En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Itw Cédric Carrasso (2/2)

« Les voyants sont au vert »

Cédric Carrasso avait quitté la saison 2016 avec un genou, le gauche, sous le bras. Durant sa convalescence, le portier bordelais nous a accueillis au Maroc pour faire le point sur son rapport à la blessure et à la rééducation. Mais pas que.

Modififié

4 mois après ta blessure, tu commences toujours par faire des exercices de cardio et du renforcement musculaire. C’est ce qui se perd le plus vite, quand on se blesse longuement ?
Et ben... tu ne sais pas trop en fait. Quand tu te fais les croisés, selon le protocole, tu reprends la course après 3 mois d'arrêt, si tu te sens bien. Alors, oui, tu peux faire un peu de vélo entre-temps, mais le vélo, ça ne compense jamais la course. La course, c'est la course. Dans mon cas personnel en tout cas, en temps normal, le cardio et le gainage sont deux données que je veux absolument avoir, dont je sens avoir vraiment besoin, pour me sentir bien.

Tu n’as ressenti aucune douleur dans ces moments de récupération ?
Aucune que je ne connaissais pas. Après, honnêtement, après ce genre de blessures, beaucoup dramatisent parce qu'à la moindre douleur, ils ont peur. C'est quelque chose que j'ai vachement de mal à quantifier chez les autres joueurs d’ailleurs. Quand je vois quelqu'un sortir parce qu'il a mal, je me demande toujours si cette douleur m'aurait fait sortir. Chacun pense et accepte la douleur différemment, je pense. Je sais que je peux travailler avec de la douleur, mais ce n'est pas nocif. Depuis que j’ai repris, que ce soit sur le vélo ou à la course, je n’ai ressenti aucune gêne. 3 mois et demi après l’opération, je recommençais la course par exemple, sans avoir mal. Ce qui est plutôt rare après ce genre d’interventions. J’ai plus ressenti la fatigue en fait. Mais comme je n’ai eu aucun contre temps dans ma rééducation - mon genou n’a jamais gonflé par exemple -, le problème de la fatigue s’est inconsciemment réglé.

Sans dire que t'es un vieux, le problème des années qui passent, dans le sport de haut niveau, tu le gères comment ?
Depuis 4 ans, je coupe de moins en moins entre les saisons. Quand t’es plus jeune, tu peux te permettre de couper vraiment. Même dans la vie de tous les jours, si tu te rappelles quand tu sortais à tes 20 ans, tu pouvais quand même aller bosser le lendemain. Même si t’étais un peu fatigué, ça passait. Et puis tu perds cette sensation là ensuite. Personnellement, j’ai ressenti vraiment ça à mes 30 ans. Depuis, j’ai décidé que, même pendant les Euro ou coupes du monde, quand on te file trois semaines de vacances, je devais faire au moins un petit truc tous les jours, un peu de course, un peu d’abdos. La base quoi. Je ne m’octroie que 4 jours de stop complet. Même aujourd’hui, sans faire d’excès, quand je me couche un peu plus tard que d’habitude, je ressens vachement la fatigue le lendemain.

« Quand je commence un championnat avec Bordeaux, c’est pour être dans les 3 premiers. Sinon, à quoi ça sert ? La saison dernière, Bordeaux a fini onzième, mon pire classement depuis que je suis pro. Pour moi, c’est une honte. » Cédric Carrasso

Ça offre vraiment une carrière plus longue toutes ces petites attentions ?
Honnêtement, j’en sais rien du tout. Chaque corps a une capacité de travail différente. Je n’ai pas assez regardé les autres pour savoir comment ils font. Perso, je pense que si je n’avais pas fait tout ce que j’avais fait en dehors des entraînements classiques, des obligations, je serais déjà sur la touche. J’en suis sûr.

