Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Lewandowski aurait pu signer à Blackburn

Modififié
L'histoire se joue sur des détails. Sam Allardyce, l'actuel entraîneur de West Ham, l'a appris à ses dépens. Alors qu'il était à la tête des Blackburn Rovers (2008-2010), le coach avait des vues sur un jeune buteur polonais du Lech Poznan dénommé Robert Lewandowski.

Après le quadruplé du buteur du Borussia Dortmund face au Real Madrid en demi-finale aller de la Ligue des champions (4-1), l'Anglais a dévoilé au Telegraph les dessous de son transfert raté vers Blackburn, il y a trois ans de cela. Après avoir fait le déplacement en Pologne pour superviser celui dont toute l'Europe parle aujourd'hui, les dirigeants des Rovers étaient d'accord pour le faire signer. Le problème, c'est que le montant du transfert (estimé entre 3 et 4 millions d'euros) était un peu trop élevé pour les finances des Rovers en 2010.

Les dirigeants britanniques auraient alors souhaité inviter Lewandowski à visiter les installations du club. Une sorte de préalable à l'ouverture des négociations entre les deux parties. Manque de pot, à quelques milliers de kilomètres de là, en Islande, le volcan Eyjafjöll sortait de son sommeil et crachait dans le ciel des tonnes de cendres volcaniques, paralysant ainsi une bonne partie du trafic aérien européen. Lewandowski ne prit jamais l'avion censé l'emmener en Angleterre. Quelques semaines plus tard, il s'engageait avec Dortmund.

Putain d'effet papillon !


ALG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier