1. //
  2. //
  3. // Lille–Saint-Étienne (1-0)

Lille se fait Saint-Étienne

Victorieux de Saint-Étienne (1-0) au terme d'un match peu spectaculaire, les Lillois peuvent remercier Benzia et sa folle demi-volée. Van Basten a presque vibré.

Modififié
198 5

Lille OSC 1–0 AS Saint-Étienne

But : Benzia (60e) pour Lille

Lille – Saint-Étienne, une affiche à faire saliver. Avant. Cette saison, ce ne sont pas les deux équipes les plus spectaculaires, loin de là, et le problème, c'est que ça s'est vu. Lille a dominé, a eu des occasions, mais Lille a été bien trop tendre pour coller une raclée aux Stéphanois, finalement venus pour jouer les victimes. Les Verts sont restés bien en place, mais peut-être trop, toujours à subir sans jamais vraiment inquiéter Vincent Enyeama. Il aura fallu, comme souvent dans ces situations, un éclair de génie pour que quelque chose se passe. Merci Yassine Benzia.

Les politesses


Dans les premières minutes, les deux équipes s'observent. Possession de balle à tour de rôle, le rythme est lent. Mais le LOSC ne met que cinq minutes à démarrer. Après une succession de une-deux à l'entrée de la surface, la balle arrive dans les pieds de Bauthéac, légèrement excentré côté gauche, qui frappe en première intention. Ruffier écarte bien. À partir de là, les Lillois prennent les choses en main, sûrement l'effet Antonetti, que l'on entend gueuler un peu partout. Ses joueurs entament une longue période de possession de balle, multipliant les assauts et les corners, mais sans grande réussite. L'envie est bien là, mais la justesse, moins. Le LOSC rate ses derniers gestes et du coup, c'est pas très beau à voir. Pendant ce temps-là, les Stéphanois ne dorment pas. Même s'ils sont malmenés, les Verts font bloc et défendent bien, en essayant d'exploiter le moindre petit espace. Forcément, ça paye, et, à la demi-heure de jeu, Lille s'est fait l'instant frisson. Après un bon pressing sur la défense, Eysseric récupère après un bon pressing sur la défense et peut filer vers le but. Mais il préfère frapper de loin, sans succès. Puis c'est tout, ou presque. Si cette action a le mérite de décomplexer un peu les Verts, elle ne débride pas le jeu, et tout le monde recommence à se regarder. Nolan Roux rate ses gestes plus vite que son ombre, Balmont fait le pitbull et tente même d'obtenir un penalty en fin de premier acte, mais ne récolte qu'un beau sept sur dix pour son plongeon. Eysseric remet un avertissement au LOSC en frappant un coup franc sur la barre, mais les deux équipes rentrent au vestiaire sur un score nul et vierge. Triste.

Une fois, pas deux


En deuxième période, les deux équipes reprennent sur les mêmes bases. Lille récupère la main, et cinq minutes après la reprise, les choses se répètent. Tello tergiverse dans la surface, Sidibé récupère et met en retrait pour Martin, mais sa frappe n'est pas cadrée. Presque comme toutes les autres depuis le début de la rencontre. Benzia répond à Eysseric sur coup franc, mais Ruffier ne prend pas de risque et boxe bien. Et quand, comme dans le premier acte, Saint-Étienne commence à sortir la tête de l'eau, les Lillois ne font pas la même erreur. Au milieu de terrain, Martin ouvre long sur Benzia, parti dans le dos de la défense. L'attaquant du LOSC est légèrement excentré, mais ne se pose pas de questions, il colle une méga demi-volée à Ruffier qui ne peut absolument rien, le but est magnifique et mérité. Derrière, les Dogues continuent de dominer, et l'ASSE s'éteint doucement. L'entrée en jeu d'Hamouma ne change pas grand-chose et le chaos est presque là. Heureusement, la frappe de Bauthéac est déviée en corner par un défenseur. Les Verts tentent le tout pour le tout et trouvent quelques espaces, mais à chaque fois, les hommes de Christophe Galtier ne franchissent pas les vingt mètres. Eysseric tente encore de frapper de loin, mais toujours sans succès. Côté lillois, on s'embête pas, et la défense se contente de faire péter devant. Ça crée quelques espaces pour tuer le match, mais encore une fois, les offensives lilloises manquent de précision et de spontanéité. Le score ne changera pas et c'est peut-être mieux comme ça. Lille empoche trois points globalement mérités, mais sans flamber. Il y a encore du boulot pour Antonetti.

Par Benjamin Asseraf
Modifié

Dans cet article

Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Je sais que c'est complètement hors-sujet mais putain Origi a foutu un triplé.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Indépendamment de son but,Benzia a réalisé son premier bon match en Ligue depuis ses débuts professionnels.Non je suis sévère,il avait fait deux trois bonnes choses avec Lyon,mais pas plus.

Et depuis son arrivée à Lille,il était mauvais.Je me souviens d'un match à Reims ou il reste à terre avec Boufal au lieu de revenir défendre et Reims inscrit le seul but du match.

Les commentateurs se sont égosillés sur son but,mais il n'y avait que cela à faire compte tenu de la qualité de la passe de Martin.Plus que le but en lui-même,c'est surtout le fait qu'il a été suffisamment prompt pour devancer le défenseur,car il ne fallait pas traîner.De ce côté la,il a su avoir un temps de réaction adéquat.
Si c'est Lorient qui réalise la prestation de Lille on dit "ça joue bien au ballon Lorient vous trouvez pas ?". Si tu enlèves l'imposteur Tallo qui a la technique d'un contremaitre qui joue le dimanche en District, le projet au milieu d'Antonetti tient la route, Martin joue enfin à son poste et Benzia / Bauthéac apportent à eux deux la dose de frisson que Girard et Renard ont voulu tuer.

Et tout ça sans Boufal. J'espère qu'Anto compte garder son 4-3-3 / 4-2-3-1 en replaçant Benzia en pointe pour laisser l'aile à Boufal parce que c'est clairement le projet le plus viable pour Lille cette saison.
PUTAIN QU'EST CE QUE CA FAIT DU BIEN !!!
Barney_Stinson Niveau : CFA2
Eh, loin d'être un fan de Lille, j'ai regardé le match hier en bossant un oral blanc de CAPES et j'ai trouvé que c'était vraiment pas dégueu le LOSC. Après à voir sur la continuité hein, mais si tu fous Lyon en face, y a moyen qu'on se fasse plier !

Bravo Anto, continue comme ça !

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
198 5