1. //
  2. // 12e journée
  3. // Nice/Lille (0-0)

Lille enraye la machine niçoise

On attendait Boufal contre Ben Arfa, c'est finalement une bataille acharnée au milieu de terrain qui a eu lieu. Venu bétonner, Lille rentre dans le Nord avec le point du match nul (0-0). Les Niçois calent une nouvelle fois, après la défaite contre le Gazélec.

Modififié
255 20

OGC Nice 0-0 Lille OSC


Il est venu à Nice, non pas pour profiter de la Promenade des Anglais, mais pour observer Hatem Ben Arfa. Didier Deschamps, qui s'est déjà laissé convaincre par le retour de Lassana Diarra, ne semble toujours pas résolu à rappeler l'ancien Lyonnais en équipe de France. Alors, il s'est rendu à l'Allianz Riviera, certainement attiré par le duel entre l'une des équipes les plus joueuses de Ligue 1 et un LOSC en souffrance, souvent sauvé par les éclairs de Sofiane Boufal. Pourtant, ce match a incité à la sieste du dimanche après-midi plutôt qu'à la frénésie. « Depuis le début de la saison, on s'emmerde » , confiait Hervé Renard cette semaine. Effectivement, on confirme. Les Lillois restent seizièmes, et Nice réalise une contre-performance à domicile.

La sieste de 14 heures


Symbole de l'inefficacité lilloise depuis le début de saison, Guillaume croque une première occasion du but, oubliant Boufal et Balmont à ses cotés. En difficulté lors des cinq premières minutes, Nice apparaît enfin. Germain prend ses airs de Bergkamp, se joue d'un Lillois grâce à un grand pont aérien, avant de s'écrouler dans la surface. Au bout de dix minutes, Boufal et Ben Arfa débutent le festival attendu. Passements de jambes et contrôles de grande classe au programme, histoire d'enflammer une Allianz Riviera clairsemée, mais placée sous le signe de l'amitié entre groupe d'ultras. Privés de ballons et pressés par une haute équipe lilloise, les hommes de Claude Puel concèdent quelques occasions. Après un centre de Sidibé, Obbadi gâche une belle opportunité et envoie sa reprise de volée totalement à côté. Une frappe d'Hatem Ben Arfa contrée par le bras de Civelli vient rompre la monotonie de cette rencontre, bien aidée par la tactique cadenassée des Nordistes. Apparemment, même M. Bien s'ennuie. Sur tous les contacts, l'arbitre pédagogue lâche son petit discours, et les cartons jaunes qui vont avec. Alors qu'on attendait un duel de techniciens, c'est au mitard que cela se passe. Balmont et Obbadi étouffent le milieu taille réduite des Aiglons. Sans inspiration, les Niçois s'en remettent à la conservation de balle de Seri et Koziello. Discret depuis le début de la rencontre, Wallyson cadre le premier tir du match, dans les mains d'un Enyeama tranquille. Mi-temps, Lille et son apathie devenue presque habituelle calment les ardeurs de la hype niçoise.

L'attentat de Baysse


Au retour des vestiaires, les ambitions sont toujours les mêmes. Boufal tente de faire la différence seul, et Nice veut installer sa domination, comme contre Bordeaux, Saint-Étienne ou Rennes. Un énorme tacle de Baysse évite une grosse occasion lilloise.

Ce qui réveille ses coéquipiers, qui mettent enfin la pression sur le but du gardien nigérian. Le réveil ! Deux minutes plus tard, Civelli manque l'ouverture du score sur une tête qui passe au-dessus du but d'Hassen. Ben Arfa lui répond rapidement, avec son premier rush de l'après-midi, qu'il conclut d'une belle frappe du droit. Lille ne sort pas de sa moitié de terrain pendant quelques minutes. À vingt minutes du terme, Lille se réveille enfin. Guillaume récupère un ballon dans les pieds de Mendy et frappe au ras du poteau du gardien du Gym. La pauvreté de ce match est prouvée par la statistique record de 39 fautes en 75 minutes. Une agressivité symbolisée par le tacle de Baysse ou encore le genou gonflé d'Obbadi, contraint de quitter la pelouse avant la fin du match. Le moment choisi par les Niçois pour enfin enflammer la rencontre. Sur un coup franc de Ben Arfa, Germain place sa tête sur le bras de Soumaoro, et Traoré trouve la barre à un mètre du but. Dans le temps additionnel, la tête de Sunzu est sauvée par Nampalys Mendy. Ce sera la dernière occasion d'un match tendu. Didier Deschamps file à Louis-II, pour Monaco-Angers. Et doit espérer voir un petit peu plus de football sur le Rocher.

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Pauvre Bauthéac tout de même. Bon, aujourd'hui il a tout loupé, mais il doit se sentir un peu con d'être parti de Nice pour aller à Lille.
Guiguichelorraine Niveau : DHR
"Cette rencontre vous a été présentée par les médicaments Prossac"
Mmmmhhh la bonne purge que voilà

Tactique Lilloise estampillée RFA'86, avec des tonnes de fautes en milieu de terrain, Nice un peu en panne d'imagination et voilà, une bonne dégueulasserie dominicale!

Bien qui est pourtant l'un de nos meilleurs arbitres a été un peu à l'ouest sur cette rencontre.

Bref on oublie :)
C'est dupraz qu'il fallait prendre pas le mannequin.
Le LOSC c'est 6 buts en 12 matchs putain...

Assez pitoyable.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Nice, feu de paille ? Ou ils se voient déjà trop beaux ?
Je trouve que Renard bénéficie d'une immunité que n'avait pas Girard, l'an passé, il avait un bilan un peu moins catastrophique et on cherchait déjà à le remplacer.
Quel bonheur que GIrard ai quitté le LOSC, maintenant on se régale ... Hein le gros de cul de PIerre Menés, on l'entend moins ta grosse gueule...
Message posté par Antho'08
Je trouve que Renard bénéficie d'une immunité que n'avait pas Girard, l'an passé, il avait un bilan un peu moins catastrophique et on cherchait déjà à le remplacer.


délit de sale gueule peut-être ?
Quand bien même je trouve le jeu de Nice séduisant en ce début de saison et que, comme tout le monde apparemment (maintenant hein, la mode étant ce qu'elle est), j'aime Ben Arfa ou N. Mendy, peut-être que ça permettra de relativiser leurs performances et qu'on arrêtera de parler de "machine niçoise".
Franchement, j'ai déjà lu des "petits barças".
Voyez ce qu'est devenu Valenciennes, le barça du nord.

Je ne comprends pas trop ces réflexes, c'est comme Troyes et le jeu de Furlan, on en fait vraiment trop par rapport à ce qui se passe sur le terrain et au niveau comptable.
Le problème vient des médias en fait. Quand une équipe envoie un peu du jeu, qu'un joueur fait des bons matchs de suite la presse s'enflamme et ça influe directement sur les mentalités et sur les attentes vis à vis de la dite équipe.

En fait Nice n'est pas du tout le Barça, et ne le sera jamais, faut être réaliste. Actuellement "on" fait un bon début de saison, et ce n'est pas ce match qui viendra casser cette dynamique. Cependant, il faut rester à sa place. Il n'y a pas une profondeur de banc pour jouer le haut du tableau.

Concernant la purge d'aujourd'hui, il faut prendre en compte l'équipe en face. Et là, en l'occurrence, Lille a bétonné, comme à chaque match, avec une grosse densité au milieu et pas mal de fautes de part et d'autre.

Sérieusement, laissez l'équipe de Nice progressé tranquillement, laissez Ben Arfa, laissez le continuer sa saison sans en faire des caisses. Il est moins décisif sur les derniers matchs, mais on voit vraiment qu'il se fait plaisir, et qu'il a les moyens de faire basculer le match. Maintenant, il ne faut pas trop en faire (équipe de france etc).

Y'a vraiment un gros problème médiatique aujourd'hui. On met la pression à des équipes qui n'ont pas la prétention que rapporte les médias.
Message posté par themiz


délit de sale gueule peut-être ?


en même temps on va pas se mentir mais Girard était sacrément antipathique avec ses décla parano, ses fuck au banc adverses, ses insultes à arbitre etc. Si en plus son équipe joue mal normal qu'il en prenne plein la gueule non ?

Mais sinon oui Renard après 4 mois de jeu de merde va bien finir par se faire descendre
Message posté par Two-Face
Le LOSC c'est 6 buts en 12 matchs putain...

Assez pitoyable.


Je les vois bien finir la saison avec 19 buts marqués et 19 buts encaissés en 38 matchs.
Dani de Melo Niveau : CFA
Note : -3
Message posté par Two-Face
Le LOSC c'est 6 buts en 12 matchs putain...

Assez pitoyable.


Autant que ton commentaire. laisse tomber two face, choisis plutôt le bouffon.
Quand ils ont fini deuxième avec Girard, leur total de buts marqué était famélique si je me souviens bien.
Supporters du LOSC, je vous respecte voire je vous admire. Sincèrement.
space_ritual Niveau : DHR
Message posté par tamanoir
Supporters du LOSC, je vous respecte voire je vous admire. Sincèrement.


Ahha merci... Girard avait préparé le terrain mais au moins on a eu de belles émotions la première saison, cette année on touche le fond... putain y a 4 ans seulement c'était encore le foot champagne, j'imagine le mec qui serait tombé dans le coma à cette époque là et qui en sortirait aujourd'hui... la chute est rude
Message posté par Guiguichelorraine
"Cette rencontre vous a été présentée par les médicaments Prossac"


Ca soigne quoi comme maladie le Prossac ?
@poligone : la deprezion
Une belle purge dominicale... Je commence à me demander où Renard va chercher ses compos :
- Bauthéac arrière gauche, qui n'a pas la caisse pour faire l'essuie-glace tout le match. Résultat, il galère à défendre et est complètement cuit pour appuyer là où il est le meilleur (création, débordement et centre).
- aligner un milieu Balmont-Mavuba-Obbadi, avec un Balmont qui n'a plus la caisse pour faire le travail de harcèlement qu'il le caractérise pendant 90 minutes. L'assurance d'avoir un milieu bas qui ne peut remonter correctement les ballons.
- Corchia fait un super match Mercredi soir, il est remplaçant hier.
- attendre la 70e pour faire un changement, puis faire rentrer les deux autres pour les cinq dernières minute...

J'ai peur pour mon Losc.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
255 20