1. //
  2. // Demies
  3. // Monaco-Juventus

Lilian Martin : « Il y a cette action où je veux fracasser Del Piero »

Latéral droit de l'AS Monaco entre 1996 et 1999, Lilian Martin a connu un titre de champion et deux belles campagnes européennes avec le club de la Principauté. Une s'est arrêtée en demi-finale de Ligue des champions face à une certaine Juventus : celle de Zidane et Del Piero.

Modififié
Comment s'est déroulée votre signature à l'AS Monaco en 1996 ?
À l'époque, j'étais en seconde division, à Dunkerque. Alex Dupont, notre entraîneur, était copain avec une bande de croupiers de Monaco et il les avaient invités lors d'un match contre l'OM. J'avais fait un bon match et j'avais égalisé à la fin. On s'était vus tous ensemble après et un des gars m'a dit : « Ça t'intéresserait de venir à Monaco ? » Moi, je pensais qu'il rigolait, on était en soirée... Quinze jours après, Jean-Luc Ettori, alors superviseur pour le club, est venu voir un match, puis deux, trois, quatre... Mais je ne pensais pas que c'était pour moi au départ. Et à la fin d'un match Dunkerque-Le Mans, il est venu me parler : « J'ai vu ce que j'avais à voir. On te propose ça, est-ce que t'es intéressé ? »


Quel souvenir gardez-vous de l'équipe championne en 1996-1997, souvent considérée comme l'une des meilleures de l'histoire du club ?
J'ai entendu Raggi dire que l'équipe de cette année était la plus forte de l'histoire récente du club.
« Avec Benarbia, on se tirait la bourre pour tirer les coups francs. Je me rappelle qu'une fois à Lens, on s'était disputés. Tigana m'avait désigné, mais Benarbia m'a dit : "Merdeux, me casse pas les couilles, laisse-moi le tirer !" Il le rate et, à la sortie, il me dit : "C'est de ta faute si je l'ai raté ! " »
J'aurais bien aimé qu'on retourne vingt ans en arrière et qu'on fasse une opposition ! Ça tenait la route à tous les postes. On finit champion avec dix ou quinze points d'avance (douze, ndlr). Et il n'y avait pas les même moyens à l'époque. Le meilleur, c'était Enzo Scifo, mais il ne jouait pas beaucoup parce qu'il était souvent blessé. Avec Benarbia, on se tirait la bourre pour tirer les coups francs. Je me rappelle qu'une fois à Lens, on s'était disputés pour en tirer un. Tigana m'avait désigné, mais Benarbia m'a dit : « Merdeux, qu'est-ce que tu veux, me casse pas les couilles, laisse-moi le tirer ! » Il le rate et, à la sortie, il me dit : « C'est de ta faute si je l'ai raté !  » (rires) Le lendemain, Tigana vient me voir à La Turbie : « Oh minot, quand je te dis de tirer un coup franc, tu le tires, c'est moi qui décide ! » Tigana n'aimait pas trop parler, c'était comme ça et pas autrement. C'était un bon coach. On avait en commun la haine de la défaite. J'avais mis un beau coup franc contre Cracovie, c'est mon seul but en Coupe d'Europe. Mais j'en ai offert pas mal ! Contre Hambourg, j'avais mis une galette à Sonny Anderson et, au lieu de venir me voir, il était allé célébrer devant le public. Je lui avais dit à la fin : « La prochaine fois, je te mets un centre derrière le but.  » (rires) Je garde un très bon souvenir du parcours en Coupe de l'UEFA jusqu'à cette demi-finale contre l'Inter où on se fait voler à domicile au retour. À l'aller, on se retrouve à dix contre onze parce que Grimandi met une claque à un joueur de l'Inter et on perd 3-1 avec un but litigieux. Mais le retour... On se fait voler. On met deux buts valables refusés par l'arbitre.

C'était juste un mauvais arbitrage ou vous pensez que les dés étaient pipés d'avance ?
À cette époque, certains clubs italiens exerçaient une influence sur l'arbitrage. Je le sais. Martin Djetou et moi avions été convoqués par l'UEFA ensuite parce qu'on avait dit tout haut ce qu'on pensait après le match. J'étais très remonté. On aurait dû aller en finale.

L'année d'après, vous vous retrouvez titulaire pour les matchs aller et retour contre la Juventus (1-4, 3-2) en demi-finale de Ligue des champions alors que vous jouiez très peu en championnat.
Je sortais d'une opération à cause d'une pubalgie. J'avais repris une semaine avant contre Guingamp. On s'est tiré une balle dans le pied au match aller. C'est sur le plan tactique que ça s'est joué. Coach Tigana avait demandé à Martin Djetou de prendre Zidane en marquage individuel. A posteriori, je pense que c'était une erreur. Tous les ballons passaient par lui, il arrivait à se sortir du marquage et à faire les décalages. Ça créait une brèche à chaque fois. Après, peut-être que ça n'aurait rien changé si on avait fait différemment. Il y avait du beau monde à la Juve, c'était très costaud. Mais le score était lourd, en prendre quatre là-bas...

Il n'y a pas eu un contentieux avec Del Piero ? On sentait que vous vouliez vous le faire au retour.
Oui, j'aurais dû le frapper, je serais rentré dans les annales comme ça !(rires) On m'en parle souvent de cette action (après le but du 2-2 de Del Piero, Lilian Martin avait commencé à lui courir après avant de se raviser, ndlr). C'est vrai que j'étais vert de rage. Au match aller, il avait un peu trop fait le malin. Ils n'arrêtaient pas d'insulter, lui, Inzaghi et un ou deux autres. J'avais dit à Djibril Diawara : « Laisse-les parler, on verra au retour. » À Louis-II, au bout de cinq minutes, Djibril a découpé Inzaghi. Il avait la lèvre explosée. Moi, je voulais essayer d'attraper Del Piero, mais il a eu de la chance. Je me souviens d'une action où je veux le fracasser, mais mon pied est allé sur le ballon ! On gagne chez nous, mais, après les quatre buts qu'on avait pris à l'aller, on ne pouvait pas remonter.



À 2-1 au match retour, vous y avez cru un peu ?
Moi, j'y croyais parce que j'étais à deux mille. Mais une fois qu'ils ont égalisé, c'était fini. J'ai dit à Ali Benarbia : «  Maintenant, ça suffit, on est passés pour des cons, ils ont fait les beaux au match aller, faut les tamponner, qu'ils ne sortent pas du terrain ! » On marque le troisième ensuite, mais c'était trop tard. J'avais la rage. Mais ça reste de bons souvenirs. Il y a beaucoup de joueurs qui aimeraient ne serait-ce que disputer la Ligue des champions. Nous, on a eu la chance d'aller en demi-finale. Ce n'est pas donné à tout le monde.

Vous qui avez côtoyé Thierry Henry à ses débuts, que pensez-vous de ces comparaisons incessantes entre Mbappé et lui ?
C'est différent quand même.
« Il n'y a qu'un seul Zidane, qu'un seul Henry. Mbappé sera Mbappé. »
Même si Mbappé va très vite, il fallait le suivre, Henry... Il était tellement puissant sur les démarrages. Sur les premiers mètres, il était plus impressionnant. Mais c'est clair que Mbappé est plus adroit devant le but qu'Henry ne l'était à son âge. Chacun a son style. Ça ne sert pas à grand-chose de comparer. Il n'y a qu'un seul Zidane, qu'un seul Henry. Mbappé sera Mbappé.


Il y a des joueurs de l'effectif actuel que vous appréciez tout particulièrement ?
Un qui m'impressionne, c'est Fabinho. Il fait une super saison. Il ne panique jamais, il est toujours propre, bien placé. J'aime beaucoup Bernardo Silva aussi, même s'il commence à s'éteindre un peu. Des pattes gauches comme ça, il n'y en avait pas à mon époque. Il est dans la lignée d'Ali Benarbia, Enzo Scifo ou Marcelo Gallardo.