Tu te vois faire une Dino Zoff, à jouer au foot jusqu’à 40 piges ?
En fait, maintenant, je remarque que, mis bout à bout, ces blessures, ces temps de rééducation m’ont évité de m’abîmer le corps et l’esprit. Comme si je pouvais finalement rajouter ces temps d’absence à mon temps de carrière sur la fin. Comme si le temps n’avait pas été perdu, mais décalé. Tu vois ce que je veux dire ? Mais je vais être honnête hein, je l’ai ressenti comme ça qu’un peu plus tard dans ma carrière. Quand je me blesse au tendon d’Achille ou à mon genou droit, je me disais que ça allait me flinguer ma fin de carrière. Et puis j’ai changé d’approche, parce que je me sentais de mieux en mieux, dans mon quotidien, mes performances, tout ça. Je ne veux juste pas faire la saison de trop. J’ai eu la chance de pouvoir jouer au haut - parfois très haut - niveau, dans à peu près toutes les compétitions. Il sera temps de dire stop quand je sentirai que je ne peux plus suivre à ce haut niveau. Les Girondins le savent très bien : je ne vais pas m’accrocher pour continuer à jouer à un plus petit niveau. J’ai été formé comme ça. À Marseille, t’as pas le droit à l’échec, t’as-pas-le-droit. Aujourd’hui, je me fais toujours autant voire plus plaisir, mais j’ai toujours envie de gagner quoi. C’est ce qui est parfois démesuré chez moi d’ailleurs, même si ça peut représenter ma force et ma motivation : quand je commence un championnat avec Bordeaux, c’est pour être dans les 3 premiers hein. Sinon, à quoi ça sert ? Là, Bordeaux a fini onzième et j’ai manqué 5 mois de compétition. Depuis que je suis professionnel, je n’ai jamais joué dans une équipe qui a fait moins bien que 7eme, c’est mon pire classement. Pour moi, c’est une honte. Parce que j’étais formaté tout jeune pour gagner, être en haut. C’est comme ça. On l’accepte ou pas. Et puis je sais que je n’ai pas tout gagné. Mais cette motivation - ne pas accepter la défaite - m’a toujours tenu.


Si on te proposait d’être une doublure dans un top club européen, ça serait envisageable pour toi ?
Pas pour l’instant, mais ça me plairait. On me l’a déjà proposé il y a quelque temps mais j’avais dit non parce que j’avais envie de jouer, je n’avais pas un tempérament pour accepter d’être numéro 2. Encore aujourd’hui d’ailleurs. Et puis Bordeaux m’a beaucoup donné au départ, et j’ai toujours essayé de rendre ce qu’ils m’ont donné. Quand j’ai des sollicitations, je dis « non je reste à Bordeaux » , parce que c’est un club, des gens au club, que j’aime beaucoup. Et j’avais cette sensation que si je partais, ça allait être compliqué. Dans ma carrière, j’ai toujours été assez fidèle.

« Le Téfécé a été ma plus belle expérience, au niveau footballistique. » Cédric Carrasso

Sauf à Toulouse peut-être.
C’est vrai que c’était un passage rapide. Je sais que les supporters ont eu peu de rancœur parce que je n’y ai fait qu’un an, après être revenu de blessure, avant d’aller à Bordeaux. En fait, je pense que les Toulousains n’ont pas compris pourquoi je partais aux Girondins. Ce que je peux comprendre aussi d’ailleurs. Dejà, il y a la concurrence Bordeaux-Toulouse, qui est, qu’on qu’on en dise, assez tenace. Ensuite, je signe à Toulouse pour un contrat de 4 ans. Et si, après ma première saison toulousaine, un an après ma blessure, ce n’est pas Bordeaux, la Ligue des champions, et tout ce qui peut s’en suivre - genre l’équipe de France - … je ne serais pas parti. Ça a été difficile à accepter à Toulouse,

