En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 16es
  3. // Tirage au sort

Les Verts retrouvent Zlatan, douceur AZ pour l'OL

Étant têtes de série, Sainté et l’OL était dans la même situation. Malheureusement pour les premiers, les deux clubs français n’ont pas eu la même chance au tirage. Alors que les Verts devront se taper Manchester United, les Lyonnais, eux, affronteront un club qui fait un peu moins peur, l’Alkmaar.

Modififié

Saint-Étienne - Manchester United


Premiers de leur groupe, les Stéphanois auraient pu espérer un tirage au sort plus clément. Si des clubs tel que Astra Giurgiu ou encore l'AZ s’offraient aux hommes de Christophe Galtier, les boules de l’UEFA en ont décidé autrement. Saint-Étienne affrontera Manchester United. Nul doute que le Chaudron sera bouillant pour la réception des Red Devils au match retour.

En championnat, l’ASSE est devant Man U


Si Saint-Étienne est huitième de Ligue 1 avec vingt-cinq points, Manchester United est sixième de Premier League avec vingt-quatre points. Loin derrière les Blues en tête du championnat, les hommes de José Mourinho sont à la traîne. Jusqu’au week-end dernier les Mancuniens n’avaient pas réussi à s’imposer face aux gros du championnat (défaites contre Chelsea et City, nuls contre Arsenal et Liverpool). Le sort a été rompu face à Tottenham dimanche (1-0). Cette victoire permet aux Red Devils de recoller aux basques des Spurs. Sur la scène européenne Pogba et ses amis ont mis du temps à se mettre dans le rythme. Une fois le foutu complexe de supériorité mis de côté, Man U a su se ressaisir pour finalement se qualifier pour les seizième de finale. Les Stéphanois ont eux des résultats en dents-de-scie en Ligue 1, avec une spécialité pour les points arrachés en fin de rencontre. Manchester est prévenu, avec Saint-Étienne, rien n’est joué tant que l’arbitre n’a pas sifflé.

Un choc Bayern-Arsenal, le Real recevra Naples

Le joueur à craindre : Zlatan Ibrahimović


Joueurs de Saint-Étienne, fuyez, fuyez, Ibra, le décisif dinosaure, arrive. L’attaquant est certes un peu moins en réussite cette saison (treize buts toutes compétitions confondues), mais il aura à cœur de ne pas faire flancher ses stats face à Saint-Étienne. Au cours de ses quatre années parisiennes, le Suédois a appris à aimer les Verts. Ou plutôt, le Suédois a appris à aimer marquer contre les Verts. L’attaquant mancunien a fait de Saint-Étienne sa victime favorite, en inscrivant quatorze buts en treize matchs face à l’ASSE. Et puis Zlatan va surtout vouloir montrer à la France qu’elle le regrette. Dommage que Bayal Sall ne soit plus là...

Pourquoi tout n’est pas perdu pour Saint-Étienne ?


Les hommes de José Mourinho ne vont pas devoir faire la même erreur que lors de leur entrée en lice dans la compétition. Manchester avait alors sous-estimé Feyenoord et s’était incliné 1-0. Avec des joueurs comme Ibra, Pogba, Rooney, Man U ne va pas devoir prendre de haut Stéphane Ruffier et les autres Stéphanois. La qualif n’est pas jouée d’avance, Christophe Galtier et ses joueurs vont avoir à cœur de poser des problèmes à l’un des plus grands clubs du monde. Et par la même occasion tenter de redonner au club ses lettres de noblesses sur la scène européenne.

Il y a quarante-ans l’ASSE s’inclinait


Les deux équipes se sont déjà rencontrées en Coupe d’Europe en 1977. Le Saint-Étienne de Dominique Rocheteau affrontait alors en Coupe des vainqueurs de coupes le Manchester de Martin Buchan. Les Français avaient réussi à tenir tête aux Anglais à Geoffroy-Guichard (1-1), avant de s’incliner au match retour (2-0). Et si quarante ans plus tard le résultat s’inversait ?

Le match dans le match : le derby des Pogba


La famille Pogba va être écartelée par deux fois en février. Paul et Florentin vont se retrouver, mais pas pour partager une de leurs danses endiablées dont ils ont le secret. Les deux frères vont s’affronter sur le carré vert, pour la première fois depuis leurs débuts en pro. Le Pogbaico.


