1. //
  2. //
  3. // Lille-Toulouse (1-2)

Lille dans la gueule du loup toulousain

Solides et solidaires, les Toulousains ont assuré le strict minimum pour battre le LOSC. Les rangs serrés et les quelques projections rapides ont suffi à piéger des Lillois qui peuvent nourrir des regrets.

Modififié
2k 13

Lille OSC 1-2 Toulouse FC

Buts : Basa (33e) pour le LOSC // Toivonen (12e et 78e) pour le TFC

Pour la deuxième fois de la soirée, Ola Toivonen perfore la défense lilloise en plein fer en profitant d'une récupération haute de ses coéquipiers. Cette fois-ci, c'est Diop qui sort dans les pieds d'un Lillois pour lui permettre de se retrouver face au jeu, avec un boulevard devant lui. Et encore une fois, il joue le coup à la perfection, en s'appuyant sur son jeune compère d'attaque Odsonne Edouard. Au bout d'un une-deux avec le joueur prêté par le PSG, il ajuste parfaitement Vincent Enyeama d'un plat du pied plein de sérénité. Avant ce match, il n'avait toujours pas tiré une seule fois pour Toulouse en ce début de saison, justifiant quelques doutes quant à son niveau. Et ce soir, il donne la victoire au Tef' grâce à son doublé. « C'est un joueur controversé et pétri de talent que certains décrivent comme inefficace. Et c'est ce qui m'a attiré, c'est parce qu'il est animé d'un esprit de revanche. » Voilà les mots de Pascal Dupraz le concernant au moment de sa signature. Bien vu.

Basa 1-1 Basa


Dès les premières minutes du match, les Lillois mettent le pied sur le ballon avec autorité. Pourtant, avec près de 70% de possession de balle sur l'ensemble de la première mi-temps, le LOSC a énormément de mal à se montrer dangereux. Il faut dire qu'en face, le bloc toulousain est très compact, bien organisé, et très difficile à bouger. Le pressing constant des Toulousains débouche à la 12e minute sur le but d'Ola Toivonen suite à une récupération haute. Grâce à la fausse piste d'Edouard – titularisé pour pallier le forfait de dernière minute de Braithwaite – et à l'extrême lenteur d'exécution de Basa, le Suédois se fraye un chemin jusqu'au but pour ouvrir le score. Un cadeau qui conforte les Toulousains dans leurs idées, à savoir rangs serrés et agressivité sur le porteur. Surtout quand le porteur s'appelle Bauthéac.

En effet, l'ailier lillois subit trois grosses fautes en l'espace de six minutes, et sort du terrain le visage en sang pour se faire soigner. Un acharnement qui le rend très irritable, tout comme son coach. Parce que même si les trois fautes sont sanctionnées d'un carton jaune pour le Téfécé, Antonetti est excédé par tant de fautes grossières et se laissent emporter contre le quatrième arbitre. Résultat, l'entraîneur nordiste est expulsé. Les Lillois semblent alors peu à peu perdre pied dans ce match, mais le trop-plein d'agressivité des Toulousains finit par se retourner contre eux. Les Violets concèdent beaucoup de coups de pied arrêtés, et c'est sur une de ces situations que Marko Baša surgit pour planter une tête victorieuse peu après l'heure de jeu. Le Serbe vient de remettre sa feuille de match à zéro.

Les tout-droits de Toivonen


Au retour des vestiaires, les Lillois entament la seconde période comme ils avaient commencé la première. Sauf que cette fois-ci, l'emprise du LOSC est beaucoup plus nette. Nicolas de Préville prend le jeu à son compte et offre énormément de solutions. Un temps obsédés par le couloir droit, les Nordistes se mettent à varier. Palmieri pointe le bout de son nez à gauche, et apporte le danger par deux fois avec ses centres forts à ras de terre. Mais quand Lafont ne sort pas un arrêt exploit, ce sont Bauthéac et Rony Lopes qui passent inexplicablement à travers. En face, les Toulousains ont « le ballon qui brûlent les pieds » , comme le dit Pascal Dupraz au micro de Canal+. Ses hommes n'alignent pas deux passes et sont en extrême difficulté dans les première relances.

