Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Lille/Toulouse (2-1)

Lille poursuit sa série

Football spectacle mais match étrange cet après-midi au Stadium Lille Métropole. Au terme d'une partie qui aura vu le LOSC porté par un Hazard exceptionnel surclasser le TFC en première mi-temps puis des Toulousains accrocheurs revenir lors du second acte, Lille s'impose finalement 2-1 et recolle discrètement sur le duo de tête. Toulouse, 4ème, est à sa place.

Modififié
LOSC - TFC : 2-1
Buts : Hazard (12é), Payet (31è) pour le LOSC. Aurier (60è) pour le TFC.

Cet après-midi, Lille avait l'opportunité de revenir à quatre points de Paris. Contre la meilleure défense de Ligue 1, dans ce qui devait être un match fermé, les Lillois ont prolongé l'orgie offensive entrevue contre Evian (3-0) et Valenciennes (4-0). Une mi-temps durant. Hazard, hors-norme aujourd'hui, placé en électron libre derrière De Melo, s'est balladé et Toulouse n'a pas existé. Mais le TFC, accrocheur, n'a pas coulé et est même revenu dans le match avant qu'un rouge de Sirieix n'en scelle le sort. Lille continue sa belle série.

Hazard martyrise le Téfécé

Histoire de ne pas s'embarrasser face au bloc le plus dense de ligue 1, le LOSC décide de l'étouffer et de l'agresser d'entrée. Dès la deuxième minute, Congré fauche Payet dans la surface. Philippe Kalt décide de ne pas siffler un pénalty pourtant évident sous ses yeux. Rudi Garcia, faché, s'énerve avec le 4ème arbitre, le match démarre bien, le ton est donné. Hazard arbore une nouvelle crête, Ménez a dû lui filer le numéro de son coiffeur. Pour se rassurer les Toulousains n'hésitent pas à mettre des brins. Mais c'est à peu près tout. Relance ratée de Tabanou, Hazard bute sur Ahamada à bout portant. De Melo place une tête juste après, le LOSC déroule, le TFC défend. La meilleure attaque pose son plan de match, la meilleure défense subit et paraît complètement dépassée. Regattin slalome et bute sur Landreau. Pour la forme. A la 12ème minute, Devaux qui remplace Capoue perd le ballon, Hazard en profite, Congré le touche, Hazard tombe, le pénalty est cette fois sifflé. Facile, Hazard dépose Ahamada sur un contre-pied et envoie le ballon dans le jardin d'eden. Après 20 minutes up tempo, Toulouse espère un coup de fatigue pour respirer. Il n'en est rien. Les Lillois sont en confiance et tentent tout ce qui s'offre à eux : De Melo un improbable retourné en haute altitude devant le but, Debuchy une reprise à trente mètres. Hazard est partout, Toulouse nulle part. A la demi-heure de jeu, lancé en profondeur, il dribble Ahamada parti à l'aventure, et décale Payet qui double la mise. Hazard ballade à nouveau la charnière centrale toulousaine et manque de peu le but du trois zéro avant la mi-temps.

Toulouse revient l'air de rien

Devaux devait remplacer Capoue, suspendu. Dépassé une mi-temps durant, Casanova le sort à la mi-temps pour Sirieix. Le deuxième acte démarre plus mollement. Rivière se retrouve étonnement seul devant le but mais allume un pétard qui décolle très haut. Le LOSC se remet à réciter son texte. Les phrases d'accroche prennent sens et les développements sont à nouveau bien maîtrisés. Manque que la conclusion pour tripler la mise. Payet, Debuchy s'y essaient. Sans succès. Contre le cours du jeu, Sissoko devant la surface décale Tabanou qui centre, Regattin remise fort devant le but et Aurier conclue. L'air de rien, Toulouse archi dominé n'a qu'un but de retard à une demi-heure du terme. L'air de rien, Toulouse revient dans le match, s'approche fréquemment du but lillois. et pousse pour revenir. Lille qui aurait dû tuer le match bien avant défend alors une victoire qui aurait du être plus large. A dix minutes du terme, Pantxi Sirieix fauche Roux et prend un rouge direct. Le Téfécé n'abdique pas et continue de mettre la pression sur le but lillois. Le LOSC tient le choc, l'emporte, sécurise sa troisième place et revient sur le duo de tête.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Usain Bolt pourrait jouer en Australie 13
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 38 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 69