Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 7e journée

Lewandowski ne s'arrête plus, Dortmund cale à nouveau

L'Oktoberfest réussit décidément bien à Robert Lewandowski qui n'en finit plus de marquer. Du côté de Gelsenkirchen, on ne fête peut-être pas la bière, mais on se porte bien aussi, puisque Schalke poursuit son petit bonhomme de chemin et que le Borussia cale à nouveau. Du côté de Gladbach et d'Hoffenheim, on va bien, ou tout du moins mieux qu'à Brême.

Modififié

L'équipe du week-end

Schalke a galéré bien comme il faut face à Hambourg. Schalke a même eu besoin de son prodige Leroy Sané, pourtant laissé au repos au début du match, pour encore une fois s'en sortir. Mais finalement, cela n'a aucune importance pour les Knappen, qui signent leur 4e victoire consécutive et qui se placent confortablement sur le podium de la Buli. Mine de rien et assez discrètement, puisque tout le monde est obsédé par le Bayern et le Borussia, Schalke mène très bien sa barque depuis le début de saison. Le jeu n'est pas toujours là, mais les victoires si, et résultat, le club de la Ruhr réussit son meilleur départ depuis 44 ans. Finalement, il ne leur reste plus qu'à tenir la distance. Les autres saisons, on n'y aurait pas cru une seconde, mais cette année, Schalke respire (presque) la sérénité.

L'homme du week-end

Vous en avez marre de Robert Lewandowski ? Pas de bol, lui n'en a toujours pas marre de vous montrer combien il est fort. En inscrivant un doublé samedi, quelques jours seulement après son quintuplé express, le Polonais a une nouvelle fois bien aidé le Bayern. Deux buts en 13 minutes, c'est ce qu'il lui a fallu pour sceller le sort d'une rencontre pas forcément bien engagée pour ses coéquipiers. Si vous tenez les comptes chez vous, vous devez donc savoir que ce bon Robert en est à 101 buts de Bundesliga en 168 apparitions. Il est tout simplement le 6e joueur le plus rapide de l'histoire à atteindre ce total. « Robert a bien mérité de passer du temps à l'Oktoberfest » , a même concédé Pep Guardiola en conférence de presse. Heureusement qu'ailleurs, Aubameyang tient le rythme, histoire de donner un peu de suspense dans la course au titre de meilleur buteur du championnat.

Vous avez raté Augsburg / Hoffenheim et vous n'auriez pas dû

On n'avait pas vraiment vu Kevin Volland depuis le début de la saison. Il y a bien eu ce but au bout de quelques secondes face au Bayern Munich, mais globalement, l'apport de l'international allemand n'était pas vraiment celui escompté en début de saison, surtout après le départ de Roberto Firmino pour Liverpool. Or, contre Augsburg, Hoffenheim et Volland étaient attendus au tournant. Avec déjà 4 défaites, le club de SAP n'avait pas d'autre choix que de gagner, surtout face à Augsburg, aussi en grande difficulté ces derniers temps. Et Volland n'avait pas d'autre choix que d'être décisif, enfin. Au début du match, les affaires semblent bien embarquées pour les « Rot, Grün, Weiss » qui attaquent pied au plancher le match, mais Volland refroidit tout le monde avec un but délicieux à la 10e minute. Augsburg égalise avant la pause. 1-1 à la mi-temps et beaucoup de jeu entre deux équipes plutôt mal en point avant cette rencontre. Au retour des vestiaires, les Souabes continuent de pousser et tirent dans tous les sens, mais le petit Kevin et ses copains ne se laissent pas faire. L'attaquant marque le second but à la 68e et délivre une passe décisive pour Jonathan Schmidt quelques minutes plus tard. Victoire précieuse d'Hoffe 3-1. La galère continue en revanche pour Augsburg, même si encore une fois, ils n'auront pas démérité.

Le but de la semaine

Beaucoup de beaux buts ce week-end, mais mention spéciale à celui de Kevin Kampl, qui, pour son premier but en Bundesliga, n'a pas lésiné sur les moyens.



L'image du week-end

Si même Philipp Lahm se met à faire des photos avec les pouces en l'air, c'est vraiment que l'apocalypse est proche.

