1. //
  2. // 24ème journée

Lille s’accroche au podium

Victorieux de Lorient au Moustoir 1 à 0, les Lillois prennent trois points d’avance sur Lyon avant le déplacement des Rhodaniens à Bordeaux. Dans les duels de bas de tableau, Ajaccio a été tenu en échec à domicile par Brest (0-0) pendant que Dijon a atomisé Nice (3-0).

Modififié
0 0
Lorient 0-1 Lille
But: Debuchy (76e) pour le LOSC

Après l’enchaînement parfait contrôle-frappe de volée face à Bordeaux, le but de la victoire. Personne ne sait si Mathieu Debuchy ira à l’Euro 2012, en revanche, tout le monde sait que ce serait une bonne idée. Bien servi au second poteau par Pedretti à un quart d’heure du terme d’une belle rencontre, dominée par le LOSC, l’arrière droit nordiste a permis aux siens de l’emporter sur la pelouse du Moustoir. Joueurs, surtout en contre, les Lorientais n’ont pas démérité mais ont logiquement flanché face au talent d’un excellent Eden Hazard. Les Lillois posent tranquillement leurs fesses sur le podium, en attendant qu’Obraniak fasse la nique à Lyon demain.

Nancy 0-3 Toulouse
Buts: Sirieix (9e), Regattin (20e) et Rivière (72e) pour le TéFéCé.

Alain Casanova a bien lu son petit guide du « comment gagner à Marcel Picot » . Peinard dès la neuvième minute après l’ouverture du score de Pantxi Sirieix, bien servi par Regattin, l’entraîneur toulousain a vécu une soirée tranquille. Grâce à ses joueurs, évidemment, mais aussi grâce à la médiocrité nancéienne. Devant, derrière, au milieu, les hommes de Jean Fernandez n’ont jamais pu rivaliser avec le Téfécé. Du coup, à la vingtième minute, Regattin passeur s’est transformé en Regattin buteur habile qui, d’une belle frappe enroulée du droit, trompe N’Dy Assembe. La pause ne change strictement rien à la physionomie du match et, comme prévu, le troisième but n’est pas celui de la révolte de Nancy, mais du triomphe toulousain. C’est un Rivière opportuniste qui l’inscrit à la 72ème minute de jeu. Toulouse se rapproche des places européennes tandis que Nancy coule, doucement mais surement, vers la zone rouge.

Sochaux 0-0 Auxerre

Une zone rouge dans laquelle sont solidement installés Sochaliens et Auxerrois, qui croisaient le fer ce soir, sur la pelouse du Stade Bonal. Désireux de rompre avec leur série noire et de sortir la tête de l’eau, les Doubistes attaquent la rencontre pied au plancher. Malheureusement, si l’enthousiasme et l’envie sont là, l’efficacité offensive, elle, fait cruellement défaut aux hommes de Mécha Bazdarevic. L’entraîneur sochalien qui espérait d’ailleurs une victoire ce soir, pour tenter de prouver qu’il n’est pas un chat noir. Marvin Martin tentera bien de délivrer les siens d’une belle frappe à un quart d’heure du terme, mais rien n’y fait. Sorin est sur la trajectoire, et Sochaux reste dernier. La fin de saison s’annonce très compliquée pour les deux clubs.

Caen 2-2 Evian TG
Buts: Frau (45+2e) et Nabab (57e) pour Caen. Barbosa (51e) et Govou (90+4e) pour l'ETG.

On n’aimerait pas être à la place des cordes vocales de Franck Dumas. Ni à la place de ses joueurs, d’ailleurs. Dominateurs en première période, les Caennais, devant au score jusqu’à la 94ème minute, ont été rejoints sur le fil par Evian Thonon Gaillard dans un match qui pouvait leur permettre de s’envoler dans la course au maintien. En tête à la pause grâce à un pénalty de Frau juste avant la mi-temps, les Normands concèdent une égalisation rapide de Barbosa avant que Nabab, déjà buteur face à Lyon la semaine dernière, ne permette aux siens de reprendre l’avantage. De la joie donc, pour les Caennais, jusqu’au but cruel de l’inoxydable Sidney Govou, qui offre le nul aux siens d’une frappe croisée. Dur.

Dijon 3-0 Nice
Buts: Kakuta (43e), Jovial (53e) et Koné (88e) pour Dijon.

Pendant que Chelsea galère en Cup face à Birmingham, Gaël Kakuta lui, s’éclate avec Dijon. Très intéressant depuis son arrivée en Ligue 1, le jeune Français s’est une nouvelle fois distingué ce soir, lors de la réception de Nice. Buteur juste avant la pause d’une belle frappe du gauche dans le petit filet d’Ospina, Kakuta sert bien Brice Jovial à la 53ème minute pour que celui-ci puisse faire le break d’une jolie pichenette. Dépassés, les Niçois plient une troisième fois suite à un but de Koné, à deux minutes du terme. Les Aiglons restent avec Sochaux et Auxerre dans la zone rouge.

AC Ajaccio 0-0 Brest

Et de quatorze pour Brest. En déplacement compliqué sur la pelouse d’Ajaccio, la machine à match nul d’Alex Dupont a tenu en échec le promu corse 0 à 0 et n’a pas vraiment de quoi regretter le dénouement d’un match qu’elle aurait très bien pu perdre. La plus belle occasion du match est à mettre au crédit d’Eduardo, excellent depuis son arrivée cet hiver, mais qui, à dix minutes de la fin de la rencontre, n’a pas réussi à tromper Elana sur pénalty suite à une main de Lesoimier. Les Corses auront beau pousser, la boulette est faite et les Brestois eux, peuvent une nouvelle fois remercier leur portier.

Par Maxence Brochant
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0