1. //
  2. // Groupe F
  3. // Valence/Lille (2-0)

Lille s’immole gentiment

Le LOSC n'a pas réussi à inverser la tendance face à une équipe de Valence qui n'avait pourtant rien de génial. Une défaite 2-0, une envie d'oublier ce match, et peut-être même cette édition de la Ligue des champions.

Modififié
0 16
Valence CF - LOSC : 2-0
Buts : Jonas (38e et 74e) pour Valence

Lille et Valence ont fini troisièmes la saison dernière dans leur championnat respectif. Leur opposition ce soir est un formidable argumentaire pour tous ceux qui veulent que la Ligue des champions ne concerne, comme à l’époque, que les champions voire les vice-champions. Parce que ce match n’était pas au niveau de la fameuse petite musique. Et contrairement au Milan ou au Barça, les clubs ne peuvent pas avancer l’excuse de ne pas se griller avant de se retrouver plus tard. Parce que Lille et Valence n’ont pas vraiment fait forte impression. Un match comme il s’en passe parfois lorsque deux mecs découvrent FIFA ou PES : pas de gestes techniques, pas de combinaisons, juste la satisfaction d’arriver déjà à faire une passe, un tir. À ce petit jeu, ce sont les Espagnols qui raflent la mise, profitant du manque de réussite et de confiance d’une équipe lilloise au fond du trou.

Payet vs Cissokho

Les hommes de Rudi Garcia commencent pourtant le match avec, sur le papier, de quoi faire un joli braquage. De la détermination et un positionnement assez bas alors que le trident offensif est composée de Payet – Roux – Mendes. Du côté de Valence, du classique : Soldado, Gago, Tino Costa, Jonas, Guardado et Sofiane Feghouli, qui rate un face-à-face opportuniste face à Mickaël Landreau à la 10e. Si le LOSC subit, les flèches de devant laissent entrevoir de l’espoir. Surtout que le mec censé charger Dimitri Payet n’est autre qu’Aly Cissokho. À la 35e, le Réunionnais s’échappe dès le milieu de terrain et s’empale sur la défense à l’entrée de la surface pour faire de l’espace. La balle revient sur Balmont, dont la frappe croisée passe juste à côté. Le milieu lillois lâchera un « la con de ta mère » , de rage. Sans doute adressé au destin. Trois minutes plus tard, Soldado fixe la défense. Pas attaqué aux 25 mètres, il calcule son ouverture en fonction du contre de la cuisse de Basa pour trouver Jonas qui ajuste Landreau en une touche de balle. 1-0.

Une fin de match à 10

Lille ne s’avoue pas pour autant vaincu. Il suffirait d’être un peu plus efficace devant pour que cette équipe limitée de Valence se mette sérieusement à douter. Mais Nolan Roux est l’ombre de l’ombre de Fernando Torres. Valence se met donc en tête de faire le K.-O, histoire de permettre aux téléspectateurs d’aller sur les autres terrains. Si Soldado place une tête au-dessus de la barre alors que Landreau était battu après l’heure de jeu, Jonas s’offre un doublé sur un centre-tir à un quart d’heure de la fin. Évidemment, sur le coup, le portier lillois n’est pas exempt de tout reproche. De quoi achever une formation qui terminera à 10, Debuchy prenant un deuxième jaune à la 85e. « La Buche » sait peut-être qu’elle ne mérite pas de rencontrer le Bayern au prochain match.


Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lille toujours aussi pathétique en LdC.
JaphetN'Do Niveau : CFA2
Balmont a un sponsor différent de ses partenaires ? Tu m'diras, Manouche ça lui va bien aussi.
Bien la référence à Mai Lan.
Référence à La Caution à la base
Ce qui est bien avec les Lillois, c'est qu'ils ne nous déçoivent jamais.
Défense pathétique à ce niveau-là, notamment sur le premier but de Valence (Valence a mal joué et a quand même réussi à se créer des occas' faciles en deux-trois passes), mental en carton (flagrant après le deuxième but valencian)... que dire !
Pour ce qui concerne l'attaque, je me demande si on devrait pas leur filer Gameiro ou Hoarau au mercato d'hiver, pour le bien du football français (quoique Hoarau, je suis pas sûr que ce soit un cadeau).
Les seuls petits points positifs: Balmont est surnage toujours, malgré ses 34 piges, et Ryan Mendes a été très prometteur pour un mec qui découvre la LDC (je l'avais pas vu contre Borisov).
Je pense que Seydoux va devoir sortir le chéquier en janvier parce que là son équipe régresse d'année en année malgré le bon travail de Garcia (quoique l'entrée de Rodelin à la 60è c'était pas terrible)... Les 40 M d'Hazard, ils sont passés où, bordel ?
Le LOSC est une honte en coupes d'Europe. Ça sert à quoi de se donner à fond pendant 38 journées pour se qualifier pour l'Europe et pour au final jouer comme des pingouins ?
JeChausseDesPatrick Niveau : District
Vente de très bons joueurs pour achat de joueurs prometteurs (Mendes), irréguliers (Payet l'an passé) ou moyens (Roux, Kalou). On peut se tromper.Une année où ça risque de ne pas trop rigoler. Et qui risque de couter cher.
Garcia stp fais confiance a elana...
Landreau c est fini. niveau psg mauvaise époque.
Meme commentaire qu apres le match de Rennes.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Merci @Marsellus !

"Quand les flammes te dévorent le corps, tu cries comme un pute* ! Ta peau se décolle, gentiment je t'immole !" by Hi-Tekk

Rien à voir avec l'article, mais une petite référence à La Caution ne fait jamais de mal !
De ce que j'ai vu sur ce match:
- mental en carton
- des cadres à la ramasse (Landreau catastrophique, Debuchy qui digère pas son faux départ, Roux définitivement L2, Balmont beaucoup moins incisif qu'avant)
- un talent inférieur à Valence.
Il est bon le Payet, mais si il levait la tête au lieu de faire des frappes mollassones/ taper une penalité.. peut être que le résultat aurait été différent
Payet doit être fan de Rugby car des que Lille enchaîne une longue période d'attaque, il la "bonifie" avec un drop!
woody vann halen Niveau : District
Une envie d'oublier Lille.Ya aucune culture de la coupe d'Europe dans ce club et ils pénalisent le foot français depuis 3 ou 4 ans .L'important c'est aussi d'avoir des leader psychologique et yen a pas (hormis mavuba absent), sa manque de couille et de charisme bordel.En esperant qu'il ne se qualifie plus en coupe d'europe même l'europa.
Balmont Olympe Niveau : Loisir
Depuis Rudy Garcia, c'est vrai que Lille ne fait pas vraiment honneur aux Coupes d'Europe et c'est bien dommage.
Cependant dire que l’équipe a toujours été pathétique et n'a pas d'histoire en coupe d'Europe, c'est faux. Ceux qui suivent cette équipe depuis plus de 3 ans, se rappelleront de cette superbe qualification contre Parme, des confrontations toujours serrées contre Manchester United, de la victoire contre Milan a San Siro... OK c'est pas le meilleur représentant français en Europe, mais depuis une dizaine d’année c'est pas pire que le PSG!
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Cela serait faux de dire que Lille n'a pas du culture de la Coupe d'Europe !
Par contre, ils l'ont perdu depuis que Rudy Garcia est sur le banc.
allezgunnaer Niveau : Loisir
J'aime beaucoup la référence à PEs parce que Lille c'est un peu moi quand je joue (très rarement) avec des potes: je joue en petites passes, je fais circuler et soudain un de mes joueurs se démarque (je sais pas pourquoi) et je lui fais une pure passe en profondeur (je sais pas comment) et le type arrive devant le but, naturellement le gardien chope la balle (je sais pourquoi). Comme on dit à Broadway "That's my cue!": je me retourne vers le canapé, vers mes potes circonspects, pour demander: "C'est quoi déjà le bouton pour frapper?" Vive le LOSC 2012!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 16