1. // Lev Yachine
  2. // 22.10.1929 – 20.03.1990

Lev Yachine, palet royal

Avant de devenir le meilleur gardien de football du monde, Lev Yachine a pris son mal en patience. Cloué sur le banc, tricard par son club du Dynamo, le portier s’est alors tourné vers un autre sport. Et dans l’URSS des années 50, quand on ne brillait pas sur l’herbe, on se dirigeait vers la glace. C’est ainsi que l’Araignée noire a remporté une Coupe d’URSS en hockey sur glace avec le Dynamo Moscou.

Modififié
Alexander Ovechkin, Evgeni Makin, Ilya Kovalchuk, Yevgeny Medvedev, les stars actuelles de l’équipe russe de hockey sur glace ne savent pas ce qu’elles doivent à Lev Yachine, Ballon d’Or France Football 1963. Pourtant, avant d’être le meilleur gardien du monde sur herbe, la montagne (1,89m) s’est essayée au hockey, non pas par passion, mais par choix. Nous sommes au début des années 50, et Yachine vient de fêter son 18e anniversaire. Cela fait quatre ans qu’il bosse à l’usine de métallurgie de Touchino, dans la banlieue de Moscou, là où son père trimait aussi. Épuisé par des journées à rallonge, on dit le garçon déprimé. Il balance sa démission et se retrouve sans emploi. Histoire d’être en règle avec le parti soviétique – peu en phase avec les chômeurs –, il s’engage alors dans l’armée rouge et effectue son service militaire. Ses classes ne dureront pas longtemps, puisqu'un membre du Dynamo Moscou, le club de l’armée, le repère et l’engage pour jouer au football. Cet œil de Moscou, c’est Arkady Chernyshev, ancien joueur de football, mais aussi de hockey du Dynamo reconverti en tant que coach. Voilà donc Lev Yachine au Dynamo Moscou, le club aux 45 sections sportives. Amateur d’athlétisme, de hockey et de football, Yachine se dirige vers le ballon rond très rapidement. C’est là qu’il se lie d’amitié avec le gardien titulaire du Dynamo, la légende Alexei Khomich, dit le « Tigre » depuis une tournée en Grande-Bretagne après la guerre où il avait particulièrement brillé.


Dans le sillage du Tigre, Yachine apprend surtout la patience. Mais comment le plus grand gardien de l’histoire a-t-il fait pour se retrouver sur des patins ? Le banc de touche, tout simplement. Lancé dans le grand bain footballistique en 1950, Yachine doit se coltiner la concurrence du « Tigre » , mais surtout la colère de ses dirigeants. Pour son bizutage, il remplace le portier titulaire à la pause et fait une connerie sur le but égalisateur, score final : 1-1. La boulette passe, sa blague de fin de match moins. En rentrant aux vestiaires, Yachine tente une galéjade : « J’ai quand même arraché le match nul. » En 1950, en URSS, on ne rigole pas avec le Dynamo. Dès lors, ses dirigeants le suspendent deux ans. Lassé d’être tricard pendant deux piges, Lev écoute Chernyshev qui le convainc de venir lui filer un coup de main sur la glace. Casse-cou, capable de réflexes incroyables, Lev Yachine se retrouve alors titulaire au sein de la section hockey. Frustré depuis deux ans, Yachine rayonne sur la glace durant cette saison 1952-1953. Et le monde du patin est tout petit. Tout le monde se connaît, surtout à Moscou. Dans le froid, il croise notamment l’homme qui ne sourit jamais et qui va révolutionner le sport au sein de la République soviétique. Cet homme, c’est Viktor Tikhonov, défenseur du VVS Moscou, la meilleure équipe du championnat, et surtout futur coach de l’URSS et du CSKA Moscou entre 1977 et 1992, la période dorée du hockey russe.

Élu dans les trois meilleurs gardiens du championnat


Dans la cage du Dynamo, Lev Yachine enchaîne les parades, mais le championnat n’échappe pas au VVS malgré la blessure de sa vedette Bobrov. Reste la Coupe nationale, autre belle vitrine dans un contexte très particulier. En effet, en mars 1953, Staline casse sa pipe, et le pays est bouleversé. Khrouchtchev, qui prend la relève, tente une déstalinisation du pays, et le sport n’y échappe pas. Ainsi, le fils de Staline, Vassili Djougachvili, taulier du sport étatique à l’époque, est dans le collimateur, et le club de l’armée de l’air, le fameux VVS Moscou, est dissous à la fin de la saison 1953. Un club dans lequel les joueurs évoluaient souvent contre leur gré. Classique. Avant la chute, le VVS est opposé au Dynamo Moscou en demi-finale de la Coupe, et Yachine permet aux siens de se hisser en finale contre le CDSA. Une finale qui a lieu une semaine après la disparition de Staline. Bonne ambiance, quoi. Blinkov (doublé) et Soldatenkov permettent au Dynamo de s’imposer 3 à 2. Yachine, venu au hockey par dépit, remporte la coupe nationale et fait sensation sur les patins. C’est le premier titre de sa carrière. Élu troisième meilleur gardien du pays, il est même pressenti pour intégrer l’équipe nationale en vue des prochains championnats du monde qui vont se tenir en Suède. Alors que le monde du hockey lui ouvre les bras, Yachine retourne finalement au football sans prévenir.


Initialement barré par Valter Sanaya et Alexei Khomich, le futur Ballon d’or 1963 retourne sur le pré à la suite du départ du binôme, et notamment de Khomich au Spartak Minsk. La voie est libre, en gros. Et le phénomène peut commencer. Même si sa carrière crosse en main fut brève, Yachine en aura quand même profité pour rencontrer les deux plus grands génies du hockey russe : Tchernychiov et Tikhonov. Les deux architectes de la glace. Ces deux-là vont instaurer un style très soviétique sur la glace, mélangeant vitesse et contrôle du palet. Très vite, l’URSS deviendra un exemple à suivre. L’alignement des années 70/80, avec Fetissov et Kasatonov en défense derrière la ligne d’attaque KLM (Krutov, Larionov et Makarov), marquera un tournant dans le sport avant que la chute du mur et du bloc soviétique ne permette aux plus grands talents russes de s’exporter. Ainsi, dans les années 90, le Russian Five, inspiré des Jackson Five des Red Wings de Détroit remporte deux Stanley Cup (1997 et 1998) avec un alignement 100% russe sur la glace : Sergueï Fiodorov, Igor Larionov, Viatcheslav Kozlov, Valdimir Konstantinov et Viatcheslav Fetissov. Un cinq majeur aussi appellé The Wizards of Ov. Sans le savoir, et un peu par hasard, Lev Yachine aura frayé la crosse avec deux architectes du sport russe. En 1953, Lev Yachine abandonne la glace et se consacre au football. Dix ans plus tard, il sera Ballon d’or.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Aucun commentaire sur cet article.
il y a 5 heures Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 19
il y a 5 heures Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 18 il y a 6 heures Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 3 il y a 10 heures Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 26 il y a 10 heures Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 17 il y a 11 heures Brandão retrouve Anigo en Grèce 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 18 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 26 Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 28 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 135 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 21 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1