Les voitures, le révélateur

Modififié
0 0
En Angleterre, tout le pays semble découvrir aujourd'hui que les comptes à l'équilibre des clubs de Premier League n'étaient pas la priorité, que la logique économique était surtout drivée par des proprios pleins aux as, prêts à boucher les trous en fin de saison.

Mais depuis, la crise est passée par là et la money est plus difficile à trouver. Le copropriétaire de West Ham, David Gold, a ôté les œillères sur le site internet d'ESPN : « C'est un véritable cauchemar. C'est un non-sens complet qui pousse tout le monde vers le bas, vers l'oubli. Il a y trop peu d'équipes qui font des profits. La concurrence est bonne certes et elle dirige l'économie actuelle. Mais dans notre cas, ce qui arrive, c'est qu'on remplit les parkings de tous les centres d'entraînement de Premier League avec les modèles de voitures les plus incroyables. Allez donc à mon centre d'entraînement et vous verrez des Lamborghini, des Porsche, des Ferrari, sur le parking, rien n'est à moins de 150 000 livres » .

Il leur a donc fallu dix ans pour comprendre que leur système n'était pas viable. Et on veut nous donner des leçons après ça...

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Bordeaux, sans défense
0 0