1. //
  2. // 12ème journée

Lille fait chuter Brest

Aujourd'hui la météo annonçait de la pluie un peu partout mais sur le Nord le soleil a fait une percée avec les victoires conjuguées de Lens et de Lille qui fait tomber le leader brestois.

Modififié
0 5
Nice - Toulouse: 2-0

Equipe sympa jouant en rose cherche désespérément buteur. Hier encore premier du championnat, le TFC n'arrive aujourd'hui plus à trouver le chemin du succès et des filets. Malgré un sursaut d'orgueil à Sochaux il y a deux semaines, Toulouse dégringole progressivement au classement. Cet après-midi contre Nice, la formation d'Alain Casanova n'a pas réussi à convertir ses occasions et a laissé l'OGC s'en charger. Toulouse tombe peu à peu dans l'anonymat. Sans doute l'effet Braaten.


Buts: Ljuboja (18e), Ben Saada (90e)


Lille - Brest: 3-1

Y'a pas à dire, la Ligue 1, ça va vite. Dans l'attente d'une victoire depuis trois matchs, le LOSC remonte déjà à la quatrième place grâce à son succès contre Brest. Une vraie prouesse puisque l'équipe bretonne restait sur huit matchs sans défaite et pouvait se targuer de n'avoir encaissé que quatre buts. Une performance mathématique qui vient s'ajouter à une performance collective tant le LOSC a dominé les débats cet après-midi, offrant à ses supporters un spectacle alléchant, tout en combinaisons. Le Stade Brestois n'a pas à rougir, Lille était tout simplement plus fort.


Buts : Sow (40e), Gervinho (51e), Hazard (76e) / Poyet (61e)


Nancy - Monaco: 0-4

Il va vraiment falloir penser à démarabouter Marcel-Picot, encore théâtre d'une boucherie cet après-midi. L'œuvre de l'AS Monaco qui a infligé une leçon de réalisme aux pauvres Nancéiens toujours aussi nazes à domicile. En 35 minutes, les Monégasques ont profité des largesses de la défense lorraine pour en planter quatre et revenir à un petit point de leur victime du jour. Sûrement l'effet pelouse synthétique.


Buts: Gavanon (55e, csc), Lotiès (62e) Park (82e, 87e)


Lens - Montpellier: 2-0

Et de quatre pour Lens. Quatrième match sans défaite pour le RCL qui revient à un point de la 17ème place, occupée par Nancy. Les hommes de Jean-Guy Wallemme n'ont pas eu à se faire désirer longtemps et ont réglé l'affaire en première mi-temps. Un premier but à la 7ème, avant de faire le break à la 41ème. Certainement encore en deuil après la mort de Georges Frêche, Montpellier a été complètement transparent et manque l'occas' de monter sur le podium.


Buts : Hermach (7e), Akalé (41e)


Rennes - Lyon: 1-1

Il ne fallait pas arriver en retard au Stade de la Route de Lorient pour voir du spectacle, n'en déplaise à Patrick Sébastien, et son plus grand cabaret du monde. Lyon n'a quant à lui pas mis fin à tout son cirque et s'incline rapidement sur la troisième occasion rennaise. Les Rouge et Noir ne baissent pas le pied et ont la possibilité d'enfoncer l'OL, mais Lloris et la maladresse des attaquants bretons en voudront autrement. En seconde période, Lyon revient avec de meilleures intentions à l'image d'un Kallstrom et d'un Bastos tout feu tout flamme. Sur un coup-franc de bourrin, le Brésilien remettra son équipe dans le droit chemin. Lyon ne parviendra pas à l'emporter mais évite le pire en décrochant le nul. Rennes manque l'opportunité de reprendre la tête.


Buts: Ekoko (5e) / Bastos (55e)

Homme du match: Bastos

Bordeaux - Valenciennes: 1-1

Le stade Chaban-Delmas tremble encore d'émotions. Lors de cette 12ème journée de Ligue 1, les supporters Marine et Blanc sont passés par toutes les états. Dépités après l'ouverture du score de Ducourtioux à la 18ème, la première mi-temps calamiteuse de leur équipe et l'arrêt de Penneteau sur le pénalty de Jussie, ils ont ressorti leurs pin's et leurs casquettes au scapulaire avec l'égalisation de Maazou et le panache de leur équipe en fin de match. Les Girondins auraient largement pu l'emporter ce soir, mais en face, Nicolas Penneteau s'est retrouvé en état de grâce. Bordeaux n'avance toujours pas au classement et reste scotché en première partie de tableau.


Buts : Maazou (86e) / Ducourtioux (18e)


Homme du match: Penneteau


Arles-Avignon - Caen 3-2

Arles-Avignon et Kaba Diawara marchent sur l'eau ce soir. Après 12 journées de L1, le miracle s'est produit, les promus ont décroché leur première victoire de la saison face à un autre ancien pensionnaire de Ligue 2, Caen. C'est encore au terme d'un match feuilleton que les Caennais s'inclinent. Ils n'ont plus revu la lumière depuis six matchs. Une première victoire qui coïncide avec le retour de Kaba Diawara, titularisé pour la deuxième fois sur le front de l'attaque provencale.


Buts : Germany (24e), Diawara (24e, 33e, sp) / El Arabi (10e), Traoré (66e)


Homme du match: Diawara


Saint-Etienne - Lorient: 1-2

Le Rhône vit des heures difficiles actuellement. Alors que le public lyonnais commence à perdre patience, celui de Saint-Etienne voit son équipe dégringoler peu à peu au classement. Cinq matchs que l'ASSE n'a plus gagné, c'était justement lors du derby, contre l'OL. La défaite de ce soir laisse encore des regrets. Après être revenus au score, les Verts ne sont pas parvenus à déjouer les plans lorientais, nettement plus en jambe ce soir. Le Rhône qui pleure, la Bretagne qui rit, c'est en train de devenir un refrain...


Buts: Sako (56e) / Gameiro (22e, 86e)


Homme du match: Gameiro


Sochaux - Auxerre: 1-1

La saison passée, l'AJA aurait gagné ce match, mais ce qui faisait la renommée de la formation de Jean Fernandez, la rigueur défensive, a pris cher dans les dents. La formation bourguignonne peine désormais à conserver un score, et quitte ce soir le stade Bonal avec le point du nul et une dixième place au classement.


Buts: Maïga (82e) / Sammaritano (23e)


Homme du match: Maïga

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

St-Etienne dans le Rhône, il doit y avoir erreur. Et puis Rennes n'est-il pas favori pour ce match compte tenu de son classement. Il serait bien que parfois, le journalisme ne ressemble pas a un réglement de compte.Merci.
C'est une hérésie un titre pareil, le rhône c'est Lyon, Saint-etienne c'est la loire, et le fleuve du rhône ne passe pas par Saint-etienne...
Le Rhône c'est civilisé, le département de saint-etienne c'est la campagne et les mines..

Sinon d'accord avec Tibo87, "Lyon tenu en échec à Rennes" c'est pas terrible. Ce titre laisse croire que l'OL a dominé le match ce qui n'est pas le cas. Quand à l'homme du match, marquer un but n'est pas forcément la signature d'un bon match. Bastos n'a pas énormément pesé, contrairement à un Gomis bien en jambes ce soir. Tellement en jambes qu'il s'est fait un auto croche-pied..
Effectivement Saint-Etienne c'est la Loire, et n'a rien avoir avec le Rhone meme si les 2 départements sont limitrophes.
Ce serait bon de rectifier cela...
J'en remet une couche parce que franchement St Étienne dans le Rhône?!!
En même temps tout ça c'est la province, à quoi bon s'emmerder...

Et puis l'A.S.S.E. c'est pas grand chose, juste le club le plus titré de France, une des plus belles pages du foot français, une ville toute entière derrière une équipe, des ouvriers dans les tribunes, des gars qui portent un survet' vert le dimanche, la meilleure ambiance dans un stade même plus de 20 ans depuis le dernier titre marquant de l'équipe... le football d'en bas en somme.
Confondre tout ça avec des bourgeois rhodaniens qui ont découvert qu'ils avaient une équipe après avoir gagné 5 fois le titre, il faut vraiment ne pas connaître la France ni le Foot.

Surtout que les déboires lyonnais sont les seules bonnes nouvelles qu'on reçoit en ce moment quand on est stéphanois!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Torres flingue Chelsea
0 5