Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 3e journée
  3. // Lille/Saint-Étienne (1-0)

Lille, au bout de la purge

Au terme d'un match d'un rare ennui et grâce à un but de Kalou sur penalty, Lille s'impose par le plus petit des scores face à une équipe de Saint-Étienne fatiguée et sans inspiration (1-0).

Modififié
Lille – Saint-Étienne : 1-0
But : Kalou (37e, pénalty)

Dans un stade Pierre-Mauroy avec toit fermé pour l'occasion, la rencontre entre Lille et Saint-Étienne a accouché d'une purge. Pourtant, ces deux candidats à l'Europe nous ont habitués à mieux. Mais le LOSC n'a presque plus rien à voir avec l'équipe qui avait réalisé le doublé coupe-championnat en 2011. Heureusement, les Dogues possèdent encore dans leur rang un joueur capable de faire la différence balle au pied en la personne de Salomon Kalou. Privés de Brandão et fatigués par leur semaine européenne, les Stéphanois n'ont jamais réussi à répondre à l'ouverture du score de l'Ivoirien (1-0), ne se créant presque aucune occasion. Et c'est peut-être ça le plus inquiétant.

Kalou, une éclaircie dans l'ennui

Pas rassurés par leur dernière sortie – défaite à Reims pour Lille, défaite à Esbjerg pour Saint-Étienne –, Lillois et Stéphanois débutent le match avec le frein à main. On s'observe, on limite les prises de risque en jouant avec un milieu assez bas, on évite les débordements… Bref, on s'emmerde. Un sentiment que semblent partager René Girard et Christophe Galtier, visiblement agacés par la prestation de leurs joueurs. Après trente minutes léthargiques, la partie se débloque sur une inspiration de Kalou qui, après avoir slalomé entre trois joueurs, est déséquilibré par Clément dans la surface. Étiquette sortie du maillot, l'Ivoirien se charge lui-même du penalty qu'il transforme. Le frein à main baissé, Lille termine bien la première période. Discret en début de match et trop pris par son travail défensif, Martin prend enfin ses responsabilités dans l'entrejeu lillois. Ses déviations sont inspirées, sa frappe lobée passe juste au-dessus du but de Ruffier et son centre trouve la tête de Kjær qui manque de puissance.

Saint-Étienne cherche occasion

Malgré les entrées de Sissoko, Hamouma et Lemoine en début de seconde période, Saint-Étienne manque d'inspiration, à l'image de son entraîneur qui foire lamentablement sa tentative de jongle. Pire, les Verts se mettent tout seuls en danger en perdant des ballons dans leurs trente mètres. Suite à une glissade de Guilavogui, Rodelin balance une mine que Ruffier détourne en corner. La suite est une succession d'erreurs techniques, de passes approximatives, de centres à l'aveugle et de fautes grossières. Jamais dangereux, Saint-Étienne aurait pu s'en sortir si M. Turpin avait jugé bon de siffler un penalty pour une poussette de Basa sur Hamouma. Mais l'arbitre n'a pas dégainé son sifflet et les Stéphanois terminent la semaine aussi mal que le voisin lyonnais. Et ça pourrait continuer avec les matchs retours pour les deux clubs de Rhône-Alpes.

par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 42 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 8 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 samedi 16 juin Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT)