Lichtsteiner soutenu par ses coéquipiers

3 11
La polémique lancée par le défenseur suisse Stephan Lichtsteiner est désormais éteinte. « Je trouve important de faire attention aux figures d'identification, parce qu'on n'en a vraiment plus beaucoup » avait-il regretté en apprenant la non-sélection de Tranquillo Barnetta et Pirmin Schwegler.

Accusé de nationalisme voire plus, le défenseur a été soutenu par l'entraîneur de la sélection, Vladimir Petković. « Certains ont cherché à provoquer des polémiques inutiles, mais ils n'ont pas réussi. Il n'est pas question d'une union sacrée retrouvée puisqu'elle a toujours existé » a-t-il expliqué, dans des propos relayés par L'Équipe. « Il n'y a aucun malaise dans l'équipe de Suisse. Nous sommes un groupe, et je peux vous assurer qu'il est très fort. La Suisse est un pays qui donne leur chance aux gens issus de l'immigration. Il faut arrêter de parler de joueurs kosovars-suisses ou suisses-suisses. Cela ne mène nulle part. Nous sommes des Suisses qui jouons pour la Suisse » a expliqué Valon Behrami.

L'affaire est close. GC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
L'affaire est close jusqu'à la fois prochaine.
Thuram est déjà en toute pour lui régler son compte.

Vive l'EDF, l'esprit Nègre-Babtou-Bougnoul.
la nationalité, c'est un concept purement administratif.
une sélection nationale est simplement composée de joueurs possédant le passeport d'un même pays. ni plus ni moins.


ce qui n'empêche pas qu'on puisse se sentir proche de la culture d'un autre pays ou qu'on ait de l'affection pour une autre région du monde.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 11