Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Montpellier-Lille (3-0)

Lille craque complètement à Montpellier

Sous une pluie battante, Montpellier a attendu la deuxième période et le réveil de Riyad Boudebouz pour exploser des Lillois aussi malchanceux que peu inspirés.

Modififié

Montpellier-Hérault SC 3-0 Lille OSC

Buts : Bérigaud (52e), Dabo (60e) et Skhiri (86e)

Cette confrontation entre Montpellier et Lille a permis d'établir une comparaison très claire entre un changement d'entraîneur bénéfique et changement d'entraîneur inutile. À l'image de ce match de la 28e journée de Ligue 1, le MHSC de Frédéric Hantz n'a plus rien à voir avec celui de Rolland Courbis ou de Pascal Baills. Depuis sa prise de fonction, Hantz a remporté quatre des six matchs qu'il a supervisés. Et grâce à sa troisième victoire consécutive contre Lille, Montpellier vient de faire un énorme pas vers le maintien. Et avec la manière.

En face, on ne peut pas en dire autant pour Frédéric Antonetti. Depuis le mois de novembre, il a eu le temps de gérer l'après-Renard. Et pourtant, aucun changement n'a été apporté au fonds de jeu lillois, toujours aussi insipide. Quel que soit le coach sur le banc, le LOSC voyage toujours aussi mal, avec une seule victoire à l'extérieur cette saison. Si l'arrivée d'Antonetti a apporté encore un peu plus de solidité aux Nordistes (enfin, pas aujourd'hui...), cela n'a strictement rien changé à la qualité de jeu et aux résultats. Les Lillois doivent regarder derrière eux.

Trop de timidité


Ce sont les Montpelliérains qui décident de rentrer dans le lard lillois d'entrée. Tout de suite, les hommes de Frédéric Hantz s'installent très haut dans le camp lillois et exercent un pressing intense. L'arrière-garde montpelliéraine privilégie le jeu direct, fait de longues transversales, histoire de sauter le milieu de terrain et de gagner les deuxièmes ballons. La tactique fonctionne bien pendant un petit quart d'heure. Sauf qu'à force de fuir le combat du milieu, les Montpelliérains finissent par le perdre et permettent aux Lillois de reprendre le dessus. Petit à petit, le LOSC met le pied sur le ballon et démontre plus de maîtrise. Mais le temps fort lillois est vite stoppé par les fautes à répétition de Casimir Ninga et la blessure de Renato Civelli.


Avec la sortie du défenseur argentin, c'est tout le bloc lillois qui est désorganisé. Montpellier profite de cette période de flottement pour se procurer la première occasion du match. Sur un corner de Boudebouz, Ninga claque sa tête et oblige Enyeama à sortir une parade exceptionnelle. Mais malgré cette alerte, les Montpelliérains sont loin d'être dangereux. En face, Lille se contente de rester solide et manque d'ambition. Alors qu'ils ont les moyens d'inquiéter leurs adversaires, les Nordistes ne sortent que rarement en contre. Et quand Boufal sort un exploit technique individuel pour lancer Eder seul face à Pionnier, le Portugais lâche le contrôle le plus long du monde. À la mi-temps, aucune des deux équipes ne mérite de marquer.

Lille craque complètement


Dans les vestiaires, les hurlements de Frédéric Antonetti n'ont pas changé grand-chose. Au retour de la pause, les Lillois semblent apathiques et n'enchaînent pas trois passes. Du coup, les Montpelliérains, pourtant peu inspirés également, en profitent pour ouvrir le score d'entrée. Esseulé sur le côté droit, Boudebouz parvient à se défaire de deux adversaires pour centrer du mauvais pied. À la réception, Kévin Bérigaud est là pour placer sa tête. 1-0. Les Lillois commencent à s'agacer et commettent de plus en plus de fautes. Trop, puisque c'est sur un coup franc que Montpellier double la mise, par l'intermédiaire de Bryan Dabo. Le natif de Marseille profite d'un beau cafouillage pour fusiller Enyeama de près. Coup dur, pour Frédéric Antonetti, qui réagit en faisant entrer Amalfitano et Rony Lopes tout de suite.

Manque de pot pour l'entraîneur du LOSC, Sofiane Boufal sort sur blessure à un quart d'heure du terme. Et comme Antonetti a jeté toutes ses cartes niveau remplacements, Lille est obligé de terminer à dix. Dommage, car les Nordistes avaient un peu réagi et se montraient dangereux depuis quelques minutes, notamment sur cette reprise de volée de Bauthéac. En infériorité numérique, Lille tente de pousser, mais est clairement impuissant. Montpellier peut gérer, et même alourdir la marque grâce à une tête de Skhiri sur un centre de Bérigaud. Le jeune joueur de 20 ans aurait même pu signer un doublé sans la belle intervention d'Enyeama. Il est temps que le match s'arrête pour le LOSC.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 16:00 Tuto Panini Adrenalyn XL : Préparer son équipe 4
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
    Hier à 12:38 L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 32 Hier à 09:06 Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 11