En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Présentation

Ligue 1 : La fiche de Bordeaux

Les Bordelais attendaient Zidane pour succéder à Gillot, ils ont eu Sagnol. Pas mal quand même. L'éphémère sélectionneur des Espoirs débarque en Gironde avec beaucoup d'idées, mais un effectif aussi limité que celui de son prédécesseur. Malgré tout, les supporters des Girondins comptent sur toi pour les sauver, Willy.

Modififié
  • Le bilan de l'été


    Construction du stade au Lac oblige, l'opération dégraissage entamée l'année dernière se poursuit de belle manière cet été, avec pas moins de sept départs chez les Girondins : si le retour au bercail de Henrique a fait saigner le cœur des supporters marine et blanc, Chalmé et Bellion sortent par la petite porte. Hoarau le sapeur, Savić l'Arlésienne serbe, Bréchet le pompier réserviste et N'Guemo le fauconnier aussi. Vide comblé à moitié par les arrivées du Chamois Pallois et du Corse Khazri, ainsi que par les retours de prêt de Plašil, Sala et Laborde (illico re-prêté, cette fois-ci à Brest). Clairement, le club veut s'appuyer sur le centre de formation. Les 33 ans d'Alou Diarra qui attendent toujours un contrat du côté du Haillan en savent quelque chose. Ça tombe bien, ancien manager des équipes de jeunes, puis des U21 français, Sagnol a donné plusieurs années dans le minot. Mieux, il arrive avec des ambitions tactiques. Du coup, il expérimente : une compo inédite en 2-3-2-3 avec une charnière Orban-Sertic face à Bruges et un positionnement pirloesque de Plašil face à Donetsk. Les résultats sont mitigés (une victoire, une défaite, deux nuls), mais les intentions encourageantes. Surtout si Bordeaux, comme l'a réclamé Sagnol, recrute un défenseur et un attaquant supplémentaire.

  • Le portrait-robot


    24%, comme l'âge moyen du groupe bordelais. Sans Gaëtan Laborde, 20 ans, prêté à Brest.
    9%, comme le reste de ligaments dans les genoux de Jussiê. Et donc son nombre de matchs joués dans la saison.
    12%, comme le degré d'alcool contenu dans le vin rouge et son raisin, dont les feuilles garnissent le maillot « Grand Cru » de la saison 2014-2015. Attention, de liquette à piquette, il n'y a qu'une lettre.
    18%, comme le nombre d'années passées par Triaud à la tête des Girondins. Majorité, pour lui.
    26%, comme le nombre de points au Scrabble pour Azbe Jug. Définition : gardien remplaçant slovène. Ouais, les noms propres sont autorisés en Gironde.
    11%, comme le numéro d'Emiliano Sala, la pointe argentine qui va faire maigrir pas mal de défenses de L1.

  • Le coefficient de résistance aux nouveaux riches : 50%


    La filière lusophone a toujours turbiné plein pot du côté de la Gironde : à Bègles et dans le quartier des Capucins côté portugais, dans le carnet de Charles Camporro côté brésilien. Lors de la réception de Monaco à Lescure, Leonardo Jardim demande à Carvalho et Moutinho de lever le pied, sous peine de les priver de shopping à l'Adega Lusitana, LE supermarché portugais de Bordeaux. Quant à la colonie brésilienne parisienne, elle rendra hommage au service rendu à la nation auriverde par l'ancien directeur sportif des Girondins avec un CSC de David Luiz. Résultat : les Marine et Blanc s'en tirent avec deux nuls. À la fin de la saison, Leonardo Jardim et Thiago Silva reviendront même en villégiature dans la région : le premier pour l'immanquable Fête de la morue béglaise ; le second pour soigner son retour de tuberculose, en compagnie de Jussiê, au sanatorium du Moutchic, rouvert pour l'occasion. Sportivement, en revanche, les Girondins prendront deux tôles à l'extérieur. Obrigado.

  • Le type à suivre : Jaroslav Plašil


    Cette petite retraite au Stadio Angelo Massimino de Catane aura fait un bien fou au trentenaire. Au pays du football qui marche, Jaroslav a pu admirer pendant un an l'interminable été indien de Pirlo, sa barbe de trois jours et ses caresses distillées devant la défense. Contre Donetsk, en amical, le tacticien Sagnol a replacé le Tchèque en 6 créatif derrière Sertic et Khazri : une petite réussite malgré la défaite. Et parce que sa qualité de passe et de conversation de balle sont inversement proportionnelles à sa pointe de vitesse, le blond peut revivre dans ce rôle de regista tout en volute et pondération. D'autant que le départ de N'Guemo, compilé aux lacunes de Poko, lui laisse le champ libre. Bordeaux sera donc une équipe plus chiante à jouer qu'à voir jouer. Enfin.


  • La recrue type


    Tu préfères la pression en terrasse plutôt qu'au boulot, tu étais en fin de contrat dans ton club de seconde zone, Triaud t'a eu avec un petit tour du château et trois blagues de Marius Trésor, Gold FM a eu droit à ta première déclaration girondine et ce soir, ça se danse au Black Diamond avec Lilian Laslandes : toi, tu viens de signer aux Girondins. Bienvenue, et n'oublie pas de laisser les clés à Marc Planus en sortant.

  • Tribune VIP


    « Étant bordelais, j'ai toujours été chauvin et supporter des Girondins. » Cette phrase frappée au coin du bon sens, c'est Boris Diaw qui l'a lâchée au site des Girondins en mai 2011. Autre chose que cette banane de Pascal Obispo. Président des JSA Bordeaux, le club qui l'a formé, l'ailier des Spurs profite d'ailleurs de chacun de ses passages dans le double 3 pour prendre des nouvelles de ses potes cramponnés. Le 20 juillet dernier, il a par exemple convié Saivet, Maurice-Belay et Touré à participer à un match de basket caritatif. Pas sûr que ces trois-là se seraient déplacés à un concert de Natasha St Pier.


  • Le slogan


    « Wahbi-bi-bi-bi, j'en suis baba ! » Parce qu'après deux-trois lucarnes, la folie Wahbi Khazri va s'emparer de Chaban.

  • Tu sais que Bordeaux va arracher sa qualif' pour la Ligue Europa parce que...


    … le retour de Jussiê est prévu pour janvier 2015. Parfait pour finir la saison en boulet de canon.
    … le doublé du PSG rendra la cinquième place qualificative. Et la cinquième place, bah ce sera celle des Bordelais.
    … « Cheick Diabaté ne connaît pas la pression » , Cheick Diabaté.
    Willy Sagnol n'est pas vraiment un homme qui a l'habitude de l'échec.
    … la première joute européenne à avoir lieu dans le nouveau stade sera un Bordeaux-Sheriff Tiraspol. En août 2015.

  • Et si les Girondins étaient... une actrice : Anna Mouglalis


    Avec son minois de femme fatale, l'actrice et égérie de Chanel en fait rêver plus d'un. Pourtant, Madame Benchétrit à la ville voudrait être plus qu'une potiche du septième art, comme les Girondins aimeraient faire mieux que cette septième place. Problème : à l'intérieur, ça sonne un peu creux. Du coup, malgré une classe indéniable, on n'a pas envie d'y aller. Comme à Chaban.

  • La chanson de la saison


    Nancy Sinatra & Lee Hazelwood – Summer Wine

    Vidéo


    Par Mathias Edwards et Matthieu Rostac
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 58
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7