En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 7e journée
  3. // Saint-Étienne/Reims (0-0)

Les Verts ne concrétisent pas

Match vintage, match agréable, mais match sans buts. Sainté a dominé sans concrétiser, Reims a souffert sans plier et continue sa jolie série.

Modififié
Après une défaite étonnante contre Sochaux, Saint-Étienne souhaitait retrouver, à domicile, cette bonne dynamique qui l'animait en cette fin d'été. Les Verts l'ont retouchée. Une mi-temps durant. Avant de perdre le fil, après une nombre incalculable d'occasions ratées. De son côté, Reims a tenu, avec réussite.

Joli match, riche en occasions cherche but

Pas fatigué par ses 120 minutes de Coupe de la Ligue, Sainté démarre mieux, Sainté démarre fort. Gradel s'amuse face à Mandi, puis sert Aubameyang entre trois défenseurs qui bute sur Agassa. Mais Reims, en confiance, et invaincu depuis quatre rencontres, empêche l'euphorie de durer. Weber se permet même une petite remontée de balle depuis sa défense entre deux Stéphanois. Oui, le Stade de Reims est confiant et tente. Oui, le Stade de Reims ne joue pas comme un promu. Lemoine met en position Guilavogui, qui part dans le dos de la défense. Mais son lob passe au-dessus du but d'Agassa. Hamouma déboule et sort un délice pour Aubameyang face au but ouvert. Mais Souaré se jette et dévie la balle. La partie est agréable et rythmée. Agassa rate sa relance, Guilavogui la récupère et sert Aubameyang qui score et croit débloquer le match. Mais non, il est finalement signalé hors-jeu. Un hors-jeu peu évident. Sur l'action qui suit, seul face à Agassa, il tente de placer un petit lob. Mais il est encore trop haut, trop long. Sainté tient la balle, mais n'a donc pas su plier le match, ni même le débloquer. Ayité part défier Ruffier en un-contre-un. Mais le gardien basque chippe superbement la balle dans les pieds du joueur.

Les Verts n'y arrivent pas


La deuxième mi-temps est moins intense. Alors Sainté accélère, Sainté dégaine, Sainté artille. Hamouma enroule une frappe. Au-dessus. Aubameyang l'imite. C'est complètement râté. Lemoine s'essaie à son tour, Agassa la dévie en corner. Le tempo retombe. Gradel trouve malignement Aubameyang au milieu de la défense reimoise, face au but. Il frappe à côté. Encore. Alors Reims se dit que pourquoi pas, Krychowiak tente sa chance des 25 mètres et Ruffier doit se déployer pour la sortir. Le nouveau joker du Forez, Brandão entre. Saint-Étienne devrait pousser, mais ne retrouve pas son allant de la première période. Brandão se verrait bien dans le costume du sauveur, alors il déclenche sa frappe. Mais Agassa la sort. Encore. Une tête de Gradel ne change rien. Aubameyang centre, Brandão la reprend, mais trouve cette fois la barre. Quand ça ne veut pas... Le match se termine, alors que les Verts font du surplace, Reims continue de surprendre et se met bien dans le haut de tableau.

Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9