Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 5 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne–Lille (3-1)

Lille lanterne rouge

Grâce à Robert Berić, bien inspiré, l'AS Saint-Étienne s'assure une belle victoire devant des Lillois pas déméritants. La malchance poursuit les joueurs de Frédéric Antonetti, réduits à dix alors qu'ils étaient plus entreprenants et désormais derniers de Ligue 1.

Modififié

AS Saint-Étienne 3-1 Lille OSC

Buts : Berić (63e), Nordin (72e), Roux (90e+3) pour l'ASSE // Civelli (80e) pour le LOSC

Un nombre colossal de blessés, une équipe en crise de confiance, une pelouse malade du pythium et une grosse averse. Tout était réuni pour un match pas sexy pour un sou. La principale cause est pourtant autre : alors qu'ils avaient le match plutôt bien en main, les Dogues se mettent en difficulté sur une erreur digne d'une équipe de jeunes perdreaux. Comme on dit, jeu de main, jeu de vilain. À trente-trois ans, Franck Béria va pouvoir repenser à cette maxime en constatant que son équipe est désormais dernière de la Ligue 1.

Béria, le hic


Le début de match est étrange. Malgré ses nombreux absents, Saint-Étienne est plus fringant pour la possession de balle. Dans le même temps, l'ASSE s'expose aux occasions plus franches de Lille. Mendes, Lopes et Eder alertent tour à tour Ruffier. L'un croise trop sa frappe, l'autre tape la barre, et le Portugais, d'une bonne tête piquée, oblige le gardien de l'ASSE à un plongeon spectaculaire. Lille ne semble pas bien en place mais plus volontaire. Quelques minutes plus tard, sur un coup franc lointain, Corchia oblige Ruffier à une nouvelle détente, tandis que Ronaël Pierre-Gabriel se claque la cuisse tout seul. Les corps stéphanois craquent, le gardien tient la baraque à lui tout seul... Tout laisse à penser que Lille va finir par prendre l'avantage, jusqu'au geste de Béria. Le latéral lillois met bêtement met la main pour stopper la course du ballon sur une longue transversale sans danger immédiat. Averti cinq minutes plus tôt, il reçoit logiquement un carton rouge. Lille rentre aux vestiaires sans but et avec un joueur de moins.

Berić ria


À la reprise, la pluie intense dégrade une pelouse qui n'avait pas besoin de ça. Le jeu est de moins en moins léché. Lille verrouille dans l'espoir d'un match nul et balance vers Eder, qui se bat comme il peut sans parvenir à réussir grand-chose. Il faut dire que tout seul devant, sans soutien depuis la sortie de Lopes pour Palmieri, la tâche est ingrate. Saint-Étienne joue mal et ouvre pourtant le score sur sa première demi-occasion de la deuxième période. Berić se défait de Civelli et lobe Enyeama. Le Slovène a trouvé le but tout seul, comme un grand. Cette réalisation lui donne des ailes. Plus présent, plus percutant, il dirige l'attaque stéphanoise et lance le mouvement du deuxième but de la journée. Le jeune Arnaud Nordin peut célébrer avec le Chaudron. Sans être transcendant, Saint-Étienne s'assure trois bons points d'un dernier contre bien conclu par Nolan Roux. Pour Lille, tout n'est pas à jeter. Preuve en est sa réduction du score grâce à une belle remise d'Eder vers Civelli sur corner. Mais il est grand temps de montrer que ce groupe a de la bouteille et sait gérer la pression liée à la dernière place.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 12:30 Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 24
    Partenaires
    Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    samedi 18 août Leeds enchaîne 20