En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Everton-Man. United

Lingard la pêche

Malgré un temps de jeu réduit à peau de chagrin en début de saison, Jesse Lingard retrouve la banane et les buts en cette fin d’année. Une bonne nouvelle pour Manchester United et José Mourinho, qui lui fait désormais confiance à un nouveau poste.

Modififié
Chez Jesse Lingard, on ne plaisante pas avec Noël. Pour qu’il soit heureux, tous ceux qui l’entourent doivent pouvoir en profiter également. Et rien ne doit gâcher les festivités. Alors, quand il a vu les visages décomposés des supporters de Manchester United le lendemain du jour sacré, le petit bonhomme a refusé ce destin, qui avait décidé de faire perdre son équipe contre Burnley à domicile. Assis sur le banc pendant que ses potes étaient menés 2-0 (sur deux tirs cadrés dans le premier acte), Lingard s’en est levé à la pause et a changé le cours des choses. Même s’il a dû faire face à un incroyable manque de chance sur sa première occasion en touchant deux fois les montants. Déterminé, le gamin a offert un doublé aux fans des Red Devils et, en guise de deuxième cadeau, a permis d'éviter une défaite qui se voulait certaine. Joyeux Noël, que la fête continue.

Successeur de CR7... et de Smalling


Lingard sauveur de United ? Lingard deuxième joueur de l’histoire à marquer à deux reprises en tant que remplaçant lors du Boxing Day (après Cristiano Ronaldo contre Wigan en 2006) ? Lingard premier remplaçant de MU auteur d'un doublé depuis Chris Smalling en février 2015 ? Il y a quelques semaines, personne n’aurait pu l’envisager. C’est que depuis sa belle fin de saison dernière, qui l’a vu marquer en finale de League Cup (un an après avoir déjà planté en finale de FA Cup) et prolonger son juteux contrat jusqu’en 2021 (117 000 euros par semaine), le milieu offensif traînait sa peine. Plus vraiment dans les plans de José Mourinho (une seule petite titularisation avant la fin du mois de novembre en Premier League), le gamin évitait les fourmis dans les jambes en League Cup, encore, avec trois caramels en deux parties. Et puis, alors qu'on ne pensait plus franchement à lui, l’Anglais est revenu sur le devant de la scène, croquant six titularisations en championnat en l’espace de 25 jours. Résultats : six pions, dont un goal « maradonesque » contre Watford, et deux passes décisives. « Je suis en forme en ce moment, a ainsi tenu à souligner le principal intéressé face à la presse après sa solide prestation contre Burnley. C'est génial d'être dans l'équipe et de l'aider à marquer des buts. »

Vidéo


Que s’est-il passé pour que le môme retrouve d’un seul coup son talent ? Pas grand-chose, à vrai dire. United s’est fatigué, Lingard a continué de bûcher, son manager a tenu à le féliciter autant qu’à tester d’autres possibilités, et les périodes – positives ou négatives - propres au football ont dicté le reste. Demeure quand même un facteur à prendre en compte : le nouveau rôle confié à Jesse. Alors qu’il évoluait essentiellement sur le côté droit, voire sur l’aile gauche, lors des saisons précédentes, celui qui vient de fêter ses 25 ans le 15 décembre dernier occupe désormais l’axe quand il est aligné. Derrière une seule pointe (Romelu Lukaku) lorsque l’arrière-garde compte quatre défenseurs, ou en soutien de deux attaquants quand le schéma du Special One ordonne un passage à trois arrières centraux.

Un numéro dix dans la team du Mou


Ce dernier dispositif a notamment été utilisé lors du succès à Arsenal (1-3), où Lingard s’est montré particulièrement en jambes. «  Il a bien joué. Il a fait ce dont l'équipe avait besoin sur le plan défensif, mais aussi dans les zones de finition, a d’ailleurs applaudi l’entraîneur portugais en conférence de presse après la victoire. Lorsque nous jouons avec deux attaquants, nous avons besoin d’éléments au milieu de terrain qui peuvent être présents dans les situations offensives, et c'est ce que Jesse a fait pour nous. » Qu’en pense le protagoniste, que certains ne voient pas ailleurs que le long de la ligne ? Pense-t-il avoir le profil pour performer dans ce registre de numéro dix assez singulier ? « Ce rôle, situé davantage à l'intérieur du terrain, me permet d'être plus proche de l'attaquant, de bien me positionner dans la surface, de créer plus de choses et d'avoir évidemment plus de possibilités de frappes » , se régale-t-il. Comme quoi, il est possible de retrouver la banane et de garder la pêche en se refaisant la cerise après avoir été aux fraises.

Vidéo


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 58
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7