1. //
  2. // OL/Schalke 04

Lettre ouverte à l'OL...

OK, la Ligue des Champions révèle toujours l'esprit victorieux et ultra compétiteur de l'OL. Ce sera peut-être encore le cas ce soir contre Schalke 04. Reste que le malaise persistant consécutif à un début de saison calamiteux laisse penser que le malaise lyonnais est réel et qu'il plus profond, plus durable que Aulas et Puel le laissent entendre... Même en cas de bon résultat face à un Schalke pas brillant, les interrogations sur le jeu lyonnais ne s'estomperont pas.

Modififié
Bien sûr, ce n'est qu'un début de saison et il faut du temps pour intégrer parfaitement les nouvelles recrues essentielles comme Briand ou Gourcuff... Bien sûr que l'après-coupe du monde pénalise toujours les effectifs des clubs où jouent plusieurs internationaux, partis au Mondial et revenus lessivés, physiquement comme psychologiquement... Bien sûr que la préparation estivale tronquée a souffert de la présence d'un effectif incomplet et qu'il a fallu procéder à l'entraînement individualisé de retours tardifs de certains joueurs... Bien sûr que l'incroyable (“incroyable” ?) cascade de blessures a forcément fragilisé l'OL lors de ses cinq premières journées de championnat... Bien sûr que Knysna a plombé Lloris, Gourcuff, Réveillère et surtout Toulalan, soit 40 % de l'équipe-type lyonnaise... Bien sûr que comme la plupart des grands clubs, après un début poussif, l'OL devrait progressivement monter en puissance tant sur le plan physique que sur le plan du jeu global... Bien sûr qu'en L1, les autres cadors tels Lille, l'OM, Bordeaux, voire le PSG connaissent eux aussi un début d'exercice 2010-2011 peu fringuant... Bien sur que deux victoires d'affilée en L1 permettront de recoller au peloton de tête...Bien sûr que le recul en défense de Toulalan n'a pas été concluant... D'accord. Mais on a l'impression que l'essentiel est ailleurs. Que pour expliquer le marasme lyonnais actuel, d'autres raisons, plus profondes, laissent penser que la saison à venir va être pénible.

Non pas qu'on attende un quelconque retour à la flamboyance des années fastes. Les passéistes nostalgiques bloqués sur la période Juninho-Diarra-Essien-Govou-Malouda-Tiago-Wiltord-Coupet-Abidal doivent se faire une raison : on a changé d'époque et les moyens financiers ne sont plus les mêmes. De même que le discours de Claude Puel en juillet sur sa volonté de dévoiler un “nouvel OL”, plus “joueur”, plus “spectaculaire” : on s'en fout un peu. Pourvu que Lyon gagne et remporte des titres, il n'y a que ça qui compte, surtout pour les supporters, quoi qu'ils en disent. Non, là n'est pas le malaise... Il y a cette impression gênante et persistante de cet OL façonné par Claude Puel et qui devait se “révéler” aujourd'hui au terme de ses deux premières années où il devait évidemment assurer la transition ultra difficile de l'après-Juninho. Une troisième saison débute et on a le sentiment que ni lui, ni son équipe ne sont réellement au rendez-vous. On peut se tromper et constater dès ce soir que le sempiternel déclic Ligue des Champions sublime à nouveau l'OL et le propulse sur une dynamique irrésistible, courte ou longue, qui a fait la légende du club. Dans ce cas-là, on s'excusera d'avoir été trop pessimiste. Après tout, notre inquiétude est largement partagée et on ne demande pas la tête du coach... Mais il y a ce qu'on voit, ce qu'on observe, notamment et surtout sur le terrain.

Allons à l'essentiel. Les failles tactiques sont parfois béantes... Juste des visions instantanées qui flashent et qui font mal. Contre Monaco, en première période, après un quart d'heure de jeu... Une perte de balle lyonnaise anodine dans le rond central (mauvaise transmission de Réveillère ou Cris ?). A la perte du ballon, l'équipe se scinde bizarrement et instantanément en deux : 6 joueurs refluent derrière à vitesse grand V pour se replacer dans leurs 16 mètres et les offensifs restent en place, plus haut dans la moitié adverse. Aucun joueur (ou aucun groupe de joueurs, à deux ou trois) ne s'est préoccupé de presser spontanément le porteur du ballon monégasque qui avait intercepté. Six joueurs ont fui la “zone de combat”, repliés uniquement pour défendre : 6 joueurs + Lloris = 7 joueurs en position basse. En position basse et vulnérable, puisque le porteur du ballon monégasque avait toute latitude pour relancer sur les côtés vers des partenaire de toute façon libres de tout marquage étant donné le repli tête baissée du bloc défensif lyonnais. Cette tendance lourde au repli ultra speed derrière, plutôt que l'alignement défensif méthodique en ordre et en “bloc mouvant”, en dit long sur l'expression tactique de Lyon. L'OL ne joue pas en bloc mouvant et cohérent mais étalé sur 80 mètres, voire éparpillé aux quatre vents dès que le jeu se dérègle. On évoque ce constat contre Monaco, mais on a vu la même chose à Caen, à Lorient ou contre Valenciennes. Contre VA, bonne équipe honnête et joueuse mais pas extraordinaire, Lyon a subi un nombre élevé d'actions dangereuses débutées tranquillement au milieu ou sur les côtés en trois passes éliminatoires d'adversaires lyonnais. Idem à Caen ou à Lorient... Lyon subit beaucoup d'actions dangereuses. Or, Lloris ne pourra pas combler en dernier rempart toutes les insuffisances collectives. Lloris est devenu à son insu le révélateur des carences lyonnaises : s'il est si fort dans ses buts, c'est qu'il est beaucoup sollicité ; donc que Lyon est beaucoup trop perméable...

