1. //
  2. // GR.B
  3. // Inter/Lille (2-1)

Lille retombe dans le panneau

Lille n'a pas tenu le coup en Italie. Les Nordistes ont plié face à des Italiens qui ont globalement maîtrisé les débats. Les Dogues sont mal barrés pour jouer les huitièmes de finale.

Modififié
0 8
Inter Milan - Lille: 2-1
Buts: Samuel (19e) et Milito (65e) pour l'Inter. De Melo (83e) pour le LOSC.


Le 4-4-2 est décidément revenu à la mode en France. Mais n'est pas la Dèche ou Lolo Blanc qui veut. Le pari de Rudi Garcia n'a pas payé, la prestation de Jelen aux côtés de Sow en attaque fut même affligeante. Le LOSC s'est fait marcher dessus à l'image du début de partie. Chivu lance Milito dans l'espace, l'ancien de Saragosse mange la feuille d'entrée de jeu en trouvant la transversale après un duel face à Landreau (2e). L'Inter Milan garde tranquillement la chique et prend son temps pour assurer ses passes. Lille se rebelle en milieu de rencontre mais Sow n'arrive pas à exploiter un bon centre de Joe Cole (12e). Le Sénégalais fait peine à voir à Giuseppe Meazza, son entente avec le fantôme de l'ancien Auxerrois n'est pas du tout au point.

Et les Italiens dans tout ça ? Ils vont bien, merci. Les Nerazzurri accélèrent à la dix-neuvième minute de jeu. Zarate se faufile dans la surface et tente une frappe de pupille. Mickaël Landreau se perce, le ballon passe sous le ventre du portier lillois et erre en corner. Sneijder dépose le cuir sur le casque de Samuel qui rend deux têtes à Mavuba (19e). La naïveté des Dogues est décidément déconcertante. Les Nordistes sont assommés, Hazard se sent obligé de tenter une frappe aux trente mètres. Sans conséquence pour Castellazzi. Les Transalpins dominent globalement les débats, Zanetti met même à l'amende Jelen et sa caravane polonaise.

C'est qui le patron ? C'est Zanetti

Diego Milito se distingue dès le retour des vestiaires à la suite d'une énorme erreur de marquage lilloise. L'Argentin envoie un caramel au-dessus de la cage du LOSC, pourtant à 5 mètres de la ligne de but nordiste (48e). Un loupé incroyable pour le buteur sud-américain qui va persister dans ses ratés. L'attaquant de l'Inter entre dans la surface avec deux de ses compères. Mais le frère de Gaby préfère écraser sa frappe plutôt que de jouer avec ses potes (50e). Deux occases gâchées coup sur coup qui redonnent de l'espoir aux Dogues. Rozehnal entre alors en scène. Le Tchèque ne s'est pas tapé toute la Coupe du monde de rugby dans le Nord pour rien. Il se régale d'un drop qui termine dans les travées de Milan.

Javier Zanetti rappelle qui est le taulier. Le latéral met tout le monde d'accord peu après l'heure de jeu. L'Argentin fait l'amour à Franck Béria sur son côté droit, sa montée rageuse trouve Milito seul au point de penalty qui réussit enfin à trouver les chemins des filets (65e). L'entrée en jeu de De Melo va donner du baume au cœur aux supporters français. Le Brésilien profite d'une incroyable erreur transalpine pour réduire la marque en fin de partie (83e). Trop tard. L'Inter confirme qu'elle préfère bien les joutes continentales à la Serie A cette année. Le LOSC assure, lui, qu'il n'est pas encore prêt pour la Ligue des champions. On ne se transforme pas en grand club d'Europe en quelques mois.

Par Romain Poujaud
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

clemölösö Niveau : DHR
complètement gratuit et inutile, mais je serai pas forcément mécontent si Lille giclait, marre de ces clubs français qui méprisent la Ligue Europe pour privilégier le championnat afin de s'échouer lamentablement en LDC, le tout fréquemment du au... manque d'expérience en Europe (tu m'dira, Dortmund c'est la mêem et les allemands ont pas ce mépris...) Double peine pour le classement de la France
Où avez-vous vu que c'était un 4-4-2? C'était un 4-2-3-1. Et on a pu voir que Sow sur un côté, c'est vraiment pas ça.

