En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 9e journée

Levante humilie Villarreal

En s’imposant 3-0 au Madrigal, Levante, sur un nuage, a pris les commandes de la Liga. Valence (1-1) et l’Atletico (1-1) n’avancent pas, et le Bétis continue de plonger, en s’inclinant à domicile face à l’autre promu, le Rayo Vallecano (0-2).

Modififié
Jusqu’où ira cette équipe de Levante ? Inarrêtables, les Blaugranas de Valence ont mis la ville à l’envers, humiliant Villarreal sur sa pelouse. Une victoire qui les propulse en tête de la Liga, devant le Real, et devant le Barca. En pleine confiance, Levante s’est régalé au Madrigal ce soir. Très costaud derrière, le « petit » de Valence est impressionnant d’intelligence de jeu, de justesse technique et de vitesse de projection. Le premier but de Juanlu en est la description parfaite. Nano récupère dans sa surface, et au lieu de balancer devant, tel un vulgaire défenseur de Ligue 1, il s’applique et trouve Valdo au milieu de terrain, qui accélère, et lance Juanlu sur le côté droit. Ce dernier ne se pose pas de questions et reprend de volée, pour l’ouverture du score. Tout en spontanéité. A chaque récupération de balle, Levante se montre très dangereux, et Koné, en pointe, fait parler sa puissance. L’Ivoirien fait un malheur sur le côté droit et sert de nouveau Juanlu pour le deuxième but, avant de se charger lui-même du troisième, en force. En mouvement, disponibles, les joueurs d’Ignacio Martinez sont tout le contraire de ceux de Villarreal, sans solution, et désormais 16e du championnat.

Beaucoup plus au Sud, à Valence même, le club numéro un de la ville a bataillé face à l’Athletic Bilbao, arrachant le point du nul à la dernière minute. Une passe parfaite de Banega pour Soldado, son capitaine, qui efface le portier basque et marque dans un angle complètement fermé. Son sixième but de la saison. Jusque-là, le club che avait mis beaucoup d’intensité, les deux équipes se livrant un véritable combat, et la bande à Bielsa avait trouvé l’ouverture par Muniain, d’un superbe enchaînement slalom-frappe petit filet opposé. Si le FC Valence stagne à la 5e place, Bilbao, lui, confirme sa montée en puissance.

L’Atletico n’y arrive plus

Et un sixième match consécutif sans victoire pour l’Atletico Madrid, Liga et Europa League confondues. La manita reçue au Camp Nou il y a un mois a peut-être fait plus de mal que prévu. Pourtant, ce soir, les hommes de Manzano ont tout tenté, et plutôt bien joué. Mais un penalty d’entrée d’Hemed pour Majorque leur a compliqué la tâche. A force d'essayer, l’Atletico a fini par revenir au score juste avant la mi-temps, également sur penalty, provoqué et transformé par Falcao. Le Colombien a été un poison pour les Majorquins tout au long du match, mais ni lui, ni Diego, également très bon, n’ont pu doubler la mise. Après celui face à Valence la semaine dernière, Caparros enchaîne un deuxième nul en deux matchs sur le banc de Majorque. Un peu miraculeusement, il faut le dire.

Dans le duel entre promus, c’est le Rayo Vallecano qui est venu prendre les trois points au Benito Villamarin. Le Bétis avait signé son retour en Liga par quatre victoires, il vient d’enchaîner quatre défaites consécutives. Les Andalous se sont suicidés dans les dix dernières minutes, offrant deux buts aux Madrilènes, un joli lob de Lass (le Guinéen) et un penalty de Koke, l’ancienne marionnette du Vélodrome. Dans le bas de tableau toujours, Montanier continue à galérer avec sa Real Sociedad. Battus lors de leurs trois dernières sorties, les Basques avaient surtout l’intention de ne pas perdre à Anoeta face à un Getafe pas beaucoup plus ambitieux. Résultat, 0-0, et pas grand-chose à se mettre sous la dent, hormis une belle frappe de Pedro Leon sur la barre dans les arrêts de jeu. Enfin, au Royaume de Navarre, Osasuna a détruit en moins d’un quart d’heure le voisin de l’Aragon, le Real Saragosse, extrêmement fragile derrière. Avec ces trois points, les joueurs de Pampelune se donnent de l’air au classement.

Les résultats
Bétis Séville 0-2 Rayo Vallecano
Buts : Bangoura (80è) et Koke (88è, sp) pour le Rayo Vallecano
Real Sociedad 0-0 Getafe
Atlético Madrid 1-1 Real Majorque

Buts : Falcao (43è, sp) pour l’Atlético ; Hemed (2è, sp) pour Majorque
Osasuna 3-0 Real Saragosse
Buts : Raul Garcia (18è), Nino (27è) et Nekounam (30è) pour Osasuna
FC Valence 1-1 Athletic Bilbao
Buts : Soldado (89è) pour Valence; Muniain (72è) pour Saragosse
Villarreal 0-3 Levante
Buts : Juanlu (16è, 43è) et Koné (58è) pour Levante

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 48 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 126 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 57
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Lille aime sa Ligue 1