Mais bizarrement, les Lillois ne parviennent pas à enclencher la vitesse supérieure et donnent l'impression de manquer d'imagination et d'inspiration. Les sorties de De Préville et Bauthéac semblent avoir cassé la dynamique. Pire, sur une absence de l'arrière-garde lilloise, le stade Pierre-Mauroy se fait une belle frayeur quand Edouard frappe au-dessus du cadre peu après l'heure de jeu. Un avertissement, avant que Toivonen ne revienne jouer son numéro de perforateur sur la seule véritable incursion toulousaine de la seconde période. Suffisant pour voler un deuxième but et reprendre l'avantage. Un avantage définitif. Car les Lillois auront beau pousser de toutes leurs forces pendant les quinze dernières minutes, leur heure est bel et bien passée. Et les glissades d'Eder n'y changeront rien.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
  • Modifié

    Dans cet article

    Lana Del Reyy Niveau : Loisir
    Comme je l'avais predit, Toulouse est en train de realiser une grande saison. Un jeu leche et sans doute les plus beaux artistes de L1 (Trejo, Toivonen) conjugue a sans doute la meilleure charniere du championnat, ca peut faire tres mal !!
    Lana Del Reyy Niveau : Loisir
    Note : -3
    Bien fait pour ce puceau de De Preville en passant, qui a snobe le tef pour rejoindre Lille. Amuse-toi a jouer le maitien maintenant, petit con.
    Note : 2
    Cruel pour le Losc, surtout que l'acharnement sur Bauthéac n'était pas beau à voir.

    Après ça confirme à peu près ce que je pensais pour Toulouse, Dupraz les ai bien transformé car ce genre de match jamais ils auraient pu les gagner autrefois, c'est pas très beau à voir mais c'est efficaces et quand on regardes les 2 dernières saison du TFC, bah c'est plus que suffisant, content pour Toivonen aussi, joueur que j’apprécie.

    Et sinon Basa il est Monténégrin pas Serbe.
    Kim Jong-Un : fan de CJP Niveau : DHR
    Note : 1
    Lana t'es quand même sacrément chiant a décrédibiliser les supporters toulousains. J'imagine pas à quel point ça doit être chiant d'avoir un tocard comme toi qui détruit la réputation déjà bancale de son club.
    Voila c'est dit.
    Frenchies Niveau : CFA
    Note : -1
    Message posté par Lana Del Reyy
    Comme je l'avais predit, Toulouse est en train de realiser une grande saison. Un jeu leche et sans doute les plus beaux artistes de L1 (Trejo, Toivonen) conjugue a sans doute la meilleure charniere du championnat, ca peut faire tres mal !!


    Si on fini entre 8 et 12, ça sera une sacré performance déjà ... quand on sait d'où on vient !!

    c'est Arribagé qui doit rien y comprendre.
    > et ouais ça change la vie un vrai meneur d'hommes !

    pourtant en perdant Wissam, on se voyait déjà en L2
    comme quoi !

    Dupraz mérite un gros club ...
    Lana Del Reyy Niveau : Loisir
    Note : -2
    Bon alors... Je ne represente que moi et surtout y'a des choses plus graves dans la vie. Je pense que les autres supporters du tef en ont rien a carrer.
    La ou c'est plus embetant c'est quand 90% des commentateurs sofoot d'un club sont des debiles ou des beaufs (par exemple ceux du PSG), la on peut faire l'amalgame.
    Note : 1
    Sauf que c'est Diop qui fit la percée et la passe D du 2ieme but
    Lana Del Reyy Niveau : Loisir
    Note : -2
    Message posté par Frenchies
    Si on fini entre 8 et 12, ça sera une sacré performance déjà ... quand on sait d'où on vient !!

    c'est Arribagé qui doit rien y comprendre.
    > et ouais ça change la vie un vrai meneur d'hommes !

    pourtant en perdant Wissam, on se voyait déjà en L2
    comme quoi !

    Dupraz mérite un gros club ...