Vous la sentez comment cette demi-finale contre la Juventus ?
Ils ont pris l'équipe la plus forte à mon sens. C'est vraiment costaud, la Juve. Et, à tout moment, Dybala peut faire la différence par une frappe ou une passe. Paradoxalement, je pense que Monaco sera plus à l'aise à Turin qu'à domicile. Après, c'est toujours pareil, ça se jouera sur des détails parce que c'est ça le haut niveau : des détails. Quoi qu'il arrive, je pense qu'ils vont donner une bonne image. Et je ne crois pas qu'ils prendront un gros score comme nous il y a vingt ans. Ça va être serré. Mais pourquoi pas ? Si Mbappé, Falcao et Silva sont en forme, tout est possible. En souhaitant qu'ils n'aient pas de regrets à la fin du match. En tout cas, je mettrai une petite pièce sur Monaco. J'espère bien qu'ils vont nous venger, enfin !

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Monaco-Juventus

    Propos recueillis par Christophe Depincé Après avoir quitté ses fonctions d'entraîneur des U17 de l'AS Cannes en décembre dernier, Lilian Martin cherche un nouveau défi. Il est joignable à cette adresse : lilou4244@gmail.com
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    supernabot Niveau : DHR
    Quelle equipe a l'epoque ! Mais malgre tout un peu desequilibree en terme de niveau, contrairement a celle de cette annee - meme si Sidibe ne me convainc pas.
    Sans faire injure a Martin, c'etait quand meme un des plus faibles de l'effectif... Marrant de voir qu'il garde la rancune tenace
    J'adore ce genre d'itw d'anciens defenseurs, completement en decalage avec le politiquement correct de nos jours. Le commentaire ou il dit qu'il etait decu d'avoir pris le balon au lieu du pied de Del Piero haha, magique.
    Chriswillow Niveau : Loisir
    Del Piero qui nous en plante 4 sur l'aller retour (dont 2 pénos et 1 coup franc d'école), on pouvait pas espérer plus...

    Mais putain cette équipe de 1997/1998, avec les jeunes pouces (Trezeguet, Henry, Christanval, Sagnol) et les confirmés (Barthez, Konjic, Djetou, Ikpeba, Benarbia) ça envoyait pas mal de rêves quand même.
     //  16:56  //  Supporter du Red Star
    J'adore ce genre d'interview revival ! Cela me donne toujours l'impression de redécouvrir mes vieux équipements de foot quand j'étais gamin !

    Je ne sais pas si la Juve est la plus costaude des équipes restantes, mais elle est impressionnante en effet ! J'espère que Monaco va se battre et leur tenir la dragée haute !
    The Buccaneer Niveau : CFA2
    Il a taclé le ballon au lieu de la cheville...Decidemment quand ca veut pas...
    On sent quand même la frustration du joueur et à travers cela du football français l'éternel poulidor, qui a besoin sans arrêt de se chercher des excuses.

    Et ici, les commentateurs qui encensent cette violence émise par le joueur et limite trouvent normal qu'on mette autant de coups à Inzaghi et Del Piero. Del Piero était un fuoriclasse à l'époque, le meilleur au monde avec Ronaldo. Une telle jalousie est malsaine.
    valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
    Oui, mais si tu joues (ou as joué) foot dans ta vie et que tu tombes sur des joueurs intrinsèquement meilleurs que toi qui fanfaronnent ou t'insultent, ben tu leur présentes pas ton anus en prime quoi! C'est la base du foot, te faire respecter sur le terrain.
    ah mais je suis d'accord avec tes propos mais il ne faut pas non plus encenser à tout va des propos parfois vindicatifs lors de l'interview.
    valeureux liégeois 74 Niveau : Ligue 1
    Non, pas encenser non plus, car encore + qd tu es pro, ton corps est ton outil de travail et que l'intégrité physique doit être maintenue. Mais perso, qd on me mettait un petit pont à un match, on ne m'en mettait pas un deuxième quoi. ^^
    ah ça je veux bien te croire puis on a tendance à l'oublie aujourd'hui avec le parti pris des arbitres pour les attaquants mais un défenseur doit avant tout se faire respecter sur le terrain.
    Le Poulidor en 2000, il avait un beau finish, je comprend que ça ait toujours du mal a passer ;)
    oui exactement mais le poulidor reprend sa place en finale de CDM en 2006 ;)
    Je m'attendais à cette réponse et c'est de bonne guerre ;)
    7 réponses à ce commentaire.
    "On aurait dû aller en finale" et au nom de quoi ? Même si les monégasques veulent s'amuser à enlever les deux pénaltys du match aller qui peuvent être largement sifflés , alors ça ferait du 4-4 et la Juventus reste qualifiée grâce à ses deux buts à l'extérieur (2-1 et 3-2) . La Juventus lors du match aller se ruait comme pas possible vers les cages adverses c'est normal encore une fois que l'équipe tranchante dans ses offensives puisse bénéficier de pénalty et de situations litigieuses. Avantage aux attaques.

    Moi aussi je peux faire du football fiction.
    La hyène Niveau : DHR
    Tu es sur qu'il parle pas du match contre l'Inter?
     //  20:41  //  Aficionado du Salvador
    il parle de la demi de c3 contre l'Inter la saison précédente (96/97)
    2 réponses à ce commentaire.
    Monaco est un vraiment club a part en France. Probablement le seul qui est eu autant de grandes équipes à des périodes distinctes.Il en découle des demi-finales de coupe d'Europe assez étalés dans le temps.
    Note : 1
    Le seul qui ait eu *
    Je ne veux pas prêcher pour ma paroisse, mais il me semble qu'à Marseille, nous pouvons nous ennorgueillir nous aussi d'avoir remporté des titres à peu près à toutes les décennies, et d'avoir amené trois équipes différentes en finale de Coupe d'Europe (91-93, 99 et 2004, là où Monaco n'en est qu'à deux). Ça se joue clairement entre nous et eux. A un degré moindre, il y a également de très belles permanences nantaise et bordelaise au plus haut niveau du foot français.

    Reims (éteint depuis les années soixante), Saint-Etienne (qui remporte tous ses trophées dans un laps de temps d'une vingtaine d'années), Lyon (sept titres coupés du monde) et le PSG (une ère européenne dans les années 90 et une ère nationale actuellement) doivent encore confirmer sur la durée, le plus proche d'y arriver, accélération de l'histoire et C2 96 obligent, étant le PSG.
    Tu as raison mais je prenais aussi en compte les demi-finales et là il me semble qu'en mixant les 2, Monaco a une régularité dans le temps assez remarquable.
    3 réponses à ce commentaire.
    DivinCodino Niveau : DHR
    Quand on parle du titre de 97, le premier joueur qui me vient en tête, bizarrement c'est Legwinski. Il n'a duré que quelques saisons entre Moanco et Fulham, mais pour un joueur qui donnait l'impression de sortir de nulle part je le trouvais très bon.
    Martin, j'ai peine à me souvenir de son passage à l'OM période Tapie II, c'était pas très glorieux. Je crois que c'est Blondeau qui prend sa place à Monaco?
    Et quand le nom de Djibril Diawara surgit, comme par hasard c'est pour parler de tel match où il a mis un taquet. Le gars était bon qu'à ça, à côté son frère Souley c'était Nesta.
    Bon sang, suiveur attentif du calcio depuis belle lurette, j'ai du louper quelque chose apparemment puisqu'on apprend dans cette interview que le gentil Del Piero "insultait" ses adversaires. Jamais entendu cela auparavant! Je sollicite l'opinion des témoins de cette époque qui pourraient confirmer ou, au contraire, démentir cette affirmation de Martin que je trouve assez sidérante.
    Inzaghi pareillement il n'a jamais vraiment été un mec insultant. Alors parler de fauteur de trouble concernant les deux cela m'étonne.
    vilain poupon Niveau : Loisir
    Parce qu'il faut etre sur le terrain pour voir et entendre des choses que le telespectateur ou spectateur ne dicerne pas.
    Sur un terrain tout le monde insulte tout le monde.
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
     //  18:45  //  Tifoso della AS Rome
    Attends Europa, tu veux quoi, mec.
    Il en plante 4.
    C'est insultant.
    C'est donc ça l'explication! Merci. Grâce à elle, on peut déterminer assurément que Ronaldo et Messi sont, quant à eux, les plus grands spécialistes de l'insulte, en ce début de vingt et unième siècle.
    4 réponses à ce commentaire.
    gaucherforever Niveau : CFA2
    pas reconnu le grand entre Martin et Djetou
    1 réponse à ce commentaire.
    Hier quand c'était les équipes italiennes qui gagnaient c'était parce qu'ils étaient favorisés par l'arbitrage. Aujourd'hui, ce sont les espagnols qui gagnent et on sort encore qu'ils sont favorisés par l'arbitrage....
    Note : 1
    alors que dans les 2 cas c'est le dopage le coupable !
    Alors qu'il n'y a jamais eu d'affaires d'achats d'arbitres en Italie, ni d'ailleurs d'affaires de dopage en Espagne !!

