Lille aux trésors

C'est indéniable, il se passe quelque chose à Lille depuis dix ans. Après le doublé en 2011, le LOSC a terminé sur le podium et a déjà géré avec doigté le départ d'Eden Hazard avant d'arriver dans un nouveau stade ultra-moderne. Et si les Nordistes étaient déjà devenus incontournables sur le territoire français ?

Modififié
14 19
Comment vivre sans Eden Hazard ? C'est simple, en remplaçant le meilleur joueur de l'histoire du club par 50 000 mecs. 50 000 âmes qui rempliront le Grand Stade Lille Métropole à partir d'août prochain. Le diamant belge a pris la route de Londres, de sa livre, de sa ferveur et de la Premier League, pendant que le LOSC enquillait tout droit sur sa nouvelle adresse : «  Borne de l'espoir  » , quartier de l'Hôtel de Ville, à Villeneuve-d'Ascq. C'est là où les choses se passeront dorénavant, parce que le LOSC s'est offert son nouveau stade. Enfin, serait-on tenté de dire, après huit années à végéter comme des cabochards au Stadium Lille Métropole de Villeneuve-d'Ascq. Une nouvelle adresse, un nouveau logo (plus épuré, plus crédible, aussi), on a chiadé la forme durant l'été. Pour le fond, Lille a surtout recruté intelligemment pour compenser la perte de leur X-Factor. Et du lourd. Un maître à jouer nommé Marvin Martin pour 10 millions et le gros coup Salomon Kalou, en fin de contrat à Chelsea. Deux internationaux qui commencent à avoir de la bouteille.

À titre d'exemple, l'Ivoirien sort d'une récente victoire en finale de la Ligue des champions avec les Blues. « J'avais dit que j'essaierais d'attirer deux pointures pour remplacer Eden Hazard. Avec Marvin Martin et Salomon Kalou, on les a » , épluchait Michel Seydoux dans la presse il y a peu. Michel, un homme de parole. Dans l'esprit, ce Lille-là ressemble à l'OL de 1999, l'année où Jean-Michel Aulas s'était adjugé Sonny Anderson. Son premier gros coup. Le début de la décennie rhodanienne surtout. Bon, on ne parle pas encore d'hégémonie du côté des Nordistes, car la concurrence est sacrément couillue, notamment au niveau du porte-monnaie - n'est-ce pas, le PSG ? - mais les bases sont, elles, nettement plus solides que celles du copain lyonnais en son temps. Car, il ne faut pas l'oublier, Lille a déjà goûté aux plaisirs de la chair avec ce délicieux doublé en 2010. On le sait, les ouailles de Rudi Garcia savent gagner. Et avec la manière. En terminant sur le podium l'an dernier, les Nordistes ont montré qu'il ne s'agissait pas d'un coup sans lendemain. Ils ont franchi un palier. Fini les complexes. Place à l'ambition. Et ça passe par le recrutement.

Gouverner, c'est prévoir

Déjà l'été dernier, Seydoux s'était saigné pour arracher Dimitri Payet à Saint-Étienne. En janvier, c'est Nolan Roux qui a coûté son paquet de blé. Les deux hommes incarnent l'avenir du club formateur de Djezon Boutoille. Ils ont eu leur période de rodage, maintenant, ils vont carburer. C'est écrit. D'autant que le duo répond à un critère fondamental aux yeux de l'entraîneur Rudi Garcia : la polyvalence au sein d'un 4-3-3 rodé et efficace. C'est sur cette base que Kalou s'est d'ailleurs engagé. « C’est un joueur percutant balle au pied, qui peut jouer aux trois postes de l’attaque et qui sait être décisif. Je compte bien l’utiliser devant et sur les côtés » , a déclaré Garcia lors de l’arrivée de l’Ivoirien. Même Nolan Roux s'est senti tout chose en apprenant la venue du petit reuf de Bonaventure : « L’arrivée de Salomon Kalou est vraiment une bonne chose pour le LOSC. C’est un grand joueur, international ivoirien, qui vient de remporter la Champions League. Il arrive de Chelsea, je pense qu’on ne peut que s’en réjouir. » Parce qu'avec Payet, Roux et Kalou, l'attaque du LOSC peut foutre le bordel partout en France. Sans parler du pivot De Melo et de Marvin Martin, venu compléter un milieu de terrain déjà très costaud (Mavuba, Balmont, Pedretti, Gueye). Certes, tout n'est pas idyllique et les questions sont nombreuses : que vaut vraiment Kalou après cinq saisons moyennes à Chelsea ? Quel est le réel niveau de Martin ? Nolan Roux est-il capable de planter plus de dix buts en Ligue 1 sur une saison ? Après tout, un club sans question est un club qui stagne.

Tout l'inverse de Lille qui a tout compris avant les autres. De son centre d'entraînement ultra moderne à sa politique de formation (Lucas Digne en est l'exemple le plus récent) en passant par cette continuité chronique (trois entraîneurs en dix piges), le club progresse. Dans tous les domaines. Et les premières jalousies se font sentir. Il suffit d'éplucher les déclarations de Michel Seydoux sur le mercato lilllois pour comprendre que le LOSC est attendu : « On n'a pas les moyens. Et puis maintenant qu'on a recruté Salomon, les autres pistes s'éteignent naturellement. On va plutôt essayer de trouver des jeunes talents qui pourraient finir leur apprentissage chez nous pour être performants ces prochaines années. Ryan Mendes ? Quand le LOSC arrive, maintenant, les prix augmentent. Il nous intéresse, mais on le paiera au prix du marché. » La rançon de la gloire, diront les plus optimistes. Au final, en dix ans, Lille n'est-il pas devenu un modèle à la française ? Un club sain, compétitif, sexy et attirant, réussissant là où tout le monde s'est planté. Lyon n'avait pas su fédérer de par la personnalité de Jean-Michel Aulas, l'OM de Deschamps était ennuyeux et le PSG de QSI trop riche. Dès lors, le modèle lillois pourrait être celui qui convient le mieux aux mœurs hexagonales. Comme quoi, la vie sans Eden Hazard n'est pas si difficile. Il suffit de s'adapter. De la polyvalence. Encore une fois.

Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Godfather Niveau : CFA
Je reste persuadé que Kalou à Lille c'est une fausse bonne idée. Je dois être tout seul en France à le penser mais le terrain parlera !!! :) Bonne chance à lui.
Le seul défaut du club : être dans le Nord ...
Le LOSC où le seul club capable de titiller le PSG cette année...et sa me fait mal de le dire étant supporter lyonnais
Les petites allusions sur le PSG commencent à devenir lourdes. Sous prétexte que le club ait de l'argent maintenant et puisse se payer n'importe quel joueur. Lorsque c'est un club à l'étranger qui recrute quelqu'un pour un montant exorbitant, c'est tout de suite autre chose.
Ces personnes-ci sont pourtant les mêmes qui reprochent à Arsène Wenger de ne pas dépenser de grosses sommes dans le recrutement..
Malheureusement, en France, on aime l'argent mais pas quand ce sont les autres qui l'ont..
A bon entendeur...
@micha : ba le truc c'est qu'en France on parle du PSG parce que c'est le seul club qui a du pognon et forcément ils joueront pas le maintien...Alors qu'à l'étranger il y en a plusieurs clubs de ce calibre donc recruter un joueur avec une forte somme ça fait pas le même effet la bas...
Godfather Niveau : CFA
@micha7 Obligé d'être d'accord avec toi. Que ça plaise ou non ça reste la vérité... L'argent en France c'est génial pour soi mais toujours dégueulasse chez le voisin...
@titom63:

Contre exemple:
En Espagne, il y a le Real et Malaga.. À un degré moindre le Barca.. Et tous les clubs espagnols sont surendettés.. Pourtant, lorsque le Real pète plus de 90ME pour Cristiano, les gens réagissent comme si c'était normal. Je ne parle pas de prestige du club, naturellement, mais je sens que tu vas m'entraîner sur ce terrain donc, permets-moi d'anticiper.. Quid de Samuel Eto'o? Anelka? Drogba? El-Arabi?
la vraie question est maintenant que le losc a sa grosse équipe : quel nom pourri va donner C+ au "choc" losc vs psg ?
Pierre du Bayern Niveau : CFA2
Même si je suis pas un fan de Lille en France, mais plutot Croix de Savoie, je le dis, la venue de Lille dans ce big Four frenchy est une excellente nouvelle pour notre foot. Et je le rapelle, on se dope pas comme les espagnols :)
Pepèrearnaud Niveau : CFA2
@micha/godfather: Bah, en effet, je ne pense pas que l'envie soit quelque chose que l'on puisse attribuer ou reconnaître juste qu'à la/en France... :) Ça se passe un peu pareil partout à mon avis. La tune = succès (peu importe l'ordre) et donc... envie. De par ailleurs, je pense plutôt que l'on devrait s'en réjouir

Surtout que, si tous les clubs jouaient les compétitions européennes à fond et non-pas comme une vulgaire coupe de la ligue en faisant tourner, on ne serait pas entrain de cravacher pour ne pas perdre de places qualificatives qui reviendraient au Portugal... Et le coef. UEFA, quoi qu'on en dise, a également un rôle à jouer dans le désir des joueurs de venir jouer dans notre championnat... ou pas..
"Dès lors, le modèle lillois pourrait être celui qui convient le mieux aux mœurs hexagonales"

Ben voyons. L'article était sympa mais quand j'ai lu ça, non. C'est plutôt aux mœurs hexagonales de s'adapter aux nouveaux modèles de développement des clubs. Parce qu'on a beau avoir créé les coupes du monde, d'europe des nations et d'europe des clubs (plus le ballon d'or), beaucoup reste à faire tant au niveau des palmarès, que de la gestion des clubs, que des supporters.
PaysanSansVaches Eindhoven Niveau : District
@ stelap: après le classico, l'olympico, canal+ a l'honneur de vous présenter le "qatarch'tico".
Commencez pas à pourrir l'article là, on parle du LOSC, pas des autres clubs ...

Honnêtement je pense que Lille va faire une bonne saison, et je vois en Roux une révélation à la Giroud cette année.

Après, de là à dire qu'ils vont être champions... ça dépendra sûrement de leur parcours européen, qui je l'espère sera bon, pour une fois !!
Le développement du LOSC est aussi beaucoup venu des dizaines de millions que leur a filé l'OL ...

Ils ont eu une bonne période version halilodzic avec les cygan, cheyrou brothers, wimbée etc... puis une régression avant de bien revenir avec puel...

et c'est à ce moment là qu'est venu le déclic "OL" avec les bodmer, keita, makoun etc...

pour ne arriver à la bonne pioche eden hazard...

mais objectivement et en appréciant bcp le LOSC, son coach ou certains de ses joueurs, lille avant c'était la banlieue de lens et niveau foot leur histoire au top niveau est assez récente

j'espère qu'ils vont continuer à grandir, Lille c'est le carrefour entre paris, londres, bruxelles et amsterdam quoi !!! grande ville, gros potentiel supporter entre la france et la belgique etc...
JeChausseDesPatrick Niveau : District
@Godfather: j'attends aussi de voir pour Kalou avant de crier au gros coup. Mais il est toujours intéressant de voir à travers ces prénoms qui "sentent les pères blancs", les vestiges des colonies: Salomon, Bonaventure, Dieumerci...pas très glorieux, mais bon.
Comment on peu dire que Kalou est une mauvaise idée ??? il est gratuit !
Dans un an il le revende 4 ou 5 millions a n'importe quel club anglais de seconde zone et on en parle plus.

Comme avec Sow arrivé gratuit il a flambé un an grace a l'équipe et ils l'ont vite vendu sachant trés bien que c'etait un cake.

Pendant ce temps a montpellier ya un sud americain bien craignos qui débarque pour remplacer Giroux et ca crie au génie... ??

Un club plaisant à supporter c'est sur.

Ce qui est agréable c'est que chaque année est une nouvelle marche à monter, notamment la gestion du titre (on verra ce que Montpellier en fera) et maintenant la gestion du départ d'Hazard et l'arrivée dans ce nouveau Stade. La prochaine sera j'imagine le jour ou Garcia partira car il fait beaucoup pour l'image du club (car on ne peut pas dire que Seydoux ait un charisme fou ni une grande connaissance du foot).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
14 19