1. //
  2. // 30e journée

Lille craque

Battu à Monaco (1-0), le LOSC offre un cadeau inespéré à l'OM qui jouera demain. Pendant ce temps, dans le bas du tableau, l'étau se resserre. Un point sépare Auxerre premier relégable de Valenciennes quatorzième. La fin de saison s'annonce folle.

Modififié
0 3
Monaco 1 - 0 Lille


Et ce qui devait arriver arriva. Adeptes de la Saturday night lever, les joueurs du LOSC ne s'étaient jamais incliné le samedi cette saison. Défaits à Monaco, les joueurs de Rudy Garcia ont peut-être perdu des plumes au pire moment de la saison. Etrangement fébriles, les leaders du championnat ont péniblement bafouillé un football pourtant réputé pour être chatoyant. Une tristesse incommensurable illustrée par l'incroyable bourde du revenant Adil Rami qui, d'une passe en retrait peu inspirée, offre prématurément (12ème) le but du 1-0 à Park. Dominateurs en début de rencontre, les Lillois sortent peu à peu du match. Un pétage de plomb parfaitement incarné par Gervinho qui, bousculé par Adriano, décide de se faire justice lui-même. La sanction ne se fait pas attendre, l'Ivoirien part sous la douche et ne manquera rien d'un match qui aura échappé à ses coéquipiers. Si c'est la débâcle du LOSC qui étonne, il ne faut surtout pas négliger la bonne prestation des joueurs de Laurent Banide qui, au panache, font un pas important vers le maintien. Pendant ce temps, les Lillois, à la merci d'un OM qui peut revenir à un petit point demain, se consolerons en supportant Toulouse.



Bordeaux 0 - 0 Arles-Avignon


L'optimisme est un terme qui a disparu du vocabulaire bordelais depuis déjà quelques mois. Pourtant, certains supporters avaient décidé, contre vents et marées, de croire en une éventuelle qualification européenne des hommes de Jean Tigana. Ce soir, en offrant à Chaban Delmas, un spectacle aussi mauvais que prévisible face à Arles-Avignon, les coéquipiers de Cédric Carrasso ont réduit en miettes ce qui restait d'utopie chez leurs fans. Tenus en échec par la plus faible équipe de Ligue 1, les joueurs de Jean Tigana se condamnent à une fin d'exercice aussi poussive qu'ennuyeuse. Et ce n'est ni la première titularisation d'André, ni les quelques frappes de Jaroslav Plasil, qui redoreront le blason d'un club en constante perdition depuis son titre de Champion de France. Pendant ce temps, à Arsenal, Marouane Chamakh...


Valenciennes 1 - 1 Nancy


Benjamin Angoua risque de vivre dans l'angoisse jusqu'à la fin de la saison. En offrant, d'une faute inutile, le coup-franc de l'égalisation à Marama Vahiura et à Nancy, le défenseur Ivoirien de Valenciennes à empêché les siens de s'offrir un matelas confortable dans la course au maintien. Dominateurs, les hommes de Philippe Montanier menaient au score depuis la 43ème minute et une tête de Grégory Pujol. Pas vraiment inquiétés et ce, malgré l'exclusion précoce de Milan Bisevac, les Nordistes pensaient tenir les trois précieux points de la victoire. La suite, vous la connaissez. Valenciennes est quatorzième, à deux petits points de Nancy, douzième et un point devant Auxerre, premier relégable. Benjamin Angoua ne s'est pas fait que des amis ce soir.


Auxerre 2 - 2 Saint-Etienne


Quand les temps sont durs, il faut savoir lire entre les lignes. Ce soir, quand Jean Fernandez s'enfermera à double tour, dans son bureau des méthodes, nul doute qu'il se contentera de ce petit point récolté, que fera figurer son équipe dans la zone rouge demain, dans les colonnes de l'Yonne Républicaine. Deux fois menés au score, les Auxerrois, dans un 5-4-1 intéressant, ont su trouver les ressources morales et physiques pour ne pas subir un revers qui leur aurait laissé une gueule de bois des plus coriaces. Oliech et Dudka, sur penalty ont répondu à Rivière et Aubemeyang au cours d'un match aussi plaisant qu'intriguant. Relégable, l'AJA n'a qu'un point de retard sur de nombreuses proies qu'elle avalera tout cru en jouant de cette manière.


Caen 1 - 2 Paris SG


Ils sont forts ces parisiens. En l'espace d'une soirée, les joueurs d'Antoine Kombouaré auront réussi à faire taire les critiques et a nourrir d'immenses regrets. Auteurs d'un excellent match, les hommes de la capitale, dont la constante domination a été concrétisée par Christophe Jallet et Clément Chantôme, se demanderont surement où ils en seraient s'ils savaient gérer les matches importants aussi bien qu'ils répondent à leurs détracteurs. Déçus par la réduction du score de Hamouma dans les arrêts de jeu, les coéquipiers de Grégory Coupet peuvent rentrer chez eux avec le sourire. Ce soir, ils talonnent Lyon avec le même panache avec lequel ils auraient pu talonner Lille.


Lorient 1 - 1 Sochaux


Les joueurs invétérés de Loto Foot vous dirons sans doute qu'en dépit des statistiques, toutes les séries ont une fin. Pourtant, celle de Lorient elle, dure. En profitant d'une incroyable baisse de régime de Sochaux en seconde période, les Merlus ont concédé un sixième résultat nul consécutif. Mené au score après une tête de Dramé, les Lorientais ont égalisé dans la foulée grâce à Morel. S'en suit une cascade d'occasion manquée et de coups de pied arrêtés gâchés. Un résultat nul logique donc, mais qui n'arrange aucune de ces deux équipes dans le triste mini-championnat du ventre mou de la Ligue 1.

Brest 2 - 0 Rennes


Ligue des Champions, maintien, suprématie régionale, ce derby breton était un match à enjeux. Malheureusement pour les Rennais, frileux depuis déjà trop longtemps, ce soir, le Dieu du ballon rond a rapidement choisi son camp, celui du jeu. Largement dominateurs, les Brestois ont été récompensés à deux reprises, une première fois sur un coup de canon invraisemblable du revenant Nolan Roux, puis grâce à Grougi. Pendant que les hommes d'Alex Dupont se donnent de l'air en vue du maintien, ceux de Frédéric Antonetti laissent l'occasion à Lyon de chiper leur place sur le podium.

Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Merci l'entraîneur de Brest qu'a porté chance à Monaco avec ses pronos :P
et qui en plus s'est offert rennes 2-0 décidément jl'aime bien alex dupont
merci les monégasques au fait!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3