Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Saint-Étienne-Metz (2-2)

Les Verts s'embourbent dans le Chaudron

Incapable d'emballer le match sur son terrain, Saint-Étienne a été surpris par une équipe de Metz plus volontaire et qui avait besoin de points. D'une banderille de Sarr à un surgissement de Falette, le FC Metz pensait ainsi prendre trois points, mais les Verts ont su revenir à la dernière seconde pour garder un peu d'ambition.

Modififié

AS Saint-Étienne 2-2 FC Metz

Buts : Berić (53e) et Perrin (90e+3) pour les Verts // Sarr (2e) et Falette (68e) pour les Grenats

Perrin allume l'étincelle chez les Verts et fait vivre le désir de toutes ces choses qui ont un prix. Si le reste de son équipe oublie parfois qu'il faut aller chercher les résultats et qu'une qualification européenne ne tombait pas toute seule par miracle, le capitaine, lui, montre toujours la voie. Malgré des copies peu probantes depuis la double confrontation avec Manchester United et seulement deux points pris en quatre rencontres, les Verts sont toujours dans la course à l'Europe. La question est pourtant là : en ont-ils vraiment envie ?

Vide en diagonale


Une frappe de loin et une demi-heure de néant. Pendant trente minutes, Saint-Étienne n'a pas été capable de proposer quoi que ce soit de valable, de créatif, de plaisant et pouvant faire croire à un retour dans le match. La faute à la banderille improbable de Sarr dans la lucarne opposée dès la deuxième minute de jeu ? Avec l'avantage en poche, Metz n'a en tout cas pas besoin de forcer pour ne pas être inquiété, et manque même de prendre le large sur une sortie étonnante de Stéphane Ruffier, qui frappe à côté du ballon à trente mètres de ses cages. Heureusement pour les Verts, Diabaté se précipite et tire à côté du cadre (28e).


Trois minutes plus tôt, Sarr n'avait pas eu la même réussite sur sa seconde frappe. Sa tête pour couper la trajectoire d'un corner au premier poteau n'a également pas le résultat espéré, à cause d'un Pierre Gabriel vigilant sur sa ligne. Metz ne fait pas l'écart, alors que les joueurs de Christophe Galtier n'ont toujours pas l'air d'avoir envie de jouer cette fin de saison sans Europe. Ce qui a le don de rendre fou le technicien, qui s'agace sur l'arbitre, puis sur ses joueurs. Malgré quinze minutes plus convaincantes (une frappe de Saivet au-dessus à la 36e, une autre d'Hamouma à la 40e sur Didillon), l'entraîneur n'attend donc même pas le sifflet de l'arbitre pour rentrer au chaud et préparer sa soufflante.

Sans envie, mais en vie


Le coup de chaud de Christophe Galtier n'apparaît pas très efficace au premier abord. Toujours peu remuants, les Stéphanois doivent leur instant de grâce à une montée de Perrin. Le capitaine intercepte, observe, donne à Berić. Trouvé pour l'une des premières fois du match dans une position correcte, le buteur slovène termine d'un pointard malin (53e). Mais les offensives des Verts sont toujours aussi rares et moroses. Pire, au moment où Galtier change son schéma de jeu pour être plus offensif avec deux attaquants, ses hommes sont encore victimes d'amnésie et de passivité. Sur un coup franc, Balliu est oublié par le marquage côté droit. Le latéral du FC Metz a le temps pour adresser un beau centre vers le second poteau. Falette surgit et ne laisse pas Ruffier revenir (68e). Saint-Étienne se fait à nouveau surprendre. Seuls deux hommes sur le terrain cachent la misère stéphanoise : Hamouma et ses rushs entre les lignes, et Perrin en acrobate dans la surface. Ça tombe bien, son capitaine donne l'envie d'avoir envie à son club d'une tête rageuse dans les dernières secondes (90e+3). Un point qui permet de croire qu'il y a encore quelque chose à tirer de cette fin de saison.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Côme Tessier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 14:36 Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
    Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 72 Hier à 14:14 La statue de Falcao 29 Hier à 14:13 Un Ballon d'or créé pour les femmes 44
    Partenaires
    Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
    Hier à 10:52 Zlatan aide le LA Galaxy à stopper sa mauvaise série 5