Lilian Thuram et les préjugés qui minent la société

4 70
La question du racisme dans le football est de plus en plus évoquée par les médias dernièrement. Et comme chaque problème de société, celui-ci possède aussi des experts, aptes à éclairer le public de leurs lumières. Lilian Thuram en fait partie.

Dans une interview accordée au quotidien sportif L'Équipe, l'ancien international français est revenu sur les préjugés qui minent le monde du sport professionnel. « Pour jouer, oui tout va bien. Mais pour le reste… Le staff, les cadres dirigeants, c'est plus compliqué. Parce que la société est traversée de préjugés. Comme on met en doute l'intelligence de certaines personnes, il y a donc des postes qui leur seront difficilement attribuables. Lorsque vous êtes un joueur noir, ou de type maghrébin ou autre, vous n'êtes pas stupide » a-t-il expliqué. « Si à un moment, vous voyez qu'effectivement, il n'y a pas beaucoup d'entraîneurs comme vous, vous n'allez pas vous orienter vers cette voie. Car vous allez vous dire que vous aurez plus de mal à y arriver. Dès le départ, vous êtes découragé. Il faut des référents qui vous disent que c'est possible. À partir de là, vous pouvez vous projeter. »

Pour conclure, le défenseur a pointé du doigt le problème, sans détour. « Il y a pas mal de joueurs non blancs, et comment expliquer que sur les bancs, ce ne soit pas le cas ? Il y a donc un problème, et il faut réfléchir à ce qu'il faut faire pour changer les choses. Si on veut changer les choses, attention… Car pour certains, ils n'ont pas forcément envie de les voir changer puisqu'ils auront moins de probabilités d'avoir le poste. C'est aussi ça le racisme : est-ce que je peux partager les choses ? »

Et les solutions ? GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
un mec derrière son PC Niveau : National
Note : 5
Et toi Lilian, pourquoi tu ne deviens pas coach?
PenoIndirect Niveau : Loisir
Certains préjugés reposent sur des réalités. Thuram le prouve à chacune des ses sorties...
floyd pink Niveau : CFA
Moi j'ai un préjugé sur toi Lilian, je pense que t'es juste un crétin prétentieux et orgueilleux, à force de parler toujours de ces conneries et d'essayer de joueur les vieux sages.
Bon c'est que mon avis, il dit rien de scandaleux, mais putain ces gens qui veulent nous faire croire que le racisme est partout dans le foot, c'est vraiment n'importe quoi.

Puis le moment où il dit qu'il entraine pas parce que il y a moins d'entraineur noir... alors ça je trouve ça terrifiant, surtout de la part d'un gars qui se la joue "philosophe".
C'est plus lui qui a l'air d'avoir un problème avec la couleur des gens dans ses arguments.

Si il n'y a pas d'entraîneurs noirs, il ne s'identifie pas et ne peut pas le faire?

Avec son statut france 98, il passait ses diplômes il aurait eu un club de l1 au moins, qu'il arrête de chialer.

Ou alors aller entraîner en dh a la gourvennec pour commencer, mais y a moins de flash c'est sur ça lui donne moins envie
Wikipedia :

"Le 21 février 1965, Malcolm X prononce un discours dans le quartier de Harlem, à New York, devant un auditoire de quatre cents personnes, dont son épouse et ses enfants. Le discours commence à peine lorsqu'une dispute éclate dans la foule, un homme en accuse un autre d'avoir les mains dans ses poches. Malcolm X, au micro, les appelle au calme lorsqu'un membre des Black Muslims s'avance vers lui avec un fusil à canon scié ; touché au ventre, Malcolm X tombe en arrière, tandis que deux autres personnes lui tirent 21 fois dessus avec des revolvers. Malcolm X est emmené à l'hôpital le plus proche. Le temps de le transporter vers un second hôpital lui est fatal. L'identité des commanditaires reste inconnue."

Sale histoire ...
Combien de diplomes issues de minorites?
J'avais deja fait la remarque recemment, cela permettrait d'en savoir plus.
Le reste n'est que supposition.

La position de JLT sur la question (plutot smart comme d'hab).

http://www.girondins4ever.com/breves/20 … ineur-noir
Il souleve un probleme qui est reel mais il faudrait qu'il s'attaque a differents sujets Malcom Fist.

Les personnes de couleur ont plus de mal pour acceder a des postes a hautes responsabilites et les dirigeants pensent qu'ils ont plus de valeur sur un terrain (a tord), c'est vrai. Mais qu'en est-t-il du probleme inverse?

Je fais encore des cauchemars sur ma non titularisation contre les Enfants de Passy car j'etais "trop frele et moins puissant" que "Boubakar".
Chers médias, il faut absolument que vous arrêtiez de solliciter Lilian Thuram dès qu'il est question de racisme dans le football. C'est comme entendre Isabelle Alonso ou Clémentine Autain nous parler de féminisme. Outre l'aversion profonde que j'éprouve pour les donneurs de leçon de son genre lorsqu'ils ont un boulard pareil, entendre ce mec dire toujours la même chose toujours sur le même sujet ne servira pas non plus à faire avancer la cause. Bisous
pedrolito19 Niveau : CFA2
Message posté par oli2a
Il souleve un probleme qui est reel mais il faudrait qu'il s'attaque a differents sujets Malcom Fist.

Les personnes de couleur ont plus de mal pour acceder a des postes a hautes responsabilites et les dirigeants pensent qu'ils ont plus de valeur sur un terrain (a tord), c'est vrai. Mais qu'en est-t-il du probleme inverse?

Je fais encore des cauchemars sur ma non titularisation contre les Enfants de Passy car j'etais "trop frele et moins puissant" que "Boubakar".


Pour avoir lu l'interview en entier effectivement il est loin de dire des conneries, maintenant et comme tu le dis, ce qui est gênant c'est qu'il n'intervient que pour parler de sujet qui collent du foot ET du racisme.
Petit article troll de Sofoot, qui en profite pour rajouter la petite photo dédicace "patrice evra" de Lilian avec des lunettes et un chapeau.
Chatte Ayrton Niveau : CFA2
Toujours aussi futé le Thuram

le profil type de l'antiraciste bête et méchant qui nuit à sa "cause" plus qu'il ne la défend.
Il comprend pas tout, il a champs de vision rétréci, il a cru que pour être un porte parole fallait juste l'ouvrir

mais bon, faut l'ouvrir intelligemment et sortir des lieux communs : cette burne ne s'intéresse qu'aux conséquences et pas au cause, refuse d'aller en profondeur parce que finalement, c'est plus confort dans la surface.

L'autre fois quand un journaliste lui posait cette question très conne "Vous êtes charlie", le mec répond "oui je suis Charlie, parce que Charlie c'est l'égalité"

Déjà que le concept est très con mais en plus ne pas le comprendre...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
José Mourinho se confie
4 70