En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

Ligue 2 : affluence en baisse

Modififié
Depuis le début de saison en Ligue 2, pas un stade n’échappe aux banderoles incendiaires envers le nouveau diffuseur, beIN Sport, et ses horaires mal sentis. En cause, les rencontres se disputant le vendredi à 18h45, compliquant sensiblement le suivi de leurs clubs pour la majorité des supporters.

Un courroux relayé par les statistiques de fréquentation des enceintes sur les cinq premières journées : 90 000 spectateurs en moins selon les chiffres officiels de la LFP, une chute de 23% par rapport à la saison précédente.

Même si les conditions climatiques et la crise sont passées par là, on ne peut pas tout leur imputer. Le public de travailleurs actifs et d’étudiants est fortement touché par ces nouvelles mesures, et est progressivement redirigé vers son canapé pour distiller ses encouragements.

Un phénomène amplifié par la perte de locomotives en matière d’affluence, qu’il s’agisse de la montée de Bastia, Troyes et Reims, ou de la descente de Metz, Boulogne et Amiens, généralement copieusement garnis. De plus, l’augmentation des droits télévisuels, passés de 13 à 18 millions d’euros, ne sera pas compensée par le montant général des droits perçus par la deuxième division (baisse de 61 millions d’euros).


En attendant, la grogne perdure. Pas sûr, cependant, qu’elle soit entendue. AG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Quand Conte snobait Elia