1. //
  2. // 24e journée

Ligue 2 : à qui la montée ?

Gazélec Ajaccio – PSG ? Laval – OM ? Pas des affiches de Coupe de France, mais peut-être de Ligue 1 l'année prochaine. Car après 23 journées de L2, une dizaine d'équipes se tirent la bourre pour la montée, et si Troyes s'est détaché, tout est possible derrière, surtout les surprises. Alors si vous avez préféré The Voice au multiplex du vendredi soir, voici une petite remise à niveau avant l'emballage final.

4 22
  • Ils y vont tout droit : Troyes (1er)


    Deux ans après l'avoir quittée, Troyes est bien parti pour retrouver la Ligue 1. Un peu moins joueuse qu'avant, plus tueuse, l'équipe de Jean-Marc Furlan est de loin la meilleure de Ligue 2. Son plus mauvais classement cette saison ? Septième, au soir de la… 1re journée. Après une petite baisse de régime en octobre, l'ESTAC a repris sa progression et, avant sa défaite à Laval (2-1) et son nul contre le GFC Ajaccio le week-end dernier (1-1), restait sur une série de sept victoires consécutives… sans prendre le moindre but ! Avec huit points d'avance sur le quatrième, le matelas est confortable et la montée peut être envisagée sereinement. Déjà très costaud, l'effectif s'est même renforcé lors du mercato d'hiver avec la signature de l'ancien Lavallois Christian Bekamenga (18 buts la saison dernière). Le toujours excellent Benjamin Nivet (38 ans), qui vient de prolonger son contrat d'une année supplémentaire, aura sans doute droit à une nouvelle saison dans l'élite.

  • Ils sont très bien placés : Brest (2e), Dijon (3e)


    Si le championnat s'arrêtait maintenant, Brest et Dijon seraient dans le bon wagon pour la L1. Et à la fin de la saison ? À coup sûr, ils n'en seront pas loin. Comme en 2010, l'année de la dernière montée, Brest a mis son destin entre les mains d'Alex Dupont et a eu bien raison. Sur la rade, « Sir Alex » est comme chez lui. Efficace, qui ne paye pas de mine, mais qui fait le boulot, son équipe lui ressemble. Avec un très bon Alexis Thébaux dans les buts, Wilfried Moimbé qui prend de l'épaisseur derrière et Bruno Grougi de retour au top au milieu, le SB29, deuxième meilleure défense (derrière Troyes), n'a pas beaucoup de faille. Et les récentes arrivées de Youssef Adnane et Gaëtan Courtet vont peut-être régler les petits soucis offensifs.

    Quant à Dijon, on ne sait plus vraiment quoi en penser et ce que donneront ses prochains matchs. Leurs trois ou quatre prochaines sorties donneront en tout cas un gros indice sur la capacité des Bourguignons à retrouver une élite qu'ils n'ont connue qu'en 2011-2012. Installés en tête depuis la 6e journée grâce à un paquet de victoires arrachées dans les dernières minutes, le club rouge et blanc avait la tête du candidat idéal pour la montée. Ensuite, la machine s'est grippée, et le DFCO a concédé quatre défaites d'affilée, tombant à la 5e place. Mais la victoire samedi dernier contre Sochaux (1-0), grâce à un but dans les arrêts de jeu, a stoppé l'hémorragie et les a remis sur le podium. Peut-être un vrai tournant pour une équipe qui a vu Romain Philippoteaux, son meilleur joueur, filer à Lorient le dernier jour du mercato.

  • Ils sont encore dans le coup : Angers (4e), Sochaux (5e)


    À Angers, la dynamique est un peu différente. Quasiment jamais sur le podium depuis le début de saison, le SCO reste en embuscade, mais n'arrive pas à franchir le palier nécessaire. Peut-être une question de temps pour l'équipe de Jonathan Kodjia, le goleador du championnat (14 buts), qui vise une montée avec laquelle elle flirte avec régularité depuis sept ans.

    Pour Sochaux, le constat est presque le même que pour Brest. Deuxième meilleure défense, mais seulement treizième attaque (juste derrière le SB29), les anciens pensionnaires de l'élite ont mis du temps à digérer la relégation, mais montent petit à petit en puissance. Avant-dernier au soir de la 6e journée, les hommes d'Olivier Echouafni, qui s'appuie sur un mélange entre jeunes (Toko Ekambi, Ilaimaharitra, Habran,…) et plus anciens (Pelé, Mignot, Faussurier,…) sont désormais très difficiles à bouger. Comme Brest, le jeu proposé ne fait pas lever les foules, mais en L2 la problématique est ailleurs.

  • Ils peuvent créer la surprise : GFC Ajaccio (6e), Laval (8e)


    Comme tous les ans en Ligue 2, un promu joue les premiers rôles. Et cette saison, c'est le Gazélec Ajaccio qui s'y colle. Lancé pleine balle après sa 3e place en National, le « Gaz » espère imiter Metz, qui a enchaîné deux montées consécutives. Même si l'effectif, dont la majorité était déjà présent l'an passé, semble un peu court, les Corses ont un vrai coup à jouer dans un championnat où personne ne se détache. Septième attaque et neuvième défense, le Gazélec est solide et ses trois vieux briscards (Bréchet, Ducourtioux, Pujol) peuvent être un atout précieux dans le money time. Quant à Laval, imprenable à domicile (aucune défaite), là aussi les espoirs sont permis. Programmés pour jouer le maintien, les Tangos ont peut-être une chance en or de regoûter à l'élite, plus fréquentée depuis 1988-1989. Il faudra pour cela réussir à transformer en victoires des matchs nuls dont ils sont les rois (13 en 23 matchs).

  • Ils partent de loin : Auxerre (7e), Nancy (9e), Nîmes (10e)


    Pour ces trois-là, le retour en Ligue 1 est un doux rêve. Mais un rêve qui peut se transformer en réalité avec un parcours presque sans faute jusqu'à la 38e journée. Pour l'AJA, le podium n'est qu'à quatre points, mais elle devra doubler quatre clubs pour y parvenir. Pas impossible pour une équipe qui a eu du mal à démarrer, mais qui prend tout doucement forme et qui a montré une partie de son potentiel il y deux semaines lors du « Bourgognico » contre Dijon (3-0), mais très difficile. C'est encore plus vrai pour le Nancy de Pablo Correa, qui a signé contre Brest (2-1) sa première victoire en championnat depuis la mi-novembre, alors qu'on le pensait définitivement perdu pour la montée. Pour Nîmes, 17e, il y a encore cinq journées, se trouver là est déjà un petit exploit, alors n'en demandons pas trop.


    Par Axel Bougis
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • C'est pas le samedi soir The Voice ?...
    PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
    Sochaux et Auxerre ça ferait plaisir pour le côté historique quand même. Mais ça risque de pas être pour tout de suite.
    Avec Créteil aussi, pour enfin avoir un derby "parisien".
    O_breizhilien Niveau : DHR
    Je connais pas bien les villes des clubs concurrents à la montée, mais à Brest le public le mérite. C'est vraiment une ville de foot, je me souviens encore du soir de la montée en 2010 et de la folie dans les rues et place de la mairie jusqu'à 5h du matin, de poyet faisant un cul-sec avec les supporters au Pénalty... So Foot avait d'ailleurs fait un superbe article dans la version papier quelques mois plus tard, écrit par Miossec, qui reflétait vraiment l'ambiance que l'on peut trouver à Brest.

    Et puis il n'y a pas assez de clubs bretons en ligue 1 !
    O_breizhilien Niveau : DHR
    Je ne connais pas bien les villes des clubs concurrents à la montée, mais à Brest le public le mérite. C'est vraiment une ville de foot, je me souviens encore du soir de la montée en 2010 et de la folie dans les rues et place de la mairie jusqu'à 5h du matin, de Poyet faisant un cul-sec avec les supporters au Pénalty... So Foot avait d'ailleurs fait un superbe article dans la version papier quelques mois plus tard, écrit par Miossec, qui reflétait vraiment l'ambiance que l'on peut trouver à Brest.

    Et puis il n'y a pas assez de clubs bretons en ligue 1 !
    Ce vendredi Auxerre gagne contre Troyes, et avec les défaites combinées des concurrents, on est sur le podium et on revient en L1.
    Dans le même temps, on élimine Brest puis Paris et enfin Concarneau lors de la finale de la Coupe de France, et on obtient notre 5ème titre national dans cette compétition
    Note : 12
    Message posté par Guiwaz
    Ce vendredi Auxerre gagne contre Troyes, et avec les défaites combinées des concurrents, on est sur le podium et on revient en L1.
    Dans le même temps, on élimine Brest puis Paris et enfin Concarneau lors de la finale de la Coupe de France, et on obtient notre 5ème titre national dans cette compétition


    Guy Roux prend le pouvoir en France grâce à la puissante industrie de la Cristalline et la vie de Djibril Cissé est enseignée dans les écoles
    Message posté par PauletaSusicGaucho
    Sochaux et Auxerre ça ferait plaisir pour le côté historique quand même. Mais ça risque de pas être pour tout de suite.
    Avec Créteil aussi, pour enfin avoir un derby "parisien".


    Vu la façon dont joue l'AJA je pense qu'il ne vaut mieux pas monter en L1. Déjà ce ne sera pas possible, mais si ça arrive, ça ne servira à rien de monter pour faire l'ascenceur.
    Message posté par Guiwaz
    Ce vendredi Auxerre gagne contre Troyes, et avec les défaites combinées des concurrents, on est sur le podium et on revient en L1.
    Dans le même temps, on élimine Brest puis Paris et enfin Concarneau lors de la finale de la Coupe de France, et on obtient notre 5ème titre national dans cette compétition


    En ayant 4 points de retard sur Dijon qui est 3eme, meme une victoire contre l'ESTAC ne nous permet pas de monter sur le podium...
    Message posté par FCP84


    En ayant 4 points de retard sur Dijon qui est 3eme, meme une victoire contre l'ESTAC ne nous permet pas de monter sur le podium...


    C'est pas ça les fameux matchs à 6 points ?
    Message posté par Quiksta


    C'est pas ça les fameux matchs à 6 points ?


    Même si ça reste le plus grand derby de France, la victoire de l'AJA ce soir sur Troyes, ne nous raportera que 3 points malheureusement.

    Et je valide avec Auxerre haha
    Mario Bat l'autre et lis Niveau : District
    Message posté par FCP84


    Vu la façon dont joue l'AJA je pense qu'il ne vaut mieux pas monter en L1. Déjà ce ne sera pas possible, mais si ça arrive, ça ne servira à rien de monter pour faire l'ascenceur.


    Je suis pas totalement d'accord avec toi. Premièrement, le niveau de jeu évolue de matchs en matchs, la montée sera compliquée, mais jouable, surtout que les équipes devant se trouent assez régulièrement. La dernière défaite remonte quand-même au 31 octobre, ça fait une belle période d'invincibilité. Y'a certes eu beaucoup de nuls, mais en attendant on n'a pas perdu.

    Et puis pour ce qui est de faire l'ascenseur, y'a des équipes comme Evian et Bastia qui risquent de se maintenir (une fois de plus), donc je ne pense pas qu'on soit automatiquement condamnés à descendre si jamais on monte.

    (Oui, on a pris 3-0 en Coupe contre Bastia, mais c'était contre un Cissé en forme, et c'est de plus en plus rare)
    La bonne nouvelle étant que Nancy ne montera pas. Il y aura de nouveau un derby en Lorraine, qui est bien évidemment grenat, mais ça tout le monde le sait.
    Troyes y est presque, après, je vois bien Ajaccio créer la surprise.
    ils sont injouables à domicile et s'améliorent à l'extérieur.
    Brest a perdu contre les grosses équipes, ils vont finir au pied du podium.
    Et si Dijon ne se ressaisi pas ce sera pareil.
    ça risque de se jouer à la diff de buts aussi, c'est hyper serré.
    Mon prono : Troyes, Sochaux, Ajaccio.
    Dijon, c'est la grande escroquerie de la saison, et je dis ça en qualité de supporter dijonnais. Le DFCO s'est retrouvé là sans trop savoir comment, en profitant des faiblesses des supposés gros (Sochaux, Nancy, Angers) et en grattant des victoires improbables. Si ça tient toute la saison et qu'on monte, le retour à la réalité va faire très mal en Ligue 1.
    Message posté par AlexMinot
    Dijon, c'est la grande escroquerie de la saison, et je dis ça en qualité de supporter dijonnais. Le DFCO s'est retrouvé là sans trop savoir comment, en profitant des faiblesses des supposés gros (Sochaux, Nancy, Angers) et en grattant des victoires improbables. Si ça tient toute la saison et qu'on monte, le retour à la réalité va faire très mal en Ligue 1.


    C'est vrai qu'il y a eu bcp de victoire à l'arrache, en fin de match.
    En plus ce soir Dijon joue à Niort, un match difficile contre une équipe qui joue le maintien et n'a pas gagné à domicile depuis presque 5 mois. Match très compliqué sans Amalfitano, Rivière ni Mollet.
    Elcocolonel Niveau : DHR
    Message posté par macdermot
    La bonne nouvelle étant que Nancy ne montera pas. Il y aura de nouveau un derby en Lorraine, qui est bien évidemment grenat, mais ça tout le monde le sait.


    Ouais ça paraît dur pour l'ASNL, mais la nouvelle génération formée au club (Walter, Lusamba, Diagne, Amadou...) a quand même un bon potentiel. Hâte de voir des derbys l'an prochain qui risquent d'être moins ridicule pour les rouges et blanc que l'année Sakho.
    Et la Lorraine est loin d'être grenat, mais ça fait plaisir de voir qu'au moins, il y a des camarades de l'est sur sofoot.
    Cela va être encore compliqué pour le SCO, depuis 7 ans ils touchent le podium mais n'arrive à finir.
    Cette année, c'est pour le SCO !! Début d'année bcp moins bon que les années passées mais mnt on revient bien ! Allez !
    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Sochaux ça craint vraiment en attaque cette année... Et je dis ça en tant que supporter sochalien depuis mes 7 ans, donc très très longtemps... alors certes contre Dijon on marque un but valable qui est refusé et on se prend le but sur l contre, mais on va pas se mentir vu le niveau de l'attaque on méritait pas mieux qu'un match nul dans tous les cas... Après j'espère évidemment la montée, mais l'an prochain il va falloir enfin un investisseur sérieux...
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    4 22