En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. // Bilan
  2. //
  3. // Ils ont dit

Ligue 1 : la saison 2013/2014 en citations

En salle de presse, en moins de 140 caractères, en entretien toujours plus exclusif, sur des parkings, devant les caméras, en tribunes, à chaud ou via communiqué, tous les acteurs de la Ligue 1 s'en sont donné à cœur joie lors de la saison qui vient de s'écouler. Pour notre plus grand bonheur.

Modififié

Août - Décembre :

« Nous avons accepté la proposition de Newcastle, pour un transfert à hauteur de 8 millions d'euros, plus 2 millions de bonus. (…) J'ai bon espoir que les choses soient réglées dans les 24 ou 48 heures. » Jean-Michel Aulas, à propos du transfert de Bafétimbi Gomis, le 2 août 2013.

« Si vous voulez, mettez-moi un collier autour du cou et donnez-moi des coups de fouet. » Florian Thauvin à Frédéric Paquet, le directeur adjoint du LOSC, selon Adil Amazzough, dit « Le Boucher » , en août 2013.

« Jean Fernandez est un entraîneur d'expérience, reconnu en France. L'an dernier, Nancy pressait beaucoup et jouait très bien. » Claudio Ranieri, le 18 août 2013.

« Il est important d'avoir plusieurs arcs à son flèche.  » Henri Saivet, archer bordelais, le 27 août 2013.

« C'est vrai que c'était un rêve pour moi de rejoindre l'Olympique de Marseille, c'est mon club de cœur. » Florian Thauvin, grand romantique, le 3 septembre 2013.


« Bouuuuuuuuuuuuuh !  » Les 34 459 spectateurs de l'Allianz Riviera, lors de son inauguration par Patrick Bruel, le 22 septembre 2013.

« La tâche sera très complexe.  » Ariel Jacobs, lucide, en arrivant à Valenciennes, le 15 octobre 2013.

« Dès le début de saison, il nous a préconisé de prendre ça (créatine et compléments alimentaires, ndlr), j'étais l'un des seuls à refuser catégoriquement. Donc on a eu quelques discussions ensemble... » Cédric « Christophe Bassons » Hengbart, à propos de Fabrizio Ravanelli, le 6 novembre 2013.

« Ça suffit ! Ces quelques crétins qui s'intitulent supporters ne se rendent même pas compte qu'ils ruinent l'image du football. Une seule solution : la répression.  » Frédéric Thiriez, après les incidents lors de Nice-Saint-Étienne, le 24 novembre 2013.


« Je ne lui en veux pas, c'est un mec bien, mais je pense que j'ai fait une connerie en le recrutant.  » Louis Nicollin, en parlant de Jean Fernandez, le 30 novembre 2013.

« Avec ce groupe-là, jusqu'à la fin de la saison, on ne peut pas rester en Ligue 1. C'est impossible.  » Hervé « Never Give up » Renard, le 25 décembre 2013.

Janvier - Mai

« Et puis il y a l'équipe de France. Généralement, on part à une Coupe du monde avec trois ou quatre attaquants. Devant moi, il y a du monde, mais Cissé, on le mettra peut-être dans la liste. » Djibril Cissé, plein d'ambition en arrivant à Bastia le 27 janvier 2014.

« Avec un triplé, je ne pouvais pas mieux commencer 2014. La standing-ovation ? C'était facile, ils n'étaient que 500 dans les tribunes. » Zlatan Ibrahimović, après une victoire 5-2 du PSG à Brest, le 8 janvier 2014.


« J'ai toujours été fan du monde sous-marin. J'ai regardé toutes les aventures du commandant Cousteau sur le Calypso, et même de son fils. Elles me fascinent toujours ! J'ai une prédilection pour les cétacés, les documentaires sur les baleines, les orques. Je viens de recevoir le DVD que j'ai commandé à la Fnac en début de semaine : Le festin des orques. Ce sont les cétacés les plus intelligents, ils ont des techniques de chasse incroyables. » Modou Sougou , le 12 janvier 2014 dans une interview à So Foot.com.

« Soner Ertek, merci pour tes messages. Ne te culpabilise pas pour ce qui s'est passé. Ce sont les accidents du football. » Radamel Falcao, le 25 janvier 2014.

« Si l'équipe ne gagne pas, on peut dire que Cheick n'a pas été bon. » Cheick Diabaté, le 12 février 2014.

« J'aime lire l'après-midi sur ma terrasse, quand il fait beau à Saint-Étienne. » Jonathan Brison, le 21 février 2014.

« T'es encore plus laid à la télévision que dans la réalité. » Zlatan Ibrahimović à Zoumana Camara, devant les caméras de beIN Sports, le 23 février 2014.

Vidéo

« Je suis content, parce que l'espace d'un instant, les mécréants vont fermer leurs gueules. Et ça, ça me plaît. Et j'espère qu'ils vont encore fermer leurs GUEULES un paquet de fois jusqu'à la fin de saison. Et qu'à la fin de saison, ils ferment leurs GUEULES jusqu'à la fin de saison prochaine.  » Pascal Dupraz, le 28 février 2014, après une victoire 2-0 de l'ETG contre Nantes.

« La plupart d'entre nous aurait le niveau pour jouer à Paris. Mais aucun joueur marseillais ne rêve de jouer au PSG. » André Ayew, le 1er mars 2014, à la veille de la défaite 2-0 des Marseillais au Parc des Princes.

« Ils sont nuls. » Jean-Louis Triaud, président énervé, à propos de ses joueurs, suite à une défaite 2-0 de Bordeaux à Sochaux, le 2 mars 2014.

« J'ai eu une proposition pour signer à Manchester United en 2005. J'avais même rencontré Sir Alex Ferguson à Nice. On avait déjeuné ensemble et il m'avait dit qu'il avait confiance en moi. Mais j'ai finalement choisi de prolonger mon contrat avec le PSG. » Bernard Mendy, le 13 mars 2014.

« D'ici un mois, je serai français. Je dois profiter de cette opportunité. Il y a l'équipe de France, aussi. On ne sait jamais. » Brandão, le 16 mars 2014.

Un one-man show surréaliste de Rolland Courbis en conférence de presse, le 20 mars 2014 :


«  Donnez-moi une bonne raison d'être jaloux de Thauvin !  » Mathieu Valbuena, le 27 mars 2014.

« On s'est fait chier.  » Francis Gillot, le 29 mars 2014, après un 0-0 entre Nantes et Bordeaux.

« Tu nous as promis 15 buts, tu n'en a mis que 2 !  » Un supporter valenciennois, s'adressant à Jean-Christophe Bahebeck, en avril 2014.

« Vous savez que l'entraîneur, c'est comme le mari cocu, c'est le dernier à savoir les choses... » Claudio Ranieri, le 24 avril 2014.


« La musique, c'est ma life. » Guillaume Hoarau batteur à ses heures perdues, le 28 avril 2014.

«  Tu viens là-bas, maintenant, je te nique ta mère ! » Jean-Armel Kana-Biyik, a un supporter énervé par la défaite en finale de la Coupe de France, le 8 mai 2014.

« C'est pas banal, de se tromper trois fois à tort. » Jean-Michel Aulas, le 10 mai 2014, à propos de l'arbitre de Lyon-Lorient (0-1).

« Champion, mon frère ! » Lucas Moura, 18 mai 2014.

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 34 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 84
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40