1. //
  2. // 19e journée

Lille champion d'hiver

Pelouses ignobles, leaders bousculés, buteurs en voie de disparition. Comme trop souvent depuis le début de la saison, la dix-neuvième journée de Ligue 1 a été pauvre en rebondissements. Le père Noël est vraiment une ordure.

Modififié
0 2
Bordeaux 2 - 2 Lens

C'est un petit miracle qui s'est produit sur la pelouse de Chaban-Delmas. Menés 2-0 à la pause, et réduits à dix suite à l'expulsion d'Alou Diarra, les joueurs de Jean Tigana ont bien failli prendre un coup de froid avant les fêtes. Complètement apathiques en première période, les bordelais ont arraché le match nul au panache, à la 92ème minute, grâce à Gouffran. Suffisant pour éviter la crise, mais il faudra un repos hivernal salvateur pour refaire de Bordeaux la machine à gagner d'antan.


Lille 1 - 1 Saint-Etienne

L'égalisation de Sako sur pénalty ne gâchera pas la grosse fête prévue aux alentours du Stadium Nord. Le LOSC est champion d'automne. Ce titre symbolique, récompense logiquement l'équipe la plus régulière de ce début de saison, emmenée par un Moussa Sow étincelant, encore buteur ce soir. C'est le moment ou jamais de prendre de bonnes résolutions pour l'année 2011. Comme garder ses joueurs cadres, par exemple.

Caen 1 - 0 Rennes

Toujours placés, jamais gagnants. Au PMU, les rennais feraient fureur. Comme les parisiens, les bretons avaient l'occasion de prendre la tête du championnat avant l'arrivée du barbu en traîneau. Incapables de se sortir du faux rythme imposé par les normands, les joueurs de Frédéric Antonetti finissent 2010 sur une mauvaise note. Les coéquipiers de Hamouma, buteur ce soir, eux, essayent péniblement de s'extirper de la zone rouge. Les vacances vont faire du bien, à part au rein de Fabien Lemoine.


Brest 0 - 0 Marseille

« Ici c'est Brest » , eh ouais. En tenant en échec le champion de France en titre marseillais sur une pelouse à peine digne d'une CFA, l'équipe d'Alex Dupont a terminé la phase aller invaincue à domicile. Costauds à Francis Le Blé, les bretons pourront toutefois remercier les joueurs de Didier Deschamps qui, solidarité avec Dédé Gignac oblige, ont décidé d'être mauvais pendant 90 minutes. Ce dernier déplacement de l'année 2010 devrait d'ailleurs laisser une sacrée gueule de bois aux marseillais qui ont perdu Fanni sur blessure en première période avant de voir Kaboré se faire expulser. La trêve arrive à temps pour les phocéens qui partiront en stage en Espagne à la rentrée. Pour s'inspirer de qui ?

Nancy 2 - 0 Paris SG

La crise de novembre? Non. La crise de décembre alors? Non plus. Alors quel sale coup pouvaient bien préparer les joueurs du PSG, habituellement si taquins avec leurs supporters? Plus ambitieux cette saison, le club de la capitale a opté pour une méthode simple : ne jamais profiter des faux-pas de ses concurrents directs. Ce soir, à Nancy, les joueurs d'Antoine Kombouaré avaient une nouvelle occasion de finir l'année au sommet de la Ligue 1. Mais malheureusement pour Germain le lynx, l'arbitre Anthony Gautier et Youssouf Hadji en ont décidé autrement. Le premier, en expulsant Sakho en tout début de match, le deuxième en faisant parler son talent à deux reprises. Paris s'incline 2 buts à 0 sur la pelouse de Nancy et voit sa série d'invincibilité brisée. En plus, Nenê n'a pas marqué. Quand ça veut pas...

Monaco 2 - 1 Sochaux

Stade Louis II, 20h48. Après une bagarre générale de dix minutes, Park Chu-Young ouvre son pied, trompe le portier sochalien et offre une victoire inespérée à l'AS Monaco. Sur un siège éjectable depuis quelques semaines, Guy Lacombe pleure sur son banc. Non, France 3 ne tournait pas un nouvel épisode de "Plus belle la vie" sur le rocher, mais les cinquantes supporters monégasques ont assisté à la rencontre la plus folle de la soirée. Les pauvres pensaient pourtant passer une soirée paisible suite à l'ouverture du score de Malonga à la huitième minute. Peu inspiré, Lolo remettait en danger le poste de son coach en début de seconde période, en inscrivant un joli but contre son camp. La suite vous la connaissez. Guy Lacombe pourra passer Noël au chaud. Par contre pour la galette des rois, faudra s'arranger avec le Prince.

Lyon 1 - 1 Auxerre

Ca sentait la nostalgie dans les travées de Gerland. Non, vous ne rêvez pas, les lyonnais ont bien faillit être champion d'automne. Du moins, ils l'auraient mérité tant ils ont dominé des auxerrois qui avaient déjà la tête en vacances. Après avoir ouvert le score grâce à un but contre son camp de Mignot, les joueurs de Claude Puel ont concédé une égalisation contestée. Les Gones pouvaient donc espérer mieux - un titre honorifique de champion d'automne - mais nul doute qu'ils sauront apprécier cette deuxième place, inespérée après un début de saison difficile. Joyeuses fêtes JMA...

Valenciennes 2 - 1 Toulouse

Dix minutes de folie, puis rien. Le temps pour Toulouse d'ouvrir le score par Sissoko, puis de craquer avant la mi-temps en concédant deux buts d'Angoua et Danic. La seconde mi-temps, aussi mauvaise que le bilan d'Arles-Avignon à la trêve, ne restera pas dans les annales. De toute façon, les supporters valenciennois s'en foutent, ils étaient anesthésiés par le froid.

Arles-Avignon 0 - 0 Nice

Dommage. Le seul match que les joueurs de l'ACA auront dominé se sera terminé sur un score nul et vierge. En même temps, il ne fallait pas attendre grand chose d'autre de cette opposition entre les deux plus mauvaises attaques de cette triste Ligue 1. Seule chose à signaler, la cinquième match sans défaite des niçois. Pour se consoler, les supporters arlésiens pourront toujours mater les stats de Willem II. Huit points, c'est pas si mal.


Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Très bon article. Chapeau !
Chapeau !? c'est bien dit pour un chroniqueur qui s'appelle Borsallino.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Naples hors du temps
0 2