En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 4e journée
  3. // Gr.G
  4. // ASSE/Dnipro (3-0)

Les Verts font un joli pas vers les seizièmes

Prestation solide des Verts, qui s'imposent 3-0 face au Dnipro Dnipropetrovsk. Avec sept points, l'ASSE a fait un grand pas vers les seizièmes de finale.

Modififié

ASSE - Dnipro Dnipropetrovsk
(3-0)

Monnet-Paquet (39'), R. Berić (52'), R. Hamouma (66') pour Saint-Étienne


Il y a de belles manières de préparer un derby. L'un d'elles, c'est de se mettre en confiance avec une victoire probante, trois jours avant. C'est ce qu'a fait Saint-Étienne ce soir. Avec un succès 3-0 face au Dnipro Dnipropetrovsk, les Verts se sont non seulement mis dans les meilleures dispositions en vue du derby face à l'OL, mais ont surtout frappé un grand coup dans cette campagne européenne. Avec un deuxième succès en quinze jours face au finaliste de la dernière édition (qui, sans Kalinić et Konoplyanka, ne ressemble plus à grand-chose), les hommes de Christophe Galtier ont complètement relancé leur course à la qualification, et sont même désormais en excellente posture pour se qualifier pour les seizièmes de finale. Une victoire, dans trois semaines, sur la pelouse de Rosenborg, et Saint-Étienne sera mathématiquement qualifié, avant même de disputer son dernier match face à la Lazio. Et ça, ça fait sacrément plaisir.

Le duel Monnet-Paquet/Boyko en trois actes


Le début de match est plutôt à l'avantage du Dnipro. Les Ukrainiens, dans l'obligation de s'imposer à Geoffroy-Guichard, jouent très haut d'entrée de jeu. Pourtant, la première occasion est à mettre à l'actif des Verts, avec le gardien Boyko qui s'oppose des deux poings à Monnet-Paquet. Le premier acte d'un duel qui va durer pendant toute la mi-temps. Le deuxième acte a lieu à la 22e minute. Cette fois-ci, c'est bien l'attaquant stéphanois qui remporte son duel, mais le but est annulé. Ce n'est que partie remise. Les Verts dominent cette première période, mais ne parviennent pas à concrétiser cette domination, ce qui a tendance à fortement agacer Christophe Galtier, qui, l'espace d'un instant, revoit les fantômes de la saison dernière, lorsque son équipe n'arrivait jamais à s'imposer en Europe.

Heureusement, l'entraîneur stéphanois et tout le Chaudron vont être libérés par ce bon vieux Monnet-Paquet. Sept minutes avant la pause, l'avant-centre des Verts contrôle son ballon à l'entrée de la surface et ajuste Boyko d'une frappe croisée. Le troisième acte du duel entre l'attaquant et le gardien tourne à l'avantage de l'ancien Lorientais, et ça fait 1-0 pour Sainté. On ne peut plus mérité. Juste avant la mi-temps, c'est au tour du Dnipro de se voir refuser un but, pour une faute de Seleznov sur Perrin. 1-1 au nombre de buts refusés, 1-0 au tableau d'affichage pour les Verts. Mi-temps.

Hamouma entre et marque


On repart sur les mêmes bases en seconde période : avec Sainté qui domine et qui contrôle la partie. Les Ukrainiens sont quasiment inoffensifs et, de toute façon, Robert Berić décide de ne laisser aucun suspense s'installer. Dès l'entame de la deuxième mi-temps, l'attaquant slovène surgit devant les cages de Boyko et dévie au fond des ficelles un centre de Nolan Roux. Après son injuste expulsion au stadio Olimpico face à la Lazio, Berić inscrit ainsi son deuxième but lors de cette Ligue Europa 2015/16. La rencontre devient ainsi un long fleuve tranquille pour Saint-Étienne, bien conscient que les trois points ne peuvent plus lui échapper.

À l'heure de jeu, Hamouma remplace Monnet-Paquet, légèrement blessé, et surtout préservé pour dimanche. Et c'est justement le nouvel entrant qui inscrit le troisième but des Verts sur un nouveau service de Roux. Déjà buteur décisif au match aller, Hamouma confirme qu'il aime bien punir les Ukrainiens. À 3-0 à la 65e minute, le match est virtuellement terminé. Il ne se passera d'ailleurs quasiment plus rien hormis une occasion pour le Dnipro à la fin du temps réglementaire. 3-0, c'est net et propre. Au coup de sifflet final, Geoffroy-Guichard applaudit ses héros. Tout ce petit monde sait qu'une tout autre bataille aura lieu dimanche soir. Et cette bataille a été on ne peut mieux préparée.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17