvoir continuer à se planquer. Comme il l’a fait d’une autre manière en construisant sa carrière dans ces clubs, comme Lyon et Porto, qui se situent à l’ombre des grandes maisons auxquelles il pouvait prétendre. Ou quand il revendique pour toute passion l’art de patienter en silence autour d’un étang, quelque part entre la Dombes et Rafael Obligado. Pourtant, Lisandro était bien la dernière star que pouvait compter l’effectif lyonnais. Ce qui veut aussi dire qu’avec son successeur – qu’il s’appelle Lacazette, Benzia, Aliadière ou Gomis –, l’OL devrait refermer une autre parenthèse et qui s’était ouverte en 1999 avec l’arrivée de Sonny Anderson.

Par Serge Rezza
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


comme le dit si bien la chute de l'article, le départ de Lisandro sonne surtout le glas des années Bling Bling à Lyon!!!
VA TE CACHER GOMIS.
so-lyonnais Niveau : CFA2
Putain je suis dégouté, ce mec va tellement nous manqué, il restera pour moi un des plus grands joueurs de l'histoire de l'ol et j'ai pas peur de le dire. Avec comme grande ligne le parcours européen et la 1/2 de Ligue des Champions perdu en 2010.
Merci pour tout Licha.
Bafé si tu reviens j'annule tout !
Volte face de jean mich' à propos de Bafé dans les prochaines heures du genre : quelqu'un pirate mon compte twitter depuis juin.

J'ai peur pour l'OL qui va jouer en pointe : lacazette, benzia ? ou une recrue du style Alladiere ....
Delavigne Niveau : DHR
Ca m'fou le cafard... mais c'est sans doute la bonne décision pour les deux parties... mais merde ca m'fou un vrai bourdon !!
Peu être que cela anéantie une part d'espoirs pour la saison... j'sais pas trop
Soulcialist Niveau : Loisir
C'est très bien écrit tout ça, tout ça...

Mais il était Gay ou pas Licha?

(en même temps avec un tel diminutif...)
Coeuraveclesdoigts Niveau : District
Hummm passer en quelques années de Juninho, Essien, Lopez à Danic, Bedimo ...
pu*tain Licha... Bon vent a toi
Hernan Crespo Nutella Niveau : District
Immense joueur, immense homme. Il va laisser un sacré vide. En espérant qu'un autre le comblera, qu'il s'agisse d'un jeune de chez nous, ou d'Aliadière.
Près des cimes... Niveau : CFA2
Jamais été vraiment fan de Licha, mais bel article. Sinon je connais pas trop l'effectif de l'OL, mais il me semble que passer de Licha-Bafé à Laca-Danic, ça sent pas la rose pour la suite des qualifs.
Et Aulas de se gargariser de la préservation de l'indice UEFA. Mouep.
Pauvre Rémy Garde. Tout son argumentaire pseudo sportif sur la mise à l'écart de Gomis tombe à l'eau.

En juin 2014, Licha était libre. Comme une prolongation aux conditions actuelles était impossible (2ème plus gros salaire du club) il était clair qu'il allait dégager.

Logique d'entreprise.

On retiendra néanmoins l'incapacité de Garde à faire jouer L'OL autrement que dans son 4-2-3-1 tout pourri (en sacrifiant donc les meilleurs joueurs de son équipe) et penser que Vercoutre était Gardien.

Tout ça pour Lacazette, Danic et Malbranque.
Delavigne Niveau : DHR
Message posté par Soulcialist
C'est très bien écrit tout ça, tout ça...

Mais il était Gay ou pas Licha?

(en même temps avec un tel diminutif...)


on s'en fou, il jouait bien au foot, était aimé et respecté de tous, staff, supporters, coéquipiés, adversaires. C'est tout ce qui importe.

Tout du moins il faut en parler au passé désormais...
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Bonne continuation à lui, les joueurs de sa trempe, ca court pas les rues...

Je reste quand même sur ma faim, le talent de ce mec est tel que je ne peux me résoudre à accepter un si faible nombre de buts marqués...

J'ai encore un mémoire un de ses premiers matchs, c'etait en qualif LDC il me semble contre Anderlecht ou il cale un triplé en Belgique ? ( Les lyonnais, reprenez moi si je me fourvoie )

A ce moment précis, j'me suis dit que l'OL tenait un mec capable de planter 20 buts par saison, la suite m'a montré que non...

A t'il été mal utilisé ? oui en partie, notamment avec son exil sur l'aile gauche, ou est ce tout simplement le je lyonnais qui ne lui convenait pas ?

J'avoue ne pas avoir la réponse mais je resterai toujours admirateur de ce mec qui " sent " le football, mais qui a eu un rendement statistique trop, beaucoup trop éloigné du talent qui est le sien
Assez triste pour ne pas dire pathétique. Mais s'il aime "vraiment" le foot il ne pourra pas rester là-bas bien longtemps. Retour au pays ou passage dans le calcio assez rapidement... enfin j'espère.
Superbe article, ça fait plaisir à lire.
EN tout cas, je suis vraiment déçu de le voir partir de notre championnat, j'aime beaucoup ce genre de joueur.

Départ de Chedjou, Licha, Trémoulinas, Belhanda, Aubameyang, (Lovren dans une moindre mesure), Capoue? Je trouve que tout cela confirme que Monaco et Paris mis à part, notre Ligue 1 n'attire définitivement pas les joueurs de renom.

Après, quand je vois le recrutement de Marseille et de Saint Etienne cette année ou encore de Nice l'année dernière, je me dis qu'il reste des clubs dont la cellule de recrutement n'est pas au point mort.
Va y avoir au moins trois quatre/cinq supporter lyonnais qui vont se retrouver avec un pseudo périmé !
Le dernier témoin de l'ancien faste de Lyon qui s'en va...
Powaaa le coup de massue!

Bonne route à lui.

J'espère qu'on va se taper Gomis.

L'article d'hier que j'ai fustigé parce qu'il osait dire qu'on finirait entre la 5ème et la 10ème place", et ben finalement... J'ai peur
ToxikCheese Niveau : Loisir
Sa célébration de but style "TU LES VOIS BIEN MES CORONES LA ENCULE* !!??" sera l'image qui me restera de ce putain* de bonhomme !

Le parcours en LDC jusqu'aux demie finales en 2010, sa barbe de fou, sa classe balle aux pieds, sa façon de faire le pressing comme un chien après une balle... Sa discretion en dehors du football, son chewing gumm, son triplé contre Lille au SDF, sa rage lors d'une contre attaque avortée sans raison par l'arbitre contre l'OM... son piqué devant Mandanda lors du 5-5, son doigt sur sa tempe à chaque but qu'il marquait...

Pour moi il est de la même trempe que les plus grande légende de l'OL.

Rezza à raison de dire que c'est la fin de la plus belle page de l'histoire de l'OL...


Ah si on avait eu un Lisandro Lopez en 2005-2006..
Bah il y a toujours Gomis, 15 millions quand même. Et Briand.
D'ailleurs j'ai pas vu le match sur l'équipe21 l'autre jour, mais sur la chaîne suisse, quelqu'un peut me dire si Vercoutre a été bon?
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30
À lire ensuite
Exit Sakho, revoilà Abidal