Lyon - Alkmaar Zaanstreek


Après le match nul contre Séville en Ligue des champions, synonyme de troisième place de la poule, l’objectif de l’Olympique lyonnais était clair, aller le plus loin possible en Ligue Europa. Tête de série, l’OL a eu plus de chance que son ennemi stéphanois et affrontera en février prochain un adversaire logiquement à sa portée, Alkmaar Zaanstreek, AZ pour les intimes, quatrième d’Eredevisie la saison dernière.

L'AZ en forme en C3, l'OL en championnat


Actuellement cinquième de Eredevisie, l'AZ vient de prendre une petite fessée à domicile en championnat. Ce dimanche, les hommes de John van den Brom recevaient le leader, Feyenoord. Résultat, une défaite 4-0, 25 tirs à 4 et des fesses bien rouges. Pourtant, trois jours plus tôt, Alkmaar avait crée la surprise en battant dans leur antre le Zénith Saint-Pétersbourg 3-2 pour la dernière rencontre de poule de Ligue Europe. En infligeant la seule défaite au club russe dans la compétition, les Néerlandais avaient gagné leur ticket pour les seizièmes de finale, eux qui ont déjà atteint la finale de la C3 en 1981 et les demi-finales en 2005, alors que l’Olympique lyonnais n’a lui jamais dépassé les quarts de finale de cette compétition. Dans le même temps, les joueurs de Bruno Génésio se faisaient éliminer de la C1, mais recollaient au trio de tête en Ligue 1. Un écart que l’OL devrait logiquement réduire de nouveau après le résultat de la commission de discipline au sujet de leur match à Metz. Mais, D’ici février tout peut encore s’inverser pour l'un comme pour l'autre.

Pourquoi c’est gagné pour l’OL ?


À part cette victoire en Ligue Europa contre le Zénith, déjà qualifié et sûr de finir premier, l’AZ a dû mal contre les grosses équipes. Le meilleur exemple reste cette défaite 4-0 ce week-end contre Feyenoord ou encore celle au PSV en début de saison (1-0). Avant cela, les joueurs de l’AZ avaient fait match nul contre l’Ajax et Heerenveen, respectivement deuxième et quatrième au classement. De manière plus globale, Alkmaar n’a, depuis sa création en 1967, remporté le championnat néerlandais qu’à deux reprises, dont un en 2009. Un club souvent placé, rarement gagnant. Un Stade rennais amélioré. Et, même en étant pas très bon comme dimanche, l’Olympique lyonnais s’est imposé contre le club breton grâce à un but de Valbuena et un très bon Anthony Lopes dans les cages. Ce n’est donc pas Wout Weghorst et sa clique qui vont faire peur aux Lyonnais.

Le joueur à craindre : Wout Weghorst


Arrivé cet été en provenance d’Heracles Almelo, Wout Weghorst enchaîne les buts en Eredivisie. Meilleur buteur de son club avec huit réalisations en championnat, l’attaquant de vingt-quatre ans est clairement le joueur à craindre pour une défense lyonnaise rarement rassurante cette saison. Alors pour atténuer un peu le talent de l’ex international espoir, il est bon de rappeler que le Français Sebastien Haller a marqué plus que lui en championnat, que WW n’a marqué qu’un seul but en Ligue Europa et qu’il n’a jamais été sélectionné avec les Pays-Bas.

Lyon face aux clubs néerlandais :


En février prochain, l’Olympique lyonnais affrontera le quatrième club néerlandais de son histoire. La première fois, c’était en 2000 et le SC Heerenveen en phase de groupes de Ligue des champions. L’OL avait gagné facilement à domicile (3-1) comme à l’extérieur (2-0). Si les deux affrontements contre l’Ajax Amsterdam en poules de LDC, en 2002-2003 et 2011-2012, n’ont pas marqué spécialement les supporters lyonnais, ceux contre le PSV Eindhoven beaucoup plus. La joie d’abord avec le huitième de finale de Ligue des champions en 2006, confrontation que l’OL a largement dominé (5-0 ensemble des deux rencontres). Ce match était surtout la revanche de l’année d’avant et cette élimination en quart de finale après deux 1-1, et ce fameux « Il y avait penalty sur Nilmar. »



Par Maeva Alliche et Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 22 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7