Pourquoi ?
Tu arrives dans un club avec un changement d’entraîneur, novice à ce niveau, tu as que des jeunes, des mecs inconnus au bataillon et André-Pierre Gignac en échec total. De tout ce groupe toulousain, avec les Gignac, Capoue, Sissoko, Tabanou, Carrasso, Mathieu, qui sont tous des joueurs plutôt très confirmés aujourd’hui, quand tu reprends à l’époque, on n’était personne… ou alors des joueurs prometteurs mais ça n'allait pas plus loin. Et finalement, on perd en demi-finale de la Coupe de France, on finit européen alors qu'au départ tout le monde nous voyait descendre, surtout qu'au premier match on prend 3-0 à Lyon, champion en titre. Et ensuite… On avait même battu le Bordeaux qui allait terminer champion de France (3-0). On les avait massacrés. C’était leur dernière défaite de la saison, puisqu’ils avaient ensuite enchaîné 11 victoires d’affilée, je crois. Toulouse, c'était une expérience inoubliable, magnifique et ils ont un peu eu l'impression que je les avais laissés en cours de route quoi... Mais, au départ, je n'étais pas parti à Toulouse pour vivre ce genre de saison inattendue, mais plutôt pour construire quelque chose. Le timing a fait que… j’ai saisi l’opportunité Bordeaux car elle était plutôt logique dans ma progression de carrière.


Avec les années de carrière derrière toi, tu réagis comment quand tu entends les coachs étrangers dire que les Français ne bossent pas assez à l’entraînement ?
Quand je suis arrivé à Bordeaux, il y avait énormément de très très bons joueurs. Aujourd’hui, on est redevenu une équipe avec quelques bons joueurs et des joueurs en apprentissage, surtout pour les grandes compétitions. Avant, ce que je faisais aujourd’hui, comme le cardio, ou le renforcement musculaire, tout le monde le faisait. Aujourd’hui, en règle générale, c’est vrai que la nouvelle génération se contente de venir à l’heure et de repartir une fois l’entraînement fini. En fait, le problème, c’est qu’ils sont trop à l’heure. Ça me choque pas mais ça m’interpelle. Pour un rendez-vous à 9h30 par exemple, t’en as 80% qui arrivent entre 28 et 30. En général, on a une heure entre l’heure de rendez-vous et le début de l’entraînement. Et bien, selon moi, quand t’arrives 20 minutes en retard et qu’une fois l’entraînement fini, tu prends ta douche et tu te barres, soit tu as un problème personnel à la maison et c’est compréhensible, il n’y a pas que le foot dans la vie, soit tu n'en fais pas assez... Quand c’est répétitif, que t’arrives en dormant à moitié, que tu fais le strict nécessaire et que tu repars de l’entraînement, ces joueurs resteront malheureusement dans la moyenne. Je n’ai pas les chiffres d’aujourd’hui mais il n’y a pas si longtemps, la durée moyenne d'une carrière professionnelle était de 4 ans et demi quoi. Ça fait 17 ans que je fais du foot. Certains vont nous chambrer, Jaro (Plašil) et moi par exemple, et d’autres vont comprendre un peu le truc, vont essayer de se coller à ce travail complémentaire. Ils ne sont pas bêtes non plus les mecs hein. Quand ils captent que ça fait 15 ans que tu es au haut niveau, en faisant comme ci, comme ça, ils vont essayer. Mais en règle générale, il y a 80% des joueurs que tu ne vois même pas. Ils attendent que l’heure arrive. Toi, tu leur dis bonjour juste avant l’entraînement. Bon… Ça m’est déjà arrivé de venir juste à l’heure mais 90% du temps, j’arrive minimum 30 minutes avant l’heure de base. Je vais faire un peu de course, parce que ça me réveille ou je vais étudier une vidéo. Tu as besoin de complément. C’est vrai qu’en France, on s’est trop habitué au minimum, c’est-à-dire à l’obligation.

