Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 35e journée
  3. // Lille/Lens (3-1)

Lille, roi du Nord

Opposé à des Lensois motivés, le LOSC a réussi à s'imposer dans le 90e derby du Nord avec la manière, grâce à des buts de Boufal, Sidibé et Origi (3-1). De quoi revenir à trois points de Bordeaux, à égalité avec Montpellier.

Modififié

Lille - Lens
(3-1)

S. Boufal (41'), D. Sidibé (74'), D. Origi (93') pour Lille , P. Chavarría (24') pour Lens.


Un derby a ceci de plaisant qu'il est l'occasion de sortir ses plus beaux habits. Jamais cette année le LOSC n'a aussi bien joué que lors de la première mi-temps disputée ce dimanche après-midi devant plus de 40 000 spectateurs ahuris, peu habitués à tel spectacle. Portés par Sofiane Boufal et Ronny Lopes, leurs meilleurs manieurs de ballon, les hommes de René Girard ont proposé des combinaisons inspirées, bien loin de l'ennui qu'ils ont longtemps causé cette saison. Entre deux décalages et autres duels musclés, ils l'ont finalement emporté face à de valeureux Lensois, relégués mais volontaires, pour ce qui restera dans l'histoire comme le premier affrontement entre les deux équipes au stade Pierre Mauroy.

Lens court sur le haricot


Pour un bon match, ou du moins une bonne première période, il faut être deux. Déjà condamnés, les protégés d'Antoine Kombouaré pouvaient adoucir leur bilan en s'imposant chez l'ennemi intime et ont le mérite d'avoir joué le jeu. Après un début de rencontre compliqué, l'exploit prend forme lorsque Pablo Chavarría, lancé dans la profondeur par Moore, parvient à tromper Enyeama grâce à un enchaînement de haute volée (24e). Un but tout en finesse qui a le mérite de faire souffler des Lensois asphyxiés, qui s'en sont ensuite remis à Rudy Riou pour préserver la possibilité d'un résultat. Solide, le portier lensois s'est distingué à de nombreuses reprises dans ses cages, notamment sur deux frappes lointaines de Lopes (8e) et Balmont, tout près d'inscrire son premier but de la saison (42e).

Lille se refait la cerise


Piégés contre le cours du jeu, les Lillois ont eu le mérite de poursuivre leur travail de sape. Avec la manière, à en juger par ce magnifique mouvement collectif à une touche de balle, qui a permis à Nolan Roux de croquer seul face à Riou (32e). Entre deux offensives, la lumière est finalement venue d'Adama Traoré, déjà dangereux en début de match (7e). Trouvé à l'entrée de la surface, le jeune milieu malien a superbement feinté la frappe avant d'obtenir un penalty, transformé par l'inévitable Sofiane Boufal (39e). De quoi entamer sereinement une seconde période beaucoup plus limitée, à l'image du but décisif de Sidibé, qui s'est imposé au courage dans la surface lensoise pour inscrire le but de la victoire (74e). Une action plus poussive que le coup franc de Kjær sur la barre (82e) ou le huitième but de Divock Origi (92e), mais c'est comme ça que se gagne un derby : à l'envie.

⇒ Résultats et classement de L1

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 5
il y a 6 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi