En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée
  3. // Lille/Saint-Étienne (1-0)

Lille, au bout de la purge

Au terme d'un match d'un rare ennui et grâce à un but de Kalou sur penalty, Lille s'impose par le plus petit des scores face à une équipe de Saint-Étienne fatiguée et sans inspiration (1-0).

Modififié
Lille – Saint-Étienne : 1-0
But : Kalou (37e, pénalty)

Dans un stade Pierre-Mauroy avec toit fermé pour l'occasion, la rencontre entre Lille et Saint-Étienne a accouché d'une purge. Pourtant, ces deux candidats à l'Europe nous ont habitués à mieux. Mais le LOSC n'a presque plus rien à voir avec l'équipe qui avait réalisé le doublé coupe-championnat en 2011. Heureusement, les Dogues possèdent encore dans leur rang un joueur capable de faire la différence balle au pied en la personne de Salomon Kalou. Privés de Brandão et fatigués par leur semaine européenne, les Stéphanois n'ont jamais réussi à répondre à l'ouverture du score de l'Ivoirien (1-0), ne se créant presque aucune occasion. Et c'est peut-être ça le plus inquiétant.

Kalou, une éclaircie dans l'ennui

Pas rassurés par leur dernière sortie – défaite à Reims pour Lille, défaite à Esbjerg pour Saint-Étienne –, Lillois et Stéphanois débutent le match avec le frein à main. On s'observe, on limite les prises de risque en jouant avec un milieu assez bas, on évite les débordements… Bref, on s'emmerde. Un sentiment que semblent partager René Girard et Christophe Galtier, visiblement agacés par la prestation de leurs joueurs. Après trente minutes léthargiques, la partie se débloque sur une inspiration de Kalou qui, après avoir slalomé entre trois joueurs, est déséquilibré par Clément dans la surface. Étiquette sortie du maillot, l'Ivoirien se charge lui-même du penalty qu'il transforme. Le frein à main baissé, Lille termine bien la première période. Discret en début de match et trop pris par son travail défensif, Martin prend enfin ses responsabilités dans l'entrejeu lillois. Ses déviations sont inspirées, sa frappe lobée passe juste au-dessus du but de Ruffier et son centre trouve la tête de Kjær qui manque de puissance.

Saint-Étienne cherche occasion

Malgré les entrées de Sissoko, Hamouma et Lemoine en début de seconde période, Saint-Étienne manque d'inspiration, à l'image de son entraîneur qui foire lamentablement sa tentative de jongle. Pire, les Verts se mettent tout seuls en danger en perdant des ballons dans leurs trente mètres. Suite à une glissade de Guilavogui, Rodelin balance une mine que Ruffier détourne en corner. La suite est une succession d'erreurs techniques, de passes approximatives, de centres à l'aveugle et de fautes grossières. Jamais dangereux, Saint-Étienne aurait pu s'en sortir si M. Turpin avait jugé bon de siffler un penalty pour une poussette de Basa sur Hamouma. Mais l'arbitre n'a pas dégainé son sifflet et les Stéphanois terminent la semaine aussi mal que le voisin lyonnais. Et ça pourrait continuer avec les matchs retours pour les deux clubs de Rhône-Alpes.

par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6