1. //
  2. // 20e journée
  3. // LOSC/Reims (1-2)

Lille poussif, Reims en profite

Jamais vraiment dans son match, Lille s'incline à domicile contre le Stade de Reims (1-2). Souvent dominés, les Champenois ont marqué deux fois en trois minutes pour faire basculer la rencontre et empêcher le LOSC de reprendre la deuxième place du classement.

Modififié
0 18

Lille - Reims
(1-2)
A. Weber (88' csc) pour Lille , Odair Fortes (72'), G. Krychowiak (76') pour Reims.


Il y a quelques semaines, les Lillois auraient gagné ce match 1-0 grâce à un but de raccroc et aux prouesses d'Enyeama. Mais ça, c'était avant. Ce soir, les Dogues se sont longtemps montrés fidèles à eux-mêmes (solides derrière et peu inspirés devant) avant que la rencontre ne bascule sur un coup du sort. Un dégagement de Sidibé en plein dans la tête de Fortes est venu tromper un Vincent Enyeama aussi surpris que malchanceux. Le break survenu quelques minutes plus tard a fini d'assommer les protégés de René Girard. Dominateurs, mais jamais vraiment dans leur match, les Nordistes peuvent avoir des regrets, eux qui ont craqué en fin de match contre une équipe de Reims solidaire, mais peu entreprenante. Troisièmes à deux points de Monaco, les Lillois manquent l'occasion de reprendre la deuxième place et pointent désormais à sept points du leader parisien. Le Stade de Reims repart du stade Pierre-Mauroy avec une victoire de prestige et se hisse au septième rang du classement, avec le même nombre de points que Marseille, cinquième.

Non-match

Sevrés de ballons pendant les premières minutes, les Rémois refont peu à peu surface. Floyd Ayité répond ainsi aux deux premières tentatives lilloises signées Salomon Kalou. Mais c'est à peu près tout pour les hommes d'Hubert Fournier. Souvent habitués à embêter les « gros » , ils passent l'essentiel de la première mi-temps dans leur moitié de terrain. Leur plan de jeu du soir consiste à attendre une équipe lilloise en manque d'inspiration. Les Dogues ont la balle, mais ils bafouillent leur jeu. Quand ils ne s'obstinent à passer par les ailes, les attaquants semblent se marcher sur les pieds. Pape Souaré et Rio Mavuba se rentrent même dedans, tête contre tête. Le premier acte touche à sa fin et, comme l'explique un adjoint de René Girard, on a l'impression que les Lillois ne sont toujours pas entrés dans la rencontre. Ils manquent pourtant de rentrer aux vestiaires en menant au score. À la réception d'un coup franc excentré botté par Balmont, Kalou (de toute façon hors-jeu) bute sur Agassa à bout portant.

Le headshot de Sidibé sur Fortes

La soufflante de René Girard ne tarde pas à porter ses fruits puisqu'il ne faut pas attendre une minute pour voir Salomon Kalou exécuter un difficile retourné sur un service de Martin. Les Champenois reviennent avec l'intention de subir un peu moins. Nolan Roux et consorts bénéficient de plus d'espaces et se font de plus en plus pressants sur le but de Kossi Agassa, mais la dernière passe reste trop imprécise. En l'espace de trois minutes, le match piège va virer au cauchemar pour le LOSC. Après un joli une-deux entre Fortes et De Préville plein axe, Djibril Sidibé dégage de toutes ses forces (73e). Le ballon frappe le visage, puis le bras d'Odair Fortes avant de tromper Enyeama (0-1) ! Quelques secondes plus tard, Reims double la mise. Sur un corner prolongé au second poteau par De Préville, Krychowiak saute plus haut que Souaré et smashe sa tête (0-2). Le but contre son camp de Weber à deux minutes de la fin n'y changera rien, Paris peut tranquillement voir venir.

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Lorsque la chatte change de camps ...
Lamine Turgut Niveau : CFA
En terme d'émotion et "pour vendre du rêve", le jeu du LOSC se situe entre Vivement Dimanche et Derrick ...

(sérieux .... j'étais à 2 doigts de me mettre un DVD de Louis La Brocante, tellement la saison 4 est plus subversive)

PS : viens de voir l'itw de Fortes .... Avec 2 verres dans le nez, suis sûr que tu dois passer une soirée succulente avec ce type !
Le but de Fortes est mythique.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
extraordiaire week end de football
ajaccio-psg, newcastle-city, lille-reims. faudrait leur dire de manger moins de galette parce que ce fut vraiment pénible là.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Tellement bon de voir les lillois pris à leur propre jeu. Que c'est faible quand ils sont obligés de faire le jeu... Reims a beaucoup de reussite pour gagner mais ils méritent pas non plus de perdre et puis, la reussite a toujours été coté lillois depuis le début de saison, ça ne pouvait pas durer éternellement. Monaco reste donc tranquillement 2e

Prochaine journée : Sainté-Lille, OM-Valenciennes. L'occasion en or pour St Etienne et Marseille ( qui doit encore accueillir Lille ) de revenir sur la 3e place.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
et bravo a ceux qui ont choisi le calcio!
@Radamel : Tu devrais changer ton pseudo , parce que le meilleur attaquant colombien actuel n'est pas Falcao , mais Fredy Montero .

Je dis ça juste comme ça ...
Rien que voir la tronche de Girard désabusé, c'est plaisant. Lille n'a pas de fond de jeu.
Ramos du hertha est pas mal non plus
Absolument rien à voir mais Pelé qui va avoir un BO, big lol
Note : ne plus titulariser Martin
Et pendant ce temps là, le journal illustre une note sur le roi Pelé par une photo du joueur du même nom jouant au Sporting Clube Olhanense au Portugal :-D

http://www.lemonde.fr/sport/article/201 … _3242.html
Pourquoi un lol ? Je trouve que c'est une belle initiative . Pour l'ensemble de sa carrière. Car si à l'époque le ballon d'or n'était pas seulement pour les joueurs européens il serait sans doutes recordman aujourd'hui .
Pas de bulletin de note, un article de 14 lignes, ça respecte plus rien ici quand y a pas le psg..
Mine de rien, Paganelli, il recommence à faire son kéké quand y a pas le PSG qui joue, là pour faire le mariole, il est présent mais quand y a Ibra qui passe à coté de lui, c'est une autre histoire
Dieudoquenelle Niveau : CFA
S'il y avait un ballon d'or du plus gros melon de l'histoire du foot il en aurait eu un aussi !!
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Message posté par RadamelFalcao
Tellement bon de voir les lillois pris à leur propre jeu. Que c'est faible quand ils sont obligés de faire le jeu... Reims a beaucoup de reussite pour gagner mais ils méritent pas non plus de perdre et puis, la reussite a toujours été coté lillois depuis le début de saison, ça ne pouvait pas durer éternellement. Monaco reste donc tranquillement 2e


Putain, je suis d'accord avec Radamel !

D'ailleurs Radamel, faut arrêter de te mentir et nous mentir, arrête de faire semblant de supporter Monaco si tu vois ce que je veux dire.
Message posté par Alibaba1er
Et pendant ce temps là, le journal illustre une note sur le roi Pelé par une photo du joueur du même nom jouant au Sporting Clube Olhanense au Portugal :-D

http://www.lemonde.fr/sport/article/201 … _3242.html


(...) la photo a été mise à jour (...)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 18