1. //
  2. // 8e journée
  3. // Bilan

Ligue 2 : premier bilan, calmement

La 8e journée de Ligue 2 s'est disputée lundi soir et hier soir. L'occasion est bonne de dresser un premier bilan des forces en présence, des belles surprises, des déceptions et des franches bananes, dans ce championnat très ouvert, comme attendu.

Modififié
6 23
  • Des relégués en galère

    Que les futurs relégués de Ligue 1 soient prévenus : les exemples passés montrent qu'il est désormais de plus en plus difficile de remonter directement en élite. Ce fut déjà le cas la saison passée avec un 0 sur 3, un bilan qui devrait être encore répété à la fin de saison, car ni Ajaccio (12e), ni Sochaux (14e) et encore moins Valenciennes (17e) ne semblent en mesure de viser l'une des trois places du podium. Il faut dire qu'il est bien difficile de s'adapter au rythme différent de la L2, de se remettre des déceptions de la saison passée, de digérer la relégation et de retrouver une motivation nouvelle, surtout quand l'effectif a été décimé, ce qui est surtout le cas de Sochaux (J. Ayew, Carlão, Prcić, Corchia, Marange…). Du côté d'Ajaccio, malgré quelques « gros » noms encore présents dans l'effectif (Zubar, Fauvergue, Cavalli, Oliech, Pedretti…), la déception prime pour l'instant, à l'image de la défaite concédée mardi soir, à domicile face au Havre (0-1). Quant à Valenciennes, il va déjà falloir réussir à ne pas descendre, avant de songer à jouer les premiers rôles. La victoire 2-1 acquise lundi face à Clermont permet enfin de sortir de la zone rouge. Enfin un premier sourire après un été à oublier.


  • Un leader sous pression

    La méforme des « gros » profite pour l'instant à un outsider, installé seul en tête du classement. Ce leader se nomme Dijon, mais son avance sur la concurrence reste très fragile, avec une première défaite concédée lors de l'avant-dernière journée et une victoire acquise à l'arrache hier soir à domicile face à Créteil (2-1, deuxième but inscrit par Philippoteaux à la 87e). Reste que ce n'est pas une surprise de voir le DFCO jouer la montée, après deux derniers exercices très corrects (une 7e place puis une 6e) et une intersaison où l'entraîneur Olivier Dall'Oglio a choisi de miser sur la stabilité et quelques renforts judicieusement choisis (Reynet, Amalfitano, Rivière). Ce Dijon-là n'a encore qu'une maigre avance sur le reste de la troupe, mais a de quoi voir venir. Le déplacement à venir vendredi face à des Havrais renaissants doit permettre de voir ce que cette équipe a vraiment dans le bide.


  • Trois revanchards en pleine bourre

    On vous avait dit que les trois relégués avaient aussi bien galéré la saison passée. Il semblerait qu'il leur ait finalement fallu une saison pour digérer la descente, se réadapter et de nouveau jouer les premiers rôles. On parle ici de Troyes, actuel 2e du championnat, de Nancy, 3e, et de Brest, 4e. La renaissance la plus spectaculaire est à mettre à l'actif de Brest, souvent catastrophique la saison passée. Mais ce retour à la lumière était tout de même assez attendu, grâce à un effectif cohérent cornaqué par Alex Dupont et un extra-sportif de retour au calme. Nancy revient pleine balle disputer le podium grâce à un homme providentiel : Mana Dembélé, prêté par Guingamp (qui en aurait pourtant bien besoin…), auteur d'un quadruplé le week-end dernier puis d'un doublé salvateur mardi soir face à Tours (2-1). Avec 6 buts en 2 matchs, le voilà propulsé en tête du classement des buteurs, avec le Havrais Le Bihan et le Clermontois Saadi. Enfin, le retour en grâce de Troyes était également espéré dans l'Aube, avec l'expérimenté Furlan à la tête d'un bel effectif, mélange d'expérience (Nivet, Lacour, Gimbert, Darbion…) et de jeunes pousses (Jean, Pi, Court, Azamoum, Carole…).


  • D'ex-belles surprises dans le dur

    Certaines équipes semblent en revanche avoir laissé passer leur chance. C'est le cas de Niort, de retour à la normale avec une 11e place provisoire, après avoir joué les premiers rôles la saison passée. Les départs de Pallois et de Sala pour Bordeaux font forcément mal aux Chamois… C'est le cas aussi des Tourangeaux, catalogués depuis quelque temps déjà comme une séduisante grosse cote de la Ligue 2, mais qui sont cette saison orphelins de leur star Andy Delort. Adnane et Bergougnoux essaient de compenser, mais la 15e place actuelle est révélatrice des soucis du TFC, qui regarde plutôt dans le rétro que devant… En revanche, les Angevins paraissent increvables et parés à digérer toutes les déceptions. Éternels cocus de la L2, souvent placés pour la montée, jamais sur le podium à la fin de la saison, ils sont encore bien placés, en embuscade, en ce début d'exercice 2014/2015, avec une 6e place provisoire, malgré pourtant deux derniers matchs sans victoire. Si Yattara est reparti à Lyon, il a été remplacé illico par un autre attaquant efficace, Jonathan Kodjia, déjà auteur de 5 buts.


  • Pour qui le rôle de révélation ?

    Les saisons passées ont montré que l'une des trois places du podium au printemps était généralement squattée par une équipe surprise, qu'on n'attendait pas à ce niveau l'été précédent. Ce rôle ne devrait pas être dévolu à Auxerre, qu'on attendait dans le ventre mou et qui semble effectivement s'y complaire. Il ne devrait pas y avoir non plus d'effet Diacre à Clermont, ni d'effet Mamadou Niang à Arles-Avignon. Créteil, malgré l'apport de Piquionne, aura également du mal à jouer les premiers rôles. Au final, on distingue cinq bonnes surprises potentielles après ces 8 journées. La première se nomme Orléans, champion de National, auteur d'un début de saison tonitruant, mais qui semble actuellement dans le dur. Nîmes a des arguments à faire valoir, de même que Le Havre, malgré un rachat chaotique. On remarque aussi l'émergence de Laval depuis deux journées et autant de victoires. Mais la plus grosse surprise, c'est la 5e place du Gazélec Ajaccio, emmené par une bande de vieux briscards : Bréchet, Ducourtioux, Pujol. Opposé à Nîmes vendredi à domicile, le Gazélec peut se hisser sur le podium en cas de victoire.

    Résultats et classement de L2

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    M.Manatane Niveau : CFA
    L'AJ Auxerre a pu faire illusion. J'ai été voir le match contre Orléans, ça avait l'air prometteur devant (les vainqueurs de la dernière Gambardella comme Fumu-Tamuzo...) mais visiblement, le club est encore parti pour traverser la saison comme une ombre. La belle victoire à Troyes a été effacée par ce vilain nul contre Ajaccio.

    Il n'y a plus que dans les articles "rappelle-toi de la division 1 de ton enfance" pour faire rêver les supporters d'Auxerre...
    En tant que supporter de l'AJA, je ne peux que confirmer ce que tu dis...

    On y a cru au départ : belle présaison, montée des vainqueurs de la gamberdella, recrutement intéressant... mais au final, ca vaut quedal!!!

    Bref, encore une saison de merde à venir...
    JeanMichelLargué Niveau : District
    Si vous aviez vu la finale de la Gambardella, c'était pas bien beau Auxerre (et alors Reims, c'était encore pire).

    Pour la montée, je vois bien Dijon, Brest et Nancy. Mais il va y avoir une nouvelle surprise comme chaque années...
    AirForceOne Niveau : CFA2
    Et Orléans ? Il me semble qu'ils sont plutôt bien places notamment avec leur attaque Loris Arnaud Louisy Daniel
    Attention à Clermont qui joue bien et a pris la bonne habitude de mettre 2 poteaux par match. Avec l'intersaison qu'ils ont eu je les trouve très intéressants dans le jeu.

    Plus généralement, attention aux équipes qui commencent mal. Vu comme ce championnat est serré une grosse série de victoires sur la fin peut te permettre de monter en L1 et de griller Angers sur le fil.

    Et pour Auxerre si la génération gambardella joue, ça prendra peut être un peu de temps mais ça sera tout bénef' d'ici quelques saisons.. Il vaut mieux remonter avec une équipe cohérente qu'avec un tas individualités. Il manque sans doute une paire de grognard pour cornaquer tout ça mais on espère tous le retour de l'AJA en L1 pour y rester pas pour faire l'ascenseur.
    AirForceOne Niveau : CFA2
    Je confirme la finale de gambardella était une purge
    Il ne faut vraiment pas que le DFCO monte. C'est la pire équipe dijonnaise depuis bien des années, on est devant uniquement grâce à de la réussite sur certains matchs et les faux-pas des autres. On est très loin du jeu proposé lors de la montée en 2011. Monter avec une telle équipe, ça voudrait dire faire encore pire que lors de la première saison en L1.
    Et Luzenac ?? Ils en sont ou en ligue 2 tout se passe bien pour eux ?? Pourris de la LFP va ....
    Pas d'accord pour Auxerre messieurs!!

    Le schéma offensif repose sur 4 joueurs, où longtemps 3 ont été blessés. Nabab, Gragnic, Sammaritano + un attaquant.
    Mlombo a l'air d'une bonne pioche, ca fait depuis Jelen qu'on avait eu un 9 de talent!

    On verra quand l'effectif sera au complet !
    Seule la défense est peu rassurante mais bon, on verra.
    SladjanDjukic Niveau : District
    Il faut que Troyes réussisse à monter. Mais pour çà il faut envoyer du bois pendant toute la saison, j'ai assez bouffé de belles premières parties de saison (suivies d'une grosse baisse de régime pour finir 4e à la dernière journée) pour espérer trop vite...
    J'ai l'impression que cette année, en plus du fait que ça soit hyper disputé comme tous les ans, beaucoup d'équipes jouent vers l'avant, ça cherche à construire. On se fait quasiment plus chier en L1 qu'en L2. Sinon ils ont retrouvé une solidité défensive par contre offensivement soit ça joue très bien (contre Clermont, Angers ou Nancy) soit ça joue pas du tout et il ne faut pas avoir une corde et un tabouret à portée de mains.

    Et pour la journée d'hier, big up au Nancy/Tours, qui ont offert deux csc complètement moisis coup sur coup.
    Message posté par zoto
    Et Luzenac ?? Ils en sont ou en ligue 2 tout se passe bien pour eux ?? Pourris de la LFP va ....


    ok, Luzenac est sympathique, storytelling du petit club d'un petit village contre la grande méchante ligue (en fait, la DNCG) et l'horrible Thiriez-Voldemort-Dark Vador.

    mais ce serait bien d'avoir un article qui retrace toute l'histoire, parce qu'il me semble qu'il y a une grosse part d'amateurisme de leur part, qui a conduit à des retards de dépôt de dossiers, et j'ai la sensation que la plupart des gens (journalistes comme amateurs de foot) se contentent de la version simplifiée - Luzenac good, Ligue bad. Le problème c'est que Lens a eu le droit de monter, contrairement à Luzenac, mais le problème n'est pas que ces derniers n'ont pas pu monter, puisqu'il semble qu'ils n'avaient pas rempli les conditions (comme Lens).
    M.Manatane Niveau : CFA
    @ guiwaz:

    C'est pas faux, les blessures de Gragnic et Sammaritano ont fait du mal car ils ont bien planté dans les matches amicaux.
    Comme disent certains, oui la finale était digne d'une affiche de district, mais les petit François-Xavier a une vitesse folle, c'est prometteur mais, honnêtement, Auxerre peut-il encore conserver ses pépites pendant des années afin d'en faire des piliers de l'équipe A ? Soyons lucides, les récents exemples de Kaboul, NTep ou Diaby prouvent bien que non.
    L'AJA est désormais condamnée à former des bons joueurs pour les gros clubs, sans pouvoir ne serait-ce qu'amortir le coût de leur formation. Fini les générations Boumsong/ Kapo/ Cissé/ Mexes, malgré un super centre qui est un gouffre à euros.
    Le recours massif aux prêts faute de moyens, ces derniers temps, interdisent presque une montée tant l'équilibre de l'équipe est fragile d'une saison à l'autre. Même si les bonnes pioches comme Mbombo (pour l'instant) font plaisir.

    Côté défense, le choix de Puygrenier était pertinent, tout comme celui de lui confier le brassard, car il rassure derrière tout en apportant devant sur coups de pied arrêtés.
    Je reste persuadé qu'un autre grognard aurait été un plus. Je pense à Malouda ou même A.Diarra: même si les mecs sont en fin de course physiquement, quand on a joué une finale mondiale, en général, les ptits jeunes se taisent quand on parle.

    Pour finir sur une note optimiste, voir qu'on passe de la 20ème à la 9ème place avec une seule victoire, tout n'est pas perdu.
    Allez l'AJA !!!!
    Message posté par M.Manatane

    L'AJA est désormais condamnée à former des bons joueurs pour les gros clubs, sans pouvoir ne serait-ce qu'amortir le coût de leur formation. Fini les générations Boumsong/ Kapo/ Cissé/ Mexes, malgré un super centre qui est un gouffre à euros.
    Le recours massif aux prêts faute de moyens, ces derniers temps, interdisent presque une montée tant l'équilibre de l'équipe est fragile d'une saison à l'autre. Même si les bonnes pioches comme Mbombo (pour l'instant) font plaisir.


    vous auriez donc formé Boumsong ? Première nouvelle.
    frankis_lazer Niveau : Loisir
    J'aimerais bien plus d'article sur la ligue 2, des interviews car il y a pas mal de joueur qui ont galéré à l'image de Bekamenga, des belles histoires sans doutes à raconter avec des clubs qui ont de belles histoires . Ça changerait des articles inutiles sur la fausse crise du psg ou Bielsa
    Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
    Impossible de pronostiquer le classement final de VA. Pour l'instant, avec une préparation raccourcie et un recrutement à l'arrache on joue le maintien, mais c'est tellement serré...Bon si l'attaque parait plutôt pas mal (Nguette Le Tallec Puepon) il y a clairement une défense à consolider.
    Message posté par Brian Hainaut
    Impossible de pronostiquer le classement final de VA. Pour l'instant, avec une préparation raccourcie et un recrutement à l'arrache on joue le maintien, mais c'est tellement serré...Bon si l'attaque parait plutôt pas mal (Nguette Le Tallec Puepon) il y a clairement une défense à consolider.


    honnêtement, à part le craquage contre nous (le HAC), je vous ai trouvés très costauds, niveau top 5.

    d'ailleurs pour moi les promus seront :

    Nancy
    Brest
    VAFC
    M.Manatane Niveau : CFA
    Message posté par ouam


    vous auriez donc formé Boumsong ? Première nouvelle.


    Boumsong a été formé au Havre, mais on retient les noms de ces quatre joueurs pour parler de la superbe équipe époque 2001/ 2004.

    Maintenant, tu pouvais aussi opter pour la solution "j'essaie de proposer quelque chose, une opinion ou autre au lieu de juste reprendre sur des détails pour prouver je ne sais quoi à je ne sais qui", mais c'est vrai que c'est tellement mieux de critiquer courageusement derrière son écran...
    Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
    Message posté par ouam


    honnêtement, à part le craquage contre nous (le HAC), je vous ai trouvés très costauds, niveau top 5.

    d'ailleurs pour moi les promus seront :

    Nancy
    Brest
    VAFC


    que le Dieu du foot te donne raison mon bon
    Réference aux Neg'marrons dans le titre de l'article ?
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Malouda, la cote d'amour
    6 23