Le boulet du week-end

Volkswagen. Actionnaire dans de nombreux clubs professionnels en Allemagne, le constructeur automobile, actuellement plongé dans la tourmente, pourrait causer de grands torts au football allemand. Bild rapporte notamment, entre autres choses, que la dotation de la DFB Pokal, principalement sponsorisée par Volkswagen pourrait passer de 80 millions à 30 millions l'année prochaine. Le Bayern Munich, dont 9% des actions appartiennent à Audi, et le Vfl Wolfsburg, dont l'actionnaire majoritaire est bien évidemment VW, pourraient être les clubs les plus touchés par la crise profonde que traverse l'entreprise.

André Schubert, coach par intérim du Borussia Mönchengladbach, a dit

« J'aime beaucoup travailler avec cette équipe. » C'est bien, mais ton avis et surtout tes résultats (deux victoires en deux matchs), Max Eberl s'en fiche. « Nous avons un accord avec André. Il occupe ce poste en attendant que nous trouvions une solution. Cela peut nous prendre du temps et nous sommes contents qu'il fasse du très bon boulot, mais il retournera auprès des U23 une fois que nous aurons recruté quelqu'un » , a déclaré le directeur sportif lorsqu'un journaliste a évoqué avec lui la possibilité de voir Schubert rester sur le banc de l'équipe première. Voilà qui est clair.

L'analyse définitive

Le niveau de jeu d'André Schürrle commence à être un poil inquiétant. Depuis son arrivée à Wolfsburg, l'ancien Blues traîne son spleen sur toutes les pelouses d'Allemagne. Et si au début, on pouvait penser que ses difficultés étaient juste liées à un problème d'adaptation dans sa nouvelle équipe, son début d'exercice 2015/2016 n'augure rien de bon. Avec 0 but, 0 passe décisive et finalement assez peu de minutes passées sur un terrain à son compteur, Schürrle n'apparaît pas comme un élément essentiel de la machine Wolfsburg. Pire, il est le plus souvent pénalisant. En moins de 18 mois, l'ailier est passé d'un des meilleurs joueurs du Mondial brésilien à… plus rien. Et si les dirigeants de Wolfsburg doivent pleurer dans leur sommeil en pensant aux 30 millions d'euros qu'ils ont déboursés pour le recruter, André peut, lui, se consoler en se rappelant que même avec son niveau pourave, il ira à l'Euro. Après tout, Joachim Löw n'a encore jamais trouvé un joueur en difficulté en club qu'il n'avait pas envie de sélectionner.

La stat inutile

Les joueurs de Stuttgart ont tiré 91 fois au but lors des 4 rencontres à domicile disputées cette saison par le club. Nombre de matchs gagnés : 0.

Et sinon...

Dortmund s'est pris les pieds dans le tapis face à Darmstadt. Menés pendant une partie de la rencontre, les Borussen avaient fini par prendre l'avantage après la sortie de Marco Reus, toujours un peu en-dedans, grâce à un doublé d'Aubameyang avant de se faire rejoindre n'importe comment en fin de match par les promus. Un nouveau nul qui arrange les affaires du Bayern. Avec 4 points d'avance, le titre semble malheureusement déjà joué.
- Match nul entre l'Eintracht et le Hertha.
Cologne continue de marquer le pas après un très bon début de saison en concédant le match nul sur sa pelouse face à Ingolstadt, toujours invaincu à l'extérieur. Le bon point : Anthony Modeste a marqué pour les Colonais. Mais bon, ce n'est pas comme si Deschamps regardait la Buli.
Pep Guardiola a comparé Lewandowski à Stephen Curry. Pourquoi pas.

Rafinha a refusé la sélection brésilienne et a réaffirmé sa volonté de devenir allemand.
- Côté cœur : l'ex de Sami Khedira, Lena Gercke, serait maintenant en couple avec le fils du Dr Müller-Wolfhart qui se trouve être un des médecins qui a récemment soigné le milieu de la Juve. DRAMAAAAA. Et sinon, ça n'irait pas fort entre Mats Hummels et sa femme de seulement 4 mois. Mats Hummels qui a par ailleurs posé en façon Jardiland pour Bild.
- En 2. Bundesliga, Bochum a concédé sa première défaite et laisse sa place de leader à Fribourg, victorieux de Francfort ce dimanche.
- Au programme de la semaine prochaine : Bayern/Dortmund. Le match du titre. Le match de la saison. Le match qu'il ne faut pas rater. Et pour une fois, on n'exagère même pas.

⇒ Résultats et classement de Bundesliga


Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25