« Benzema, que je connais bien, peut donner l'impression à certains, par ses Instagram, les réseaux sociaux etc, que c'est un branleur. Mais Karim bosse tous les jours, tout le temps, même si c'est intrinsèquement parlant un très bon joueur. Si tout le monde bossait comme lui… » Cédric Carrasso

Tu comprends pourquoi ?
Pas vraiment. Je l’ai fait parce que j’ai vu les anciens faire. Le football est en constante progression depuis 30 ans. Tout est différent : le physique, les efforts, tout. Notre sport a évolué, les mentalités un peu moins. Je lis par exemple qu’un Cristiano Ronaldo est le premier arrivé et le dernier à partir de l’entraînement. Sans vouloir comparer, en matière de niveau sur le terrain, Ronaldo à Jussie ou Plašil chez nous, ils mettent tous la même dose d’investissement. Malgré ces exemples, qu'il n’y en ait que 20% qui suivent ceux qui ont duré, c'est étonnant. Les 80% restants, ils n’ont pas cette ambition là. Ou alors elle viendra plus tard. Après, est-ce qu’on n’est pas assez en France à le faire ? Peut-être. Peut-être qu'en Angleterre, tout le groupe le fait, au PSG aussi peut-être. Quand tu vois tout le groupe le faire, t’es bien obligé de le faire aussi, je sais pas… Tu ne peux pas forcer quelqu'un à faire plus que le minimum, l'obligatoire, s'il n'en a pas spontanément envie. Si tu veux forcer quelqu'un à manger quelque chose qu’il n'aime pas, tu lui fais manger deux cuillères mais après… il va recracher. Dans le foot, c'est pareil. Mais c’est dommage parce qu’on perd énormément de talents à cause de ça. Hatem Ben Arfa, je l'ai côtoyé un peu en équipe de France. S'il a été aussi bon à Nice, c’est qu’il en a fait plus d’habitude. Je suis sûr que si on lui pose la question, il dira que oui. Il n’y a pas de secrets dans le foot. Si je n’avais fait que « l’obligatoire » , je n’aurais pas connu tous les grands joueurs avec qui j’ai eu la chance de jouer, je n’aurais pas joué autant de compétitions, pratiquement toutes les compétitions possibles, je n’aurais pas eu la carrière que j’ai eue. Déjà, de base, je n’avais pas la compétence que certains pouvaient avoir, donc j’ai dû passer par le travail. Et j’essaie de tenir le plus longtemps possible. Mais ça doit venir de chacun. La nouvelle génération est difficile. Certains ne s’en rendent pas compte. C’est dommage. Ou ils s’en rendront compte trop tard. Je connais aucun grand joueur qui n’a pas bossé. Regarde Benzema : quand tu regardes juste les Instagram, les réseaux tout ça, au premier abord, ça peut donner l’impression à certains que ce sont des branleurs. Je connais bien Karim aussi. Il bosse tous les jours, tout le temps. Aucun secret. Même pour un Karim Benzema qui est un très bon joueur, intrinsèquement parlant. Si tout le monde bossait comme lui… Quand j’entends que Benzema a juste à attendre les ballons de Cristiano ou de Bale, et mettre les buts, ça me fait rigoler quoi. Il va chercher chaque ballon. Après, l’extrasportif c’est autre chose.

BONUS TRACK : Cédric, après avoir fait tes 45 premières minutes en amical contre Lorient depuis ta blessure, tu le sens comment ton retour ?
Les sensations sont bonnes. Contre Lorient, je viens d'avoir la meilleure interprétation de tout le travail effectué depuis six mois. Le plus important en tant que joueur est la compétition, et c'est dans ces moments là que l'on peut réellement voir le résultat du travail réalisé depuis ma blessure.
Aujourd'hui, ce qui ressort de cette dure épreuve qu'a été la blessure, ça n'est que du positif. Autrement dit, les voyants sont au « vert » et maintenant, il ne me reste qu'à foncer vers les objectifs collectifs, car tous mes objectifs personnels ont à ce jour été atteints. Maintenant, il faut laisser de coté mon « cas » et me mettre au service du collectif pour faire une grande saison et atteindre les volontés du club.

Propos recueillis par Ronan Boscher, à Marrakech
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:25 OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 18:04 Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 1 Hier à 17:31 Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 44 Hier à 17:05 Énervé, il fait mine de se masturber 19 Hier à 15:27 Čeferin espère plus de soutien politique 13 Hier à 14:55 L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 13 Hier à 14:35 Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:19 La douceur de Slimani 5 Hier à 13:19 Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 Hier à 12:06 Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8
mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27