Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Revue de la semaine

Lire : « Foot et Guerre »

Modififié
Sport et guerres, Matériaux pour l'histoire de notre temps, 2/2012 (BDIC), Julien Sorez


Georges Orwell avait fait le bonheur des journalistes en quête de citation « pop et intello » sur le ballon rond, en expliquant que le sport s'apparentait à « la guerre, les fusils en moins  » . De son coté, l'écrivain Pierre Bourgeade avait sorti en 2001, détournant comme d'autres avant lui la célèbre citation de Clauswitz, «  le foot, c'est la guerre poursuivie par d'autres moyens » . Pour amusants que puissent sembler ces aphorismes, ils négligent une réalité historique indéniable, surtout dès qu'on entre dans le dur de l'archive : il s'avère tout à fait possible de se livrer à ses deux activités simultanément (cf. le volume Le sport et la guerre de la revue Inflexions du ministère de la Défense nationale ).

D'ailleurs, il se révèle presque possible d'affirmer que les jeux sportifs modernes ont eu besoin de «  notre mère la guerre » (pour paraphraser Ernst Jünger) pour se transformer en «  faits sociaux totaux » . De fait les conflits, mondiaux ou non, constituèrent des périodes particulièrement propices à la diffusion et à l'essor du sport et notamment du football. Les raisons sont multiples, et ce numéro de la revue publiée par la BDIC de Nanterre les exposent dans des contextes et des moments fort différents (de la guerre des Boers en Afrique du Sud au drame rwandais).

Retenons cependant au moins trois facteurs explicatifs qui apparaissent déterminants au fil de la lecture des articles. D'abord l'époque contemporaine se caractérise par des mobilisations de masse, impliquant l'ensemble des sociétés, ce qui ouvre la voie à des formes de démocratisation inédites et d'implantation accélérées dans les cultures nationales (cf. l'article de Julien Sorez sur le foot durant la première guerre mondiale). Ensuite, fortement lié au processus de « fabrication » des sentiments nationaux (cf. Nationalismes sportifs , Quasimodo, printemps 1997), le sport se transforme forcément en une arme politique de premier plan, notamment durant le processus de décolonisation, ce qu'illustre parfaitement la guerre d'Algérie (cf. le papier de Didier Rey & Philip Dine) ou le conflit israëlo-palestinien (Tamir Sorerk). Enfin les conflits au XXe siècle furent surtout des confrontations idéologiques, et le phénomène sportif en sera l'un des étendards les plus symboliques , acquérant de la sorte un nouveau statut dans l'espace politique (durant la guerre d'Espagnes cf. la contribution de Xavier Pujadas I Marti) ou dans le champ diplomatique, comme le rôle du basket au cœur de la confrontation est-ouest (décrypté sous la plume de Fabien Archambault).

Mais pour terminer, laissons le dernier mot à Michel Audiard : «  Il existe une prédilection masochiste des Français pour deux exercices dans lesquels ils se révèlent malchanceux : la guerre et le football  » . La Ligne Maginot et Séville 82, même combat ?

Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 11:00 Le but exceptionnel d'un joueur de Portland en MLS 4 Hier à 10:30 Fulham de retour en Premier League 26
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
samedi 26 mai Platini non poursuivi, « un signe positif » pour Blatter 7 samedi 26 mai Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20