Lieutenant Kozak

Il est tchèque, comme Nedved. Il est grand, comme Toni. Il est puissant, comme Ibrahimovic. Il est jeune, comme Pastore. L'attaquant-fiction parfait ? Non, juste Libor Kozak, remplaçant de luxe de la Lazio Rome, snobé par son entraîneur depuis le début de la saison.

Il est peut-être l'attaquant le moins connu de Serie A. Du moins pour ce qui concerne les clubs de haut de tableau. Lorsque l'on évoque le secteur offensif de la Lazio Rome, on pense à Mauro Zarate, à Sergio Floccari, éventuellement à Tommaso Rocchi. Mais certainement pas à lui. Et pourtant, personne n'a été aussi efficace, cette saison, que Libor Kozak. L'attaquant tchèque, 22 ans le 30 mai prochain, est l'une des révélations de cette Serie A, même si ses prestations sont bien souvent passées inaperçues. De lui, on se souvient surtout de ce coup de genou involontaire qui avait ouvert le crâne de Legrottaglie, en février dernier. Pourtant, Kozak a planté des buts. Des buts décisifs, même. Sans lui, son équipe compterait aujourd'hui 8 points de moins. Un sacré score. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Tchèque affiche, à deux journées du terme, l'une des meilleures moyennes “buts marqués / minutes jouées” de toute la Serie A. Sept buts en 758 minutes. Un toutes les 108 minutes. Presqu'un but par match, donc. Seul Di Natale, meilleur buteur du championnat, a fait mieux avec sa moyenne d'un but toutes les 99 minutes. Cavani est à un toutes les 111 minutes, Eto'o toutes les 142, Ibra toutes les 182. Pourtant, paradoxe total, au sein de son club, Kozak n'est pas titulaire. Il ne l'a été que six fois cette saison, au mois de février, parce que Floccari était blessé et Zarate suspendu. Pire, son entraîneur, Edy Reja, l'ignore régulièrement en affirmant dans la presse que la Lazio « manque d'un vrai buteur, un attaquant à 20 buts par saison » . Pour info, en appliquant sa moyenne de buts sur l'intégralité de la saison, Kozak en aurait mis environ 25.

Un peu Kozak, un peu pataud

D'où sort donc ce grand dadet venu de l'Est ? Kozak débarque à la Lazio en juillet 2008, en provenance de l'Opava. Lors de sa première saison à Rome, il fait ses armes avec la Primavera, et est convoqué pour les derniers matches de la saison en équipe première par Delio Rossi. Au cours de l'été 2009, son président lui fait comprendre qu'il serait bon de se faire les dents dans une équipe moins importante, et Kozak élit domicile à Brescia, en Serie B. 4 buts en 30 apparitions, rien de fou. Suffisant tout de même pour que la Lazio le reprenne. En confiance, le géant se distingue au cours du stage de pré-saison, et score pratiquement à chaque match amical. Mais Reja n'est pas convaincu. Lui demande un attaquant d'expérience. Les émissaires romains se jettent sur Hugo Almeida. Qui refuse. Sur Roque Santa Cruz. Que Lotito écarte. Sur Acquafresca. Qui refuse. Au final, le 31 août, le président biancoceleste annonce que l'équipe est complète, et que Kozak reste. Reja se résigne. A contre-cœur.

Deuxième journée de championnat. La Lazio est tenue en échec à domicile par Bologne. A la pause, le coach fait sortir Zarate et joue la carte Kozak. Le match change. Le Tchèque amène du poids à l'attaque et contribue à la victoire (3-1) en se procurant un pénalty. Les tifosi se prennent d'affection pour ce joueur un peu pataud, mais qui met son âme sur chaque ballon joué. Deux semaines plus tard, Reja le fait entrer en fin de match face à la Fiorentina. Cinq minutes plus tard, il inscrit son premier but en Serie A et donne la victoire aux siens (2-1). La Lazio a trouvé son joker. Pourtant, Reja continue de le laisser moisir, tantôt sur le banc, tantôt en tribunes. Kozak pense à partir au mercato. Lors de la dernière journée avant la trêve, il rentre à dix minutes du terme lors du choc face à l'Udinese. A la dernière minute, il catapulte un ballon de la tête en pleine lucarne et offre le succès à la Lazio (3-2). La Lega Calcio attribuera le but à Zapata contre son camp. Mais pour Kozak et tous les supporters, cette réalisation est toute à lui. Têtu comme une mule, Reja persiste et signe. « Nous avons besoin d'un attaquant » lance-t-il à son président. Mais celui-ci prend enfin position : « L'attaquant, nous l'avons déjà » . Bim. Kozak reste. Encore. Et c'est tant mieux pour la Lazio. Au moins de février, une hécatombe vient plomber tout le secteur offensif du club. Rocchi et Floccari sont à l'infirmerie tandis que Zarate se fait exclure à Bologne et prend trois matches de suspension. Le moment est arrivé. Kozak prend sur ses épaules le club biancoceleste. Pari gagnant.

Entre Chinaglia et Messi

Pour sa première en tant que titulaire, il plie à lui seul la Viola (2-0), avec un doublé qui en fait définitivement l'idole de la Curva Nord. Il marque encore contre Brescia, son ancien club, et pense avoir enfin convaincu son coach, qui affirme que Kozak « a la maladie du but » . Pourtant, pas du tout. Dès que les absents reviennent, Kozak est relégué sur le banc, au grand dam des supporters. Pourtant, les titulaires sont loin d'être prolifiques. Mais le Tchèque prend son mal en patience. Il attend. Encore. Sur le banc. Tiens, trois minutes de jeu contre Cesena, quinze contre l'Inter (assez pour frapper la barre), deux contre la Juventus. Dernier acte contre l'Udinese, dimanche dernier. Il entre à l'heure de jeu alors que son équipe est menée 2-0. Il ne lui faut que 10 minutes pour marquer, et pour effleurer l'égalisation d'un coup de tête sur le poteau. A la fin de la rencontre, après 36 journées, Reja craque. Enfin : « Les précédentes prestations me font dire qu'actuellement, Kozak peut encore avoir du mal à débuter une rencontre. Mais j'avoue tout de même qu'en voyant ce qu'il vient de faire, je commence à avoir des doutes » . Mieux vaut tard que jamais.

Dans les gradins du stadio Olimpico, on se prend à croire qu'il pourrait être le buteur maison des 10 prochaines années. Comparaisons à Giorgio Chinaglia à l'appui. Mais encore faut-il qu'il reste. Et sa décision dépendra peut-être de celle de Reja, qui n'a pas encore annoncé s'il rempilait ou non pour une saison. De fait, pas sûr que le Tchèque ait encore envie de passer les trois-quarts de son temps à cirer le banc, et à entendre de la bouche de son coach qu'il est « encore trop jeune » . Trop jeune ? Un argument bancal. Car à son âge, Luca Toni jouait à la Lodigiani, en 3ème division et Di Natale à Viareggio, en D4. A l'opposé, Ronaldo et Messi avaient déjà gagné le Ballon d'Or. Question de points de vue.



Eric Maggiori

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Aucun commentaire sur cet article.
il y a 4 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 2 il y a 8 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 9 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18
À lire ensuite
Que manque-t-il aux Spurs ?