    Ahhlala ces complotistes...
    Oh oui, et d'ailleurs Bernès est Italien, c'est bien connu ! ;-)
    Bérnès est un homme très honorable, qui n'a jamais rien eu a se reprocher, il évidemment été victime d'une cabale, comme Alain Juppé en son temps :)
    4 réponses à ce commentaire.
    "Je me souviens d'une action où je veux le fracasser, mais mon pied est allé sur le ballon !"

    Génial.
    Lilian Martin était un joueur bidon. Tu voulais casser Del Piero ? Pauvre tâche....Lui a gagné la LDC, est champion du monde, toi tu as fait une 1/2 de LDC, la voilà la vérité, t'es un loser.
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
     //  08:28  //  Tifoso della AS Rome
    Tu te trompes ma kikette.
    Pour un joueur de la trempe de Martin, être arrivé en 1/2 de LDC et avoir joué dans de bonnes équipes telles que ce Monaco, c'est déjà énorme. Il a clairement réussi sa carrière.
    Il faut comparer le comparable aussi.

    Quant à Del Piero, celui de cette époque-là, avant sa grave blessure, était clairement un des meilleurs joueurs du monde. Celui d'après est resté grand mais n'a plus jamais atteint ce niveau-là.
    Del Piero n'était pas en ces temps l'un des meilleurs joueurs du Monde, mais l'autre meilleur joueur du Monde avec Ronaldo.
    Totti Chianti Niveau : Ligue 2
     //  11:43  //  Tifoso della AS Rome
    Ce qui en fait donc un des meilleurs joueurs du monde...
    Malheureusement, on ne l'aura pas vu longtemps à ce niveau-là.
    C'était pas mal après aussi hein, mais moins fort quand même.
    Si Del Piero n'était pas le numéro 1 entre 1994 et 1998, c'était le numéro 2.

    Avant sa blessure, il était à un niveau brutal. Ronaldo était sans doute plus....fenomeno dans les gestes techniques, la vitesse et avec sa puissance mais en club, c'était Del Piero qui réalisait les meilleures performances dans le saint des saints qu'est la C1.

    C'était le crack de la C1 avec Litmanen en numéro 2.
    Moi qui historiquement déteste la Juve, (beaucoup moins vraie depuis quelques années) je ne regardais les soirées de C1 de TF1 (Roger Zabel , Marianne Mako etc que pour observer ses exploits en CL).

    Fan du Barca, je le préférais pourtant largement à Ronaldo.
    Totti Chianti, je viens de lire que tu arrêtes ta carrière à la fin de la saison.
    Je sais bien Totti Chianti. C'est très subjectif. Vouloir casser un joueur, ça m'énerve déjà le concept mais alors en plus Del Piero....
    7 réponses à ce commentaire.
    Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
    samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13