En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Lippi mal vu

C'est bien connu, ce sont souvent ceux qui ont tout qui sont les plus exigeants et les plus capricieux. Et à quelques mois du mondial du côté de l'Inter, on se plaint. Mais de quoi ? De ne pas avoir les faveurs de Marcello Lippi. Ainsi Massimo Moratti pleurniche et reproche au sélectionneur national d'avoir supervisé plusieurs gros clubs italiens comme la Juventus, la Roma ou le Milan en vue de la compétition et pas le sien !

Une sortie à laquelle l'ancien coach nerazzurro aurait répondu sans trembler, en disant qu'il n'y avait pas assez de joueurs italiens dans les rangs de la formation lombarde... Argumentant qu'il n'avait pas de temps à perdre, Lippi s'est retranché derrière le fait qu'il lui fallait recenser les blessés et que c'était la Juve qui en comptait le plus.

Trouvant déjà « incroyable » que le président de l'Inter ne comprenne pas ça, le boss de la Squadra a dû dans un deuxième temps faire face à un type de réaction similaire de la part de Mauricio Zamparini, président de Palerme, lequel a carrément indiqué qu'il ne devait pas y avoir suffisamment de bons joueurs dans son club pour figurer dans la liste, et que ses meilleurs éléments ne devaient pas intéresser la Nazionale.


Sympa pour Santon, Balotelli (Inter) ou Cassani voire Miccoli (Palerme)...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 129
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur