Ligue 1 : La fiche de Lorient

Orphelins de Christian Gourcuff, les Merlus vont devoir tuer le père cette saison. Pas une mince affaire, surtout sans Aliadière ni Monnet-Paquet. Qu'importe, à Lorient, on sait se contenter de peu.

Modififié
15 5
  • Bilan de l'été :


    Depuis son retour en L1 en 2006, Lorient s'est inspiré d'équipes comme Rennes ou Toulouse pour se caler bien à son aise dans le milieu du classement. Un entraîneur indéracinable, quelques bons buteurs devant et, au final, une formation qui n'emmerde personne. Mais cet été, les Merlus ont rattrapé leur discrétion d'antan. Si Christian Gourcuff avait depuis longtemps choisi de quitter la Bretagne, il a ensuite été imité par Monnet-Paquet (St-Étienne) puis tout récemment par l'éternel espoir Jérémie Aliadière, qui a décidé que 31 ans était un bel âge pour aller s'en mettre plein les fouilles au Qatar. Rayon arrivées, c'est pas folichon : elles viennent toutes de Ligue 2 (Le Goff, Lecomte, Mesloub et Benjamin Jeannot, tout de même auteur de six buts l'an passé…). En plus la prépa a été compliquée (trois nuls, une défaite – face à Laval), Sylvain Ripoll a beau savoir que le club aimerait encore engager, il va certainement se faire dedans si ses apôtres se font taper par les élitistes de Monaco dès la première journée.

  • Le portrait-robot :


    6% godaille dont Aliadière ne voulait plus depuis longtemps
    9% ventre mou. Rennes, Toulouse, Montpellier et Bordeaux sont au courant
    20% Barça de l'Ouest
    44% Festival Interceltique
    10% Il est frais mon merlu
    11% fantôme de Christian Gourcuff


  • Le coefficient de résistance aux nouveaux riches :


    Quand on a abrité l'une des plus grandes bases de sous-marins de la Seconde Guerre mondiale, qu'on s'est mangé pour la peine 4 000 tonnes de bombes, qu'on s'y est battu jusqu'en mai 1945, qu'on est « morte pour la France » et décorée de la Légion d'Honneur et de la croix de guerre, c'est pas des rigolos récemment pleins aux as qui envoient des Portugais et des Brésiliens en éclaireurs qui vont nous faire peur. Surtout que l'argent, on connaît : notre nom vient d'un navire marchand, le Soleil d'Orient, échoué au large de Madagascar en 1681 avec une précieuse cargaison de plus de 800 000 livres d'étoffes de coton, de soie, d'épices, d'or, d'argent, de pierres précieuses. Et au pire, on a toujours le Soldat Louis pour nous protéger. 81%

  • Le joueur à suivre : Sadio Diallo


    En général, quand on prolonge le prêt d'un joueur, c'est qu'on est satisfait, mais pas assez convaincu pour passer à l'achat. En dix titularisations, Sadio Diallo a marqué trois buts l'année passée en Bretagne. Ouais mais bon, à côté, y a eu l'explosion d'Aboubakar. Donc cette année, on peut recommencer à zéro et croire en l'international guinéen (7 buts en 19 sélections quand même) qui est un des rares Merlus à avoir fait une préparation correcte cet été. En plus, c'est l'un des seuls à se réjouir du départ de Gourcuff.


  • La recrue-type :


    Tu étais en Ligue 2 l'an passé ? Tu n'as pas spécialement fait une saison d'enfer, mais tu as encore moins de 24 ans ? Le FC Lorient t'ouvre ses portes ! Entre la visite des studios de TV Breizh et le Festival Interceltique, n'oublie pas d'assurer rapidement une 8e place consécutive et historique aux Merlus.

  • Tribune VIP : Jean-Yves Lafesse


    Né à Pontivy, l'humoriste a évolué au Stade Sontivyen, arrière droit, jusqu'en minimes deuxième année. Du coup, solidarité régionale oblige, il aime bien les Merlus, et Arnaud Le Lan, autre natif de la commune. « Le foot pour moi, c'est une drogue dure. Au même titre que l'aquariophilie, la musique, le vin... et les femmes (...mais un peu moins maintenant) » avait-il d'ailleurs déclaré en 2011 au Télégramme, avant de donner le coup d'envoi d'un match contre Lyon. En revanche, on ne sait pas si Alain, qui a enseigné au Lycée Dupuy-de-Lôme, aimait les Merlus.

  • Le slogan :


    « Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l'ont pas cherchée. » Pas besoin d'Europe.

  • Tu sais que Lorient va se sauver à la dernière journée parce que…


    - Les joueurs sont perdus sans Christian Gourcuff
    - Bruno Ecuele Manga va se briser le genou contre Falcao lors de la première journée et rater toute la saison
    - Aboubakar va se tirer à West Brom
    - Tout le monde s'est habitué au synthétique
    - Mais Alain Traoré va changer son monde de fonctionnement pour performer en mai plutôt qu'en août. Monaco encaissera donc un triplé du Burkinabé le 23 mai au Moustoir. Suffisant pour doubler l'OM sur le fil, que n'a pas réussi à remettre à flots Albert Emon.

  • Et si Lorient était une femme


    Elle serait rousse, mi-cuivre mi-poil de carotte, au carré un peu lâche et bouclé. Pas très grande, un peu boulotte, une peau cuivrée par les journées passés au Festival Interceltique. Une petite bouille pleine de taches de rousseur, surtout son petit nez, avec des yeux verts qui ont l'air de rêver et un sourire d'enfant. Un petit cœur.

  • La chanson de la saison


    Gérard Blanc - Une autre histoire

    Youtube


    Par Charles Alf Lafon et Émilien Hofman
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    "Elle serait rousse, mi-cuivre mi-poil de carotte, au carré un peu lâche et bouclé. Pas très grande, un peu boulotte, une peau cuivrée par les journées passés au Festival Interceltique. Une petite bouille pleine de tâches de rousseur, surtout son petit nez, avec des yeux verts qui ont l'air de rêver et un sourire d'enfant. Un petit coeur."

    Chacun ses délires, les mecs. Mais restez tout de même discrets...
    LincolnDeGalatasarayOnT'OubliePas Niveau : Loisir
    On s'est débarrassé de Nancy, maintenant plus que Lorient et on entendra plus parler de ces putains de synthétiques!!!
    volontaire82 Niveau : Loisir
    A la différence de Toulouse et Rennes, qui n'ont entamé leur mutation que récemment, et avec plus ou moins de succès, Lorient a toujours été désireux de montrer du beau football, en dépit de leur budget dérisoire, et surtout de la perte de la moitié de l'effectif tout les ans. Sérieux, Gignac Amalfitano Gameiro Monnet Paquet Koscielny Aliadiere Lemina Corgnet Morel tu peux vraiment te faire une équipe super solide avec ça...

    Maintenant comme c'est la L1, ca va finir comme VA, le départ des piliers petit à petit, et la régression vers la zone rouge,car ici le beau jeu ne paie pas. Sans vouloir être méchant, je flippe un peu pour eux cette année quand même.
    Jean-Marcel Colissimo Niveau : DHR
    "10% Il est frais mon merlu" ahah :D
    Fée Indouno Niveau : DHR
    Bizarre que Diallo ai autant de mal a franchir le palier L2 => L1. Je le regardais quand il était a Bastia c'était vraiment un très bon joueur
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    15 5