1. //
  2. // 20ème journée

Lille et Paris, comme en 2010

Du suspense, des larmes, des scénarios à la Hitchcock, Lille et le PSG qui gagnent, Arles-Avignon qui prend une valise, des décisions arbitrales injustes. Pas de doute, la Ligue 1 a bien repris.

Modififié
0 6
Auxerre - Monaco: 1-1

Un partout ou plutôt une mi-temps partout. Sur le but auxerrois, la défense monégasque n'est pas exempte de tout reproche, laissant Julien Quercia contrôler tranquillement son ballon, faire quinze pompes, consulter son répondeur avant d'ajuster Ruffier. Revenu avec de meilleures intentions, l'ASM égalisera par l'intermédiaire d'Alonso, auteur d'un superbe ciseau.


Buts: Quercia (26e) / Adriano (71e)

Brest - Caen: 1-3

Dur de commencer l'année par une défaite à domicile contre un relégable. Sauf que Caen, ce soir, n'avait rien d'une équipe qui joue le maintien. En grande forme, El Arabi a redonné des couleurs au SMC et va permettre à Franck Dumas de bien dormir ce soir. En pensant avoir fait le plus dur en revenant au score, les Brestois vont avoir un peu plus de mal à trouver le sommeil.


Buts: Grougi (45e sp) / Nivet (10e), El-Arabi (81e sp) Hamouma (84e)

Lens - Saint-Étienne: 2-1

C'est moche, c'est poussif, c'est instable mais ça gagne enfin. Le Lens version Bölöni n'a pas forcément convaincu sur le plan du jeu ce soir, mais a affiché de l'envie et aura fait vibrer un public bien chaud. Après avoir encaissé un but chelou, les Lensois reviendront dans la foulée sur un pénalty converti par Roudet. Deux minutes plus tard, Jemaa poussera au fond une balle qui ne voulait pas rentrer. Une première victoire depuis deux mois...


Buts: Roudet (83e, sp), Jemaa (84e) /Sako (78e)

Lyon - Lorient: 3-0

Tous les Lyonnais ont la banane ce soir. Tous, sauf un peut-être. Jimmy Briand. Relégué sur le banc au profit de Gomis, l'ancien Rennais a vu son coéquipier réaliser un festival, ouvrant le score d'une manière somptueuse. Kallström l'imitera, d'une superbe reprise de volée, avant que l'ancien Stéphanois n'inscrive son second but perso. Lyon et Gomis ont joué tout seuls ce soir.


Buts: Gomis (41e, 56e), Kallstrom (53e)

Montpellier - Valenciennes: 2-1

Éloignez tout accessoire tranchant des supporters valenciennois. Le scénario du match de ce soir pourrait leur donner des mauvaises idées. Bien en place pendant tout le match, ouvrant même le score au retour des vestiaires, le VAFC s'inclinera en deux minutes sur un coup du sort. Une expulsion injustifiée de Mater et un pénalty ultra généreux accordé à Ait-Fana qui se tacle tout seul. Giroud égalise avant qu'El Kaoutari ne double la mise.


Buts: Giroud (80e sp) / El-Kaoutari (82e)Dossevi (49e)

Nice - Lille: 0-2

Cette victoire lilloise restera amère pour les Niçois qui avaient pourtant ouvert le score à la 35ème minute avant que l'arbitre ne leur refuse le but pour une position de hors-jeu sujette à contestation. Dans la foulée, le LOSC débloquera pour de bon le tableau d'affichage et ne se fera plus jamais rejoindre. Moussa Sow ne repartira pas les mains vides du Stade du Ray et marquera son but habituel, ce qui porte son total à quinze réalisations cette saison.


Buts: Gervinho (44e), Sow (50e)

PSG - Sochaux: 2-1

Ce PSG version 2010/2011 a décidément quelque chose en plus. Menés au score rapidement, les Parisiens n'ont pas flanché et ont remis les pendules à l'heure dans la foulée grâce à Sakho et Giuly. Une victoire importante mais pas vraiment déterminante puisque dans le même temps, Lille s'est imposé et Rennes a offert une manucure à son goal-average.


Buts: Sakho (16e), Giuly (23e) / Maïga (14e)

Rennes - Arles-Avignon: 4-0

Avec la venue de la lanterne rouge à Rennes qui rumine depuis la trêve sa défaite à Caen, c'était évident qu'Arles-Avignon allait se prendre une valise. Dépassés physiquement et techniquement, les pauvres Provençaux prennent leur tarif presque habituel et disent peu à peu adieu la Ligue 1.


Buts: Tettey (22e), Brahimi (38e, 56e), Mvila (90e sp)

Toulouse - Nancy:1-0

Pas le match le plus sexy de la journée. Et ne parlons pas du but. Qu'à cela ne tienne, le TFC empoche les trois points et remonte à la cinquième place.


Buts: Tabanou (27e)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Lille et Paris, comme en 2010", genre la L1 est dominée de la tête et des épaules par deux clubs... Après "Le Roi Guillaume" au titre bien grandiloquent, ça fait un peu parisiano-centré comme couverture de la L1.
bah c'est normal speedracer.

le lecteur moyen quand on lui parle du foot des clubs il veut lire des trucs sur :

Le Barça, le Real, le Bayern, le Big Four, la Juve, le Milan, l'Inter, Paris, Marseille, Bordeaux, Lyon et accessoirement le leader de la ligue 1 quand il ne s'agit pas des 4 équipes française précédemment citées.

C'est déplorable, triste même, mais nous avons la presse que nous méritons ;-)
C'est vrai que ça paraît incroyable qu'on parle des 2 leaders, pauvre presse !
Vous auriez voulu quoi comme titre? "Toulouse se replace dans la course pour la 10e place"? "incroyable victoire de Rennes contre les terribles Avignonnais"? " Auxerre-Monaco, match nul a rebondissement"?
Amis de Sofoot, relégable ne prend pas de "u"
Lantar et merengue, je sais pas si c'est un concours de mauvaise foi ou si vous n'êtes tout simplement pas très malins alors je vais la faire didactique.

Ce n'est pas sur ce titre qu'il faut se focaliser mais il s'agit d'un constat un petit peu plus général et qui est fatiguant : on survalorise les performances de paris et de l'om (et pourtant je n'ai pas de problème particuliers avec ces clubs).
concrètement, si on veut dégager une tendance pour les matchs d'hier on voit que les 6 premiers au classement ont gagné, on peut alors dire par exemple que les gros répondent présent, qu'il n'y a pas de surprise pour la reprise, des choses comme ça. on peut dire que le perdant de om-bordeaux (s'il y en a un) prendra cher au classement, etc.
mais isoler ainsi la perf de paris, alors que rennes et l'ol sont à égalité de points et ont gagné sur des scores nettement plus marqués, c'est clairement vouloir opérer une distinction qui n'a pas lieu d'être.
Gageons que si tout le monde avait le même nombre de points mais que rennes avait un goal average de +11 et passait donc 2e, on aurait trouvé une autre formulation. "Lille et Rennes, comme en 2010" serait devenu "Le quatuor de tête... etc."

Voilà, parenthèse close, je tenais juste à être clair.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6