1. //
  2. // 27e journée

Les Verts tutoient le podium

Dans un match musclé, Saint-Etienne s'impose à Valenciennes et se rapproche de la troisième place. Pendant ce temps, Bordeaux confirme sa renaissance sur la pelouse de Brest.

Modififié
4 0
Toulouse 1-1 Lorient

Quelques fois dans la saison, Fabien Audard aime dégoûter une équipe. Ce fut le cas, ce soir, au Stadium, face à Toulouse. Décisif dans les dernières minutes, où il a notamment sorti une superbe frappe d’Etienne Capoue, le portier lorientais a permis aux siens de décrocher un match nul précieux dans la course au maintien. Largement dominateurs, les Toulousains ont du attendre une heure pour faire plier les Bretons, sur un but contre son camp du pauvre Mareque. Moins actifs après ce but, les joueurs d’Alain Casanova s’exposent aux offensives lorientaises et cède sur une frappe à bout portant d’Emeghara. Toulouse perd du terrain dans la course l’Europe.

Brest 0-2 Bordeaux

Une petite semaine pour décuver, et hop, au boulot. Présent sur son flanc gauche lors du déplacement des Girondins de Bordeaux face à Brest, quatre jours après avoir un peu abusé sur la picole, Benoît Trémoulinas n’a pas été flashé en terre bretonne. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, les Bordelais se sont une nouvelle fois imposés en 2012, grâce au 5-3-2 séduisant de Francis Gillot et à la passivité brestoise. Auteur de son neuvième but de la saison à la 35ème minute, Gouffran a permis aux siens de rentrer sereins aux vestiaires, avant que Jaroslav Plasil ne fasse le break à peine revenu sur le terrain. Pas vraiment inspirés, les Brestois voient leurs chances de revenir dans le match se rapprocher de zéro quand à un quart d’heure du terme, Cédric Carrasso détourne tranquillement un pénalty de Bruno Grougi. La belle deuxième partie de saison continue pour les Girondins qui, grâce à ces trois points, reviennent à égalité avec l’Olympique de Marseille.

Valenciennes 1-2 Saint-Etienne

Un geste qui n’a pas sa place sur un terrain de football. L’expression est banale, entendue et réentendue, mais c’est la seule qui puisse sortir de la bouche d’un amateur de football à la vue du tacle absolument inutile du Valenciennois Sanchez sur Fabien Lemoine dès la deuxième minute de jeu. Gravement touché à la cheville (une fracture serait envisagée), le Stéphanois, transporté à l’hôpital, n’a pas pu assister aux succès des siens. Réduits à dix suite à ce fait de jeu, les Valenciennois ne plient pas. Mieux, ils attaquent, et sur un ballon perdu par Ebondo, Kadir récupère le ballon mais est accroché par Mignot. En position de dernier défenseur, le Stéphanois est expulsé à son tour. Un match compliqué à gérer pour l’arbitre du soir, Monsieur Varela, qui se distingue une nouvelle fois en oubliant un pénalty logique suite à une faute de Guilavogui sur Danic. Après une première période musclée, l’agressivité laisse la place aux buts. Et à ce petit jeu-là, c’est le VAFC qui dégaine en premier, par Aboubakar. Les Verts égalisent à la 73ème minute, grâce à Aubameyang, avant que Sako, à l’affut après une nouvelle tentative du Gabonnais, ne donne l’avantage aux siens. Les Stéphanois sont déjà les grands gagnants de cette journée.

Evian TG 2-3 Sochaux

"Mecha noir" est parti, Sochaux peut gagner. Sochaux a gagné. Après treize matchs sans le moindre succès en Ligue 1, les Doubistes ont renoué avec la victoire en terre savoyarde, après avoir été menés par Evian TG. Un mini exploit. Peut-être fatigués par leur exploit du début de semaine face à Marseille, les joueurs de Pablo Correa n’ont pas su conserver l’avantage que Mongongu leur a donné dès la 25ème minute sur pénalty. Rejoints au score cinq minutes plus tard, et à la bourre juste avant la pause, grâce à un but assassin de Nogueira, les promus n’auront joué que dans la réaction. Opportuniste, Butin permet aux Sochaliens de faire le break après l’heure de je en devançant Andersen. La réduction du score de Cambon n’y changera rien. Sochaux se donne un petit peu d’air.

Nice 1-1 Nancy

Pas de football champagne au Stade du Ray, mais deux équipes qui avaient envie. En bonne forme à domicile, les Niçois n’ont pas réussi à s’imposer chez eux pour la troisième fois consécutive, la faute à des Nancéiens solide et relativement inspirés. Rapidement en tête au score grâce à un bon coup de tête de Niculae, bien servi par Mollo, les joueurs de Jean Fernandez subissent péniblement jusqu’à l’égalisation niçoise. Opportuniste, Dja Djédjé reprend une frappe de Mounier et pousse le ballon au fond des filets. Rythmée, la deuxième mi-temps voit le scénario du match s’inverser. Les Nancéiens sollicitent de plus en plus un excellent Ospina, sans toutefois parvenir à prendre l’avantage. Les Lorrains repartent avec des regrets.

Résultats et Classement

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 0