1. //
  2. //
  3. // Montpellier-Lille (3-0)

Lille craque complètement à Montpellier

Sous une pluie battante, Montpellier a attendu la deuxième période et le réveil de Riyad Boudebouz pour exploser des Lillois aussi malchanceux que peu inspirés.

Modififié
461 8

Montpellier-Hérault SC 3-0 Lille OSC

Buts : Bérigaud (52e), Dabo (60e) et Skhiri (86e)

Cette confrontation entre Montpellier et Lille a permis d'établir une comparaison très claire entre un changement d'entraîneur bénéfique et changement d'entraîneur inutile. À l'image de ce match de la 28e journée de Ligue 1, le MHSC de Frédéric Hantz n'a plus rien à voir avec celui de Rolland Courbis ou de Pascal Baills. Depuis sa prise de fonction, Hantz a remporté quatre des six matchs qu'il a supervisés. Et grâce à sa troisième victoire consécutive contre Lille, Montpellier vient de faire un énorme pas vers le maintien. Et avec la manière.

En face, on ne peut pas en dire autant pour Frédéric Antonetti. Depuis le mois de novembre, il a eu le temps de gérer l'après-Renard. Et pourtant, aucun changement n'a été apporté au fonds de jeu lillois, toujours aussi insipide. Quel que soit le coach sur le banc, le LOSC voyage toujours aussi mal, avec une seule victoire à l'extérieur cette saison. Si l'arrivée d'Antonetti a apporté encore un peu plus de solidité aux Nordistes (enfin, pas aujourd'hui...), cela n'a strictement rien changé à la qualité de jeu et aux résultats. Les Lillois doivent regarder derrière eux.

Trop de timidité


Ce sont les Montpelliérains qui décident de rentrer dans le lard lillois d'entrée. Tout de suite, les hommes de Frédéric Hantz s'installent très haut dans le camp lillois et exercent un pressing intense. L'arrière-garde montpelliéraine privilégie le jeu direct, fait de longues transversales, histoire de sauter le milieu de terrain et de gagner les deuxièmes ballons. La tactique fonctionne bien pendant un petit quart d'heure. Sauf qu'à force de fuir le combat du milieu, les Montpelliérains finissent par le perdre et permettent aux Lillois de reprendre le dessus. Petit à petit, le LOSC met le pied sur le ballon et démontre plus de maîtrise. Mais le temps fort lillois est vite stoppé par les fautes à répétition de Casimir Ninga et la blessure de Renato Civelli.


Avec la sortie du défenseur argentin, c'est tout le bloc lillois qui est désorganisé. Montpellier profite de cette période de flottement pour se procurer la première occasion du match. Sur un corner de Boudebouz, Ninga claque sa tête et oblige Enyeama à sortir une parade exceptionnelle. Mais malgré cette alerte, les Montpelliérains sont loin d'être dangereux. En face, Lille se contente de rester solide et manque d'ambition. Alors qu'ils ont les moyens d'inquiéter leurs adversaires, les Nordistes ne sortent que rarement en contre. Et quand Boufal sort un exploit technique individuel pour lancer Eder seul face à Pionnier, le Portugais lâche le contrôle le plus long du monde. À la mi-temps, aucune des deux équipes ne mérite de marquer.

Lille craque complètement


Dans les vestiaires, les hurlements de Frédéric Antonetti n'ont pas changé grand-chose. Au retour de la pause, les Lillois semblent apathiques et n'enchaînent pas trois passes. Du coup, les Montpelliérains, pourtant peu inspirés également, en profitent pour ouvrir le score d'entrée. Esseulé sur le côté droit, Boudebouz parvient à se défaire de deux adversaires pour centrer du mauvais pied. À la réception, Kévin Bérigaud est là pour placer sa tête. 1-0. Les Lillois commencent à s'agacer et commettent de plus en plus de fautes. Trop, puisque c'est sur un coup franc que Montpellier double la mise, par l'intermédiaire de Bryan Dabo. Le natif de Marseille profite d'un beau cafouillage pour fusiller Enyeama de près. Coup dur, pour Frédéric Antonetti, qui réagit en faisant entrer Amalfitano et Rony Lopes tout de suite.

Manque de pot pour l'entraîneur du LOSC, Sofiane Boufal sort sur blessure à un quart d'heure du terme. Et comme Antonetti a jeté toutes ses cartes niveau remplacements, Lille est obligé de terminer à dix. Dommage, car les Nordistes avaient un peu réagi et se montraient dangereux depuis quelques minutes, notamment sur cette reprise de volée de Bauthéac. En infériorité numérique, Lille tente de pousser, mais est clairement impuissant. Montpellier peut gérer, et même alourdir la marque grâce à une tête de Skhiri sur un centre de Bérigaud. Le jeune joueur de 20 ans aurait même pu signer un doublé sans la belle intervention d'Enyeama. Il est temps que le match s'arrête pour le LOSC.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
  • Modifié

    Dans cet article

    Jean-Kévin Niveau : DHR
    Note : -1
    Il y a vraiment des gens qui ont regardé ce match, sérieusement ?
    read my mind Niveau : National
    Antonetti est une fumisterie made in ligue 1. A part se défausser sur ses joueurs et invoquer la malchance ce mec ne sert à rien.

    Il est bidon de chez bidon.Bien content pour montpellier par ailleurs et pour hantz vrai bon entraineur lui.
    Incroyable cette saison !! A force que chaque équipe perde contre tout le monde les 3/4 vont être concernés par la relégation.
    Note : 1
    Euh non ! SEllye Skhiri n'a pas failli marquer un doublé.
    Le dernier arrêt de Enyeama, c'est la tête de Florian Sotoca qui venait de rentrer et obtenir le coup franc ;)

    Très belle victoire du MHSC, qui en plus de marquer , a su bien défendre (et 2 arrêts de Pionnier)
    Boudebouz a été génial, Ninga pue le talent mais trop foufou, Yatabaré usant mais comme Berigaud (réalise auj..) ne sont pas assez tranchants
    Hilton egal à lui meme, et en plus Congré s'est pratiquement mis au diapason..
    Si Dabo et Martin jouent leur jeu au lieu d'en faire toujours trop, on peut rêver de revenir dans les 10 premiers, et vu notre jeu, ce ne serait que logique :)

    Merci Hantz pour cet nouvel élan, pourvu que ca dure (surtout vu les PSG, St Etienne, Guingamp, Lyon.. qui se profilent en mars^^)
    Note : 1
    ps: hors sujet => mais c'est moi (mon ordi) ou c'est le site qui bug? à
    chaque fois je dois me deconnecter/reconnecter pour pouvoir envoyer un commentaire, sinon ça charge 1000ans dans le vide!
    pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
    Note : 2
    C'est pareil pour tout le monde.
    Ca dure depuis des mois mais sofoot s'en bat les couilles
    Contre attaque et But Niveau : Loisir
    ouep, antonneti c'est la chienlit de la ligue1. vivement qu'il se barre ou qu'il arrête tout simplement.
    Alain Proviste Niveau : Ligue 2
    Message posté par pierre ménès 2.0
    C'est pareil pour tout le monde.
    Ca dure depuis des mois mais sofoot s'en bat les couilles


    Putain merci de le rappeler, ça fait au moins 50 fois que je le souligne dans les coms mais on a l'impression que tout le monde s'en tape à la rédac !!!

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    461 8