Quelles réponses à apporter à cet éparpillement, à ces errements tactiques et cette occupation un peu anarchique de l'espace de jeu ? On craint que les solutions de Claude Puel passent essentiellement par ses valeurs habituelles, nobles mais désormais insuffisantes, à savoir : l'effort physique, les courses épuisantes, une plus grande solidarité entre les lignes, une plus grande entraide et un soutien mutuel constant dans chaque zone et une plus grande concentration, une plus grande attention. Bref, encore plus d'esprit de sacrifice... Du sang, de la sueur et des larmes, plutôt qu'une réorganisation plus homogène, plus réfléchie. Or, on croit que Lyon vaut mieux que cela. On est en 2010 et l'économie de survivance des deux premières années doit laisser place à des schémas plus audacieux. L'usure guette... L'effectif est très bon. Pas aussi génial qu'au Barça, mais il est de grande qualité. Une fois encore, c'est vrai : Gourcuff, Lisandro, Bastos ou Toulalan ne sont pas à 100 %... Mais on doute qu'une forme plus optimum transcende réellement le jeu de l'OL pour plus tard.

On voudrait soulever ici une autre carence désespérante du jeu lyonnais : le manque de densité offensive dans les 30 derniers mètres adverses, et surtout dans les 16 mètres. Sur certains plans TV arrêtés, en phase offensive lyonnaise, on dénombre trois ou quatre joueurs de l'OL maximum sur des contres ou tout simplement sur des actions placées. On a un porteur du ballon avec seulement deux ou trois possibilités, latérales ou verticales... Impossible de compter sur plus de soutien vu que, comme on l'a rappelé, plus de la moitié de l'équipe est occupée à se replier et redescendre très bas. D'où la difficulté de repartir devant en soutien du porteur du ballon après s'être tapé de longues courses... Problème : comment les adversaires arrivent, eux, à se retrouver à 6 ou 7 dans la surface de Lloris ? Les Valenciennois ont souvent eu une meilleure occupation de la zone de vérité, prêts à faire la différence, en osant, en prenant des risques.

Pour contrer l'OL, il faut savoir subir ses temps forts et densifier les espaces où Lyon n'existe pas. Et ils sont nombreux... Pas difficile de défendre : Lisandro est à des années lumières de ses milieux et il faut juste le laisser s'épuiser dans ses appels exténuants et son pressing héroïque. Les milieux sont loin et peu appuyés par le reste de l'équipe, encore plus éloignée, en retrait ou sur les côtés. Croire que Gourcuff, généreux et intelligent, va combler les espaces morts et déployer une entente parfaite avec Lisandro apparaît comme une illusion. Lyon ne joue pas en équipe, Lyon ne joue pas en bloc : Lyon court. Beaucoup. Lisandro commence à saturer et on le comprend. Il risque au mieux la démotivation psychologique, au pire la blessure longue. Car Lyon s'épuise et se blesse. La cascade de blessés n'est pas due uniquement à la malchance, ou bien à l'incompétence du préparateur physique : la cause des blessures tiendrait-elle aussi au style de jeu hyper exigeant de l'OL ? La question se pose... On parie que le remplacement de Vincent Espié par Alexandre Dellal ne changera aux problèmes physiques ?... L'OL puélien a peur et est porté naturellement à reculer et à se replier. Voilà ce qui ressort souvent dans l'observation du jeu lyonnais...

Voilà...C'est un peu pompeux, un peu solennel. On n'ira pas plus loin aujourd'hui. On suivra ce match contre Schalke, et puis les autres (Bordeaux, ASSE, Nancy et Lille). A sofoot.com, on a toujours soutenu Claude Puel, chargé au départ de maintenir le standing national et européen de l'OL. Un boulot pas évident qu'il a bien accompli lors de ses deux premières saisons. Mais cette année, c'est son troisième exercice à Lyon. Il a un effectif conséquent (pas extra à tous les postes, certes), le soutien d'Aulas et globalement il a en partie la main sur la politique sportive du club. La période de transition s'est achevée. Il faut changer, désormais. Évoluer pour “vaincre et convaincre”. Le plus tôt possible, même si un titre gagné à l'arrache fera passer la pilule. Claude Puel est face à son destin.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
il y a 42 minutes Lugano prolonge à São Paulo 3
il y a 4 heures Falcao s'essaye au baseball 3 il y a 5 heures Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 60 Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7
Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35 Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2