Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 30 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Lille-Marseille (0-0)

Lille et Marseille vont au bout de l'ennui

À domicile, Lille n'est pas parvenu à battre l'OM, timide et en manque d'ambitions. Match nul et vierge. Mais surtout nul.

Modififié

Lille 0-0 Marseille



Au choix, une dernière passe ratée, un tir contré ou une tête adverse qui traînait par là. Et surtout la main ferme et décisive de Yohann Pelé devant Eder dans le money time. Le LOSC a essayé, mais n’est pas parvenu à forcer le verrou marseillais. Car l’équipe de Rudi Garcia est bel et bien venue au stade Pierre-Mauroy pour défendre, encore défendre, et espérer un éclair en contre. En fin de compte, ça donne un pâle 0-0. Marseille (5e) manque une opportunité de mettre la pression sur Lyon, qui se déplace à Paris dimanche soir, Lille (14e) ne gagne toujours pas à domicile en L1 en 2017 (en cinq matchs). Après une telle semaine européenne, dur retour à la réalité du championnat domestique.

De l’ennui et un contrôle en porte-manteau


Cette rencontre, c'est surtout de sacrées retrouvailles. Il y a le destin croisé des coachs Rudi Garcia et Franck Passi : le premier a passé onze saisons au LOSC en tant que joueur puis coach, le second vient de tourner la page de huit années à Marseille. Mais aussi le retour de Dimitri Payet et Florian Thauvin, dont la profession de la maman semble obséder les supporters nordistes. En l’absence de Marko Baša, blessé, Junior Alonso complète la charnière lilloise avec Adama Soumaoro. Côté olympien, seul Grégory Sertic s’insère dans le onze de départ qui a battu Angers, pour pallier la suspension de William Vainqueur. Lille se positionne haut pour empêcher les transmissions vers les ailiers marseillais, les deux équipes se craignent, assurément. Seul Nicolas de Préville et son contrôle porte-manteau dans la surface viennent égayer un match fermé. Dommage, sur ce coup, le meilleur buteur lillois ne trouve pas le cadre (14e).

Du combat, rien que du combat


Si la rencontre manque de justesse technique, les deux équipes répondent au moins présent sur le défi physique. Les duels sont âpres, les ballons valent cher au milieu de terrain. Dans ce sens, Rudi Garcia remplace rapidement Lopez et Cabella par Zambo Anguissa et Njie. Devant ? Lille manque de précision. En face, Thauvin, Cabella et Payet trouvent tour à tour une position de frappe, mais ne parviennent pas à réellement inquiéter Vincent Enyeama, si ce n’est Njie dans le temps additionnel. Il y a bien ce coup franc idéalement frappé par Payet, sauf que Rolando a peur de placer sa tête devant le but... Eder, lui, smashe un coup de boule qui semble imparable. Yohann Pelé vient repousser ce qui restera comme la plus belle occasion du match, sur la barre transversale. Pour le spectacle, il faudra repasser.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:30 Les bonnes recettes de la FFF 14
    Partenaires
    Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur