En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 22e journée
  3. // Lille/Rennes (1-1)

Lille n'avance plus

Après deux défaites en 2014, Lille comptait lancer enfin son année en recevant un Rennes mal en point. C'est raté (1-1), la faute à des Bretons bien en place et à un Costil impérial.

Modififié

Lille - Rennes
(1-1)
S. Kalou (33') pour Lille , A. Doucouré (40') pour Rennes.


D'un côté, Lille, meilleure défense et pire attaque de la première partie de tableau. De l'autre, Rennes, aucun but marqué et aucun but encaissé depuis la reprise en Ligue 1. Comme vous, cette « affiche » du vendredi soir ne nous excitait qu'à moitié. Et pourtant, elle valait le coup. Chacune dans son style, les deux équipes ont livré une belle bataille dont personne n'est sorti vainqueur (1-1). Les locaux sont allés chercher la victoire à coups de débordements, de corners, de tirs lointains quand Rennes fermait la boutique à double tour. Mais ils ont buté sur un Costil impérial. Les Bretons, eux, ont été menaçants en contre, n'ont jamais lâché et ont failli aller prendre les trois points en fin de match. Mais Enyeama, lui aussi, a assuré. Cette saison, Lille n'avait encore jamais été tenu en échec à la maison en L1. Un résultat qui n'arrange finalement personne : les Nordistes risquent de voir les poursuivants continuer à se rapprocher, et Rennes ne fait pas le trou avec la zone rouge.

Un grand Suédois, une déchirure, un but bizarre et Abdoulaye Doucouré

Pour le coup d'envoi à Pierre-Mauroy, une nouvelle tête. Un beau blond. Ola Toivonen, la recrue suédoise du Stade rennais, est titulaire en pointe, entre Pitroipa et Alessandrini. Le pauvre Kana-Biyik, lui, rend un bel hommage à Abou Diaby en se pétant avant d'atteindre la première minute de jeu. L'occasion pour le jeune Bakayoko, qui n'a rien à voir avec Ibrahima, de se tester en défense centrale. Comme d'habitude, Lille est costaud, maître du jeu à la maison, mais brouillon. Enfin titularisé, Mendes dépose un caviar sur la tronche de Roux, qui réussit à ne pas cadrer. L'homme le plus dangereux est donc Basa, qui trouve Costil sur sa route sur ses deux coups de tête. Au-dessus techniquement, Kalou est celui qui fait des différences balle au pied, et qui ouvre le score d'un drôle d'enchaînement cuisse-tête (34e). Le LOSC croit avoir fait le plus dur, mais les absences de Kjær et Balmont fragilisent la meilleure défense du championnat. Jusque-là peu en réussite, mais très mobile, Alessandrini dépose un centre parfait pour Doucouré (43e), 21 ans ce mois-ci, deux pions en L1 et deux ruptures des ligaments croisés à son palmarès.

Super Costil

Pour sa première en France, Toivonen se distingue en prenant tous les ballons de la tête et en se déplaçant bien entre Basa et Rozehnal. Mais la domination est bien lilloise. Les corners s'enchaînent, Mendes offre une belle photo détente à l'horizontale à Costil, encore décisif cinq minutes plus tard sur un missile de Rodelin. La bande à Girard fait bien circuler le cuir, celle à Montanier tient le coup et joue sa chance en contre, avec Oliveira dans le rôle de Toivonen, mais capitaine Mavuba est systématiquement là pour colmater les brèches. Servi au deuxième poteau, Kalou n'est pas loin de poser son coup de crête à la Jojo Ayew, mais M'Bengue intervient de justesse. La partie est agréable, rythmée, disputée. Pitroipa plonge au premier poteau, mais ne peut reprendre correctement le nouveau bon centre d'Alessandrino. Dans la foulée, c'est Roux qui est parfaitement servi en retrait, mais Super Costil est encore là pour sauver les siens. La balle de match est pour Doucouré, encore lui, seul face à Enyeama. Duel perdu. Ingrat, le public lillois siffle les siens, assurés de conserver leur place sur le podium ce week-end.

par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88