Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lille/Caen (3-0)

Lille trop facile

Dominateurs sur un rythme de sénateur, les Lillois disposent aisément de Caen et recollent à deux points du duo de tête.

Modififié
Lille/Caen : 3-0

Buts : De Melo (2x) et Payet

Alors que Paris et Montpellier se chamaillent pour le titre, le LOSC, dans son costume du troisième homme de la saison 2011-2012, se plaît lui à jouer les trouble-fêtes. Et prend donc un malin plaisir à finir très fort pour semer encore un peu le doute dans les esprits préoccupés et anxieux des deux prétendants à l'ultime récompense. Une semaine après avoir battu le PSG, et une semaine avant de se déplacer à Montpellier, les hommes de Rudi Garcia n'ont pas fait de détail et se sont imposés facilement contre des Caennais pas franchement menaçants.

Le doublé de De Melo

Sans surprise, Lille démarre fort et Payet manque de peu l'ouverture du score dès la 3ème minute. Le LOSC pose son toque et Caen est déjà replié devant son but. De Melo trouve ses marques et pose ses coudes sur la charnière centrale normande. Payet en jambes bute encore sur Thébaux sur une frappe des 30 mètres. Les lillois abusent de centres inoffensifs. Manque que le fameux "geste juste" dans la dite "zone de vérité". Caen pénètre au quart d'heure de jeu dans le camp lillois pour la première fois. Pas longtemps. De Melo passe une tête au-dessus et Lille domine sans concrétiser alors que Caen subit sans craquer. Hazard, lancé en profondeur, semble être fauché par Thébaux juste devant la surface. L'arbitre montre le point de penalty sans sortir le rouge. Une histoire de compensation, sans doute, au vu du léger flou qui entoure la faute. De Melo transforme. La situation est débloquée pour des Lillois dominateurs stériles. Hazard manque de peu le 2-0 dans la foulée. Mais on ne va pas se mentir, le tempo du match est mou. Sur un corner, De Melo s'envole très haut et double la mise. Avec plus de 70% de possession, Lille a donc trouvé le moyen de marquer deux fois sur coup de pieds arrêtés.


Dès la reprise, Debuchy bien décalé pousse trop loin son ballon. Payet frappe le corner qui suit et Chedjou place une tête à côté. Ce scénario a un air de déjà vu. La deuxième mi-temps est un vulgaire copié-collé de la première. Payet, propulsé en profondeur, part une nouvelle fois défier Thébaux et, trop nonchalant, perd son duel. Une minute plus tard, Hasard lui offre un nouveau face à face. Plus appliqué, l'ex-Stéphanois alourdit cette fois le score. Le premier tir caennais vient à la 63ème minute, sur coup franc, et termine sous la barre. Landreau dévie en corner. De Melo lancé en profondeur juste après touche lui la barre. Lille a donc a vingt minutes pour soigner son goal average alors que Caen ne donne pas l'impression d'avoir un maintien à chercher. Le match se termine comme une vulgaire opposition d'entrainement, sans accélération ni frisson. Si Paris a repris la première place du championnat hier, Lille pointe désormais à deux unités du duo de tête. Juste avant leur rencontre à Rennes, les hommes de René Girard ont désormais toute la pression sur leurs jeunes épaules.

Résultats et Classement

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17