Sinon tout à fait d'accord avec clemö : c'est un cercle vicieux. Vous pensez que si Lille finit 3° ils vont jouer l'europa ligue à fond? Tu parles. Ils feront tout pour être en champions l'an prochain afin de se faire fesser comme il se doit.
ils ont joué avec le frein à main, comme tout les clubs français en champions! l'OM devait éclater Arsenal chez eux et n'ont pas joué, idem Lille aux matchs allers! c'est hallucinant ce manque de c...lles!!!
Ils feront tout pour assurer la LDC surtout !

Ce qui est NORMAL ! Budget, économie, dettes ????

Cela ne vous dit rien??? Plus beaucoup d'argent, normal que les clubs balancent la Ligue europa, tout le monde s'en tape !

Il n'y a qu'à voir les derniers gagnants :

Porto et son championnat en bois, qui pouvait se permettre de faire tourner à chaque match...

Atletico Madrid, qui à la 25 eme journée était surement 8eme à 15 points de la LDC, évidement qu'ils avaient rien d'autres à jouer (contre Fulham en final haha)

Shaktar, championnat ukrainien haha, 30 journées, 2 14 clubs en carton... (contre le Werder, qui termine a une dantesque 10eme place)

Le Zenith, calendrier russe en bois, face aux Rangers, qui ne sont même pas champion cette année là...

Allez le doublé de Seville je laisse passer, même si il finisse 6eme l'année du premier titre... (finaliste, Boro a une dantesque 14eme place et l'espanyol 12eme cette année la en Liga)


.....

Tout ça pour dire que la ligue Europa devient un objectif seulement quand plus rien est à jouer en championnat, ou que le championnat en question est en bois, se déroule sur 30 matchs, ou est décalé (Russie, Ukraine, Ecosse, Portugal....)
clemölösö : je suis d'accord avec toi. Mais donne moi une équipe française qui ne galvaude pas cette Europa Ligue? Même Paris et son budget sans fin fait jouer une équipe B la plupart du temps.
clemölösö Niveau : DHR
ah non mais c'est bien ce que je dis, c'est un problème français en général. Peut être Paris l'an dernier à la rigueur dans une certaine mesure...

C'est juste d'autant plus décevant avec Lille que derrière les deux clubs décents représentant la France chaque année (O? et OL, bientôt paris?), Lille paraissait pour une fois plus crédible que les Auxerres, Montpellier, Rennes, pour pas juste être le petit poucet s'écroulant en poule.

Du reste Pastore on est bien au courant de ça, mais cette considération mise à part tu dois bien être d'accord avec nous que c'est quand même regrettable. Au delà de la thune, c'est quand même un franc manque d'ambition, un titre européen devrait être plus motivant que ça, et au delà de tes arguments d'autre championnat comme l'allemagne ne la méprise pas autant. Ont-ils moins besoin de sous? Et quand bien même, les clubs français en Europa League n'ont pas non plus les moyens d'ambitionner super haut en championnat, alors justement au vu des adversaires, ça pourrait mériter de se donner d'avantage.

Après oui, t'as raison et le fossé entre les gains en LDC et en EL devrait être amoindri pour atténuer un peu cet effet, mais en temps qu'amateur de foot, je trouve ça dommage et vexant de voir les clubs français incapables de briller en europe, la LDC est trop haute pour arriver au bout, et au final c'est moins d'expérience pour eux (Paris ne s'y trompe pas), et un risque de perdre des places en LDC, ça va pas aider leurs comptes en banque...
C'est sur que l'état d'esprit des Lillois (et au final, surtout de Rudy Garcia de qui pourtant j'apprécie fortement le jeu) l'année dernière était vraiment inadmissible. On aurait dit des fois qu'ils étaient presque déçus de sortir des poules (le match nul contre le Levski Sofia avec une égalisation grâce à un csc en est à l'image).
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
c'est bien beau d'avoir 57 corners dans un match si c'est pour les tirer comme des quiches!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 8