    Je nous ai jamais vu en L2 perso, la saison derniere est juste une anomalie. Quand je regarde la Ligue 1 et que je vois des Angers, des Metz etc on est quand meme bien au-dessus.
    Cette saison on a une charniere en beton et 2/3 bons joueurs devant, c'est dans l'ADN du club a chaque fois qu'on est dans cette configuration on finit europeen.
    Cher Kevin, ce n'est absolument pas avec Odsonne Edouard que Toivonen joue le une-deux sur le second but, mais avec Issa Diop qui a poursuivi sa course dingue après avoir jailli pour récupérer le ballon au départ de l'action.
    Rendons au patron Issa ce qui appartient au patron Issa.
    Note : 1
    En seconde période, autour de Toivonen (30) et Moubandje (26), le TFC a joué avec Lafont (17 ans), Yago (23 ans), Diop (19 ans), Jullien (23 ans), Blin (20 ans), Bodiger (21 ans), Cafaro (19 ans), Michelin (19 ans) et Edouard (18 ans).

    Sur ces 9 gamins, 7 sont formés au TFC. Voilà une formation qui marche bien et qui fait plaisir !
    Dani de Melo Niveau : CFA2
    On n'a vraiment joué que quand on courrait après le score mais Toulouse n'a vraiment rien montré sinon du réalisme.

    J'ai adoré Bissouma (?), le petit n°33 (encore un qui va vite être vendu). J'ai bien aimé Basa, corchia et palmieri. Sankharé beaucoup sauf sa fin de match.
    Sliti était tout nerveux de sa première entrée en jeu mais je le sens bien ce petit.

    J'espère que le déficit de résultat va les motiver et pas les plomber parce que je vois du mieux (le début de saison est pire que celui de Renard niveau comptable mais meilleur au niveau du jeu ).

    De la confiance et être capable de 90 minutes d'engagement et on devrait remonter. Comme tous les ans.
    Note : 1
    Message posté par Lana Del Reyy
    Bien fait pour ce puceau de De Preville en passant, qui a snobe le tef pour rejoindre Lille. Amuse-toi a jouer le maitien maintenant, petit con.


    Parce que tu crois réellement que De Préville regrette une seule seconde de ne pas avoir signé à Toulouse??? (toi par contre, tu sembles pas l'avoir digéré)
    La question n'est même pas de savoir si le joueur a "snobé" le TFC, Reims aurait de toute façon refusé de vendre son meilleur joueur au club qui les a fait descendre. Ça aurait été l'erreur de trop pour Caillot et beaucoup lui ont clairement fait comprendre.
    De Préville visait la PL mais il lui fallait un tremplin intermédiaire et son nouveau club (je ne parle pas d'Ostende!) est parfait, même sans jouer l'EL. Lille traite beaucoup avec les clubs anglais dans un sens ou dans l'autre, ça lui donne de la visibilité.

    T'enflamme pas trop, l'effet Dupraz, on a vu ses limites à Evian. Les mecs qui réussissent des missions commando maintien en mode cojones repartent généralement sur des bonnes bases au début de la saison suivante mais ça finit toujours par péter. Surtout quand le club en question flirte avec la relégation depuis plusieurs saisons.
    Quant au LOSC, c'est sur courant alternatif mais ça va se reprendre, comme tous les ans. Avec Antonetti? Ça c'est autre chose.
    Message posté par Dani de Melo
    On n'a vraiment joué que quand on courrait après le score mais Toulouse n'a vraiment rien montré sinon du réalisme.

    J'ai adoré Bissouma (?), le petit n°33 (encore un qui va vite être vendu). J'ai bien aimé Basa, corchia et palmieri. Sankharé beaucoup sauf sa fin de match.
    Sliti était tout nerveux de sa première entrée en jeu mais je le sens bien ce petit.

    J'espère que le déficit de résultat va les motiver et pas les plomber parce que je vois du mieux (le début de saison est pire que celui de Renard niveau comptable mais meilleur au niveau du jeu ).

    De la confiance et être capable de 90 minutes d'engagement et on devrait remonter. Comme tous les ans.


    C'est ça qui me désespère...(de vendre nos bons jeunes dés que qlqs pesos tombent)

    Sinon Basa je l'ai trouvé trés lent et je m'inquiète sur Saint Vincent, il ns sauve plus qlqs points, il a l'air "blasé". Sur les deux buts, regarde bien, il se couche avant le tir de l'attaquant (mode Landreau) et cela facilite les choses pour le buteur. Alors attention, ce pas lui le fautif principal et en plus j'ai la reconnaissance du ventre. Mais voilà, avec notre St Vincent des saisons précédentes, peut-être qu'il en évité 1 et on partageait les punti(?)

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    Ntep, l'aile ou la pointe
    2k 13