En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 18e journée
  3. // Lille/Bastia (2-1)

Lille relancé, Kalou retrouvé

Malgré une entame de match difficile, Lille a réussi à s'imposer à domicile devant Bastia dans un match de bonne qualité (2-1). Salomon Kalou, intenable et auteur d'un doublé, a mis fin à une disette de huit matchs en championnat et a enterré les espoirs corses à lui tout seul.

Modififié

Lille - Bastia
(2-1)
S. Kalou (17'), S. Kalou (22') pour Lille , L. Genest (3') pour Bastia.


Sous pression après les victoires combinées du PSG et de Monaco, Lille devait absolument s'imposer sur sa pelouse pour ne pas décrocher du formidable duo. Après avoir déjà lâché du terrain à Bordeaux le week-end dernier (0-1), les hommes de René Girard affrontaient un adversaire dont le dernier succès dans le Nord remontait au 14 décembre 1996. L'occasion était donc belle de se relancer face à des Bastiais timorés loin de leurs bases, et toujours vierges de succès à l'extérieur cette saison. Avant le match, Frédéric Hantz pouvait en outre s'inquiéter de la propension vérifiée des insulaires à céder face aux gros du championnat, comme face à Lyon le week-end dernier (1-3), un domaine dans lequel les Corses sont seulement devancés par Sochaux, lanterne rouge de Ligue 1.

Trois chefs-d'œuvre

Le principal intérêt des statistiques reste néanmoins de les faire mentir, et les Bastiais démarrent la rencontre pied au plancher. Auteurs d'une entame de match majuscule, ils prennent les Lillois à la gorge et prouvent qu'ils ne sont pas venus en victimes expiatoires. Habituellement remplaçant, Ludovic Genest se fait remarquer d'une magnifique reprise lobée, qui déflore un Vincent Enyeama surpris de l'inspiration (3e). Contrairement au but contré de Landry N'Guemo la semaine dernière, le gardien lillois est cette fois battu à la régulière dans un début de match qui sent le soufre. Séduisants et impliqués, les Bastiais sont même à deux doigts de doubler la mise sur une volée de Raspentinho finalement trop enlevée (8e). C'en est trop pour les Lillois, qui décident de réagir par l'intermédiaire du talentueux Salomon Kalou. Après avoir vu sa première tentative de la tête détournée par Landreau (14e), l'Ivoirien reçoit le ballon plein axe, feinte la frappe et son défenseur avant d'envoyer un plat du pied travaillé au fond des filets (17e). Intenable, le buteur lillois double la mise dans la foulée : servi devant la surface suite à un déboulé rageur de Marko Baša, il enroule un magnifique ballon sous la barre qui laisse une nouvelle fois Landreau impuissant (22e). Deux coups de massue terribles pour les Bastiais, qui sont tout heureux de voir la reprise de volée de Nolan Roux contrée à bout portant (37e). Dépassé, le promu subit et encaisse les coups, tel un boxeur sonné. Dans une fin de première période débridée, Salomon Kalou est par deux fois tout proche du triplé, mais son but est d'abord refusé à tort pour hors-jeu (41e), avant que Landreau ne sorte une parade de grande classe sur sa frappe en pivot (45e).

Le triplé se refuse à Kalou

Malchanceux, les Corses perdent deux joueurs coup sur coup à la pause : Adama Ba se claque juste avant la mi-temps (42e), tandis que Mickaël Landreau, blessé en début de match, cède sa place à Jean-Louis Leca. Le nouvel entrant a l'occasion de chauffer ses gants d'entrée sur un centre raté de Franck Béria, qui filait en lucarne sans sa superbe claquette (48e). À l'image de la première période, le second acte est riche en intensité et en duels musclés, mais les occasions sont plus rares. Pour tout dire, la fatigue se fait progressivement sentir et les erreurs individuelles se multiplient. Sur une mauvaise passe en retrait, Roux parvient à devancer la sortie de Leca, mais file directement en corner (62e). Solides et bien organisés, les Lillois enchaînent les longues séquences de possession de balle sans réellement se montrer dangereux, sauf sur ce nouveau but refusé à Kalou, cette fois à raison pour un hors-jeu évident (74e). Bien entré dans son match, Leca retarde ensuite l'échéance par deux fois en sortant parfaitement dans les pieds de Rodelin (83e) et de Roux (88e). Pas suffisant cependant pour des Bastiais émoussés qui n'arriveront pas à arracher l'égalisation, faute d'occasions. Les hommes de Frédéric Hantz enchaînent ainsi une seconde défaite d'affilée, qui confirme leurs difficultés face aux membres du top 10. Au contraire, grâce à ce succès mérité, les hommes de René Girard reprennent neuf points d'avance sur Bordeaux, et confirment la thèse de l'accident face à leurs premiers poursuivants.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88
À lire ensuite
L'